Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/09/2013

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *VACHES COCARDIERES*

 saint-georges-d'orques,finale des vaches cocardières,courses camarguaises

Samedi 7 septembre 2013

CIGALE, SYBILLE, GISELE
MERITENT LEURS RECOMPENSES

Il a plu avant, quelques gouttes pendant, le déluge aux derniers accents de la Coupo Santo. Mais les neuf vaches de la finale ont couru et les prix ont été remis.

Ouf ! Organisation parfaite du CT Le Trident

LE PALMARES

saint-georges-d'orques,finale des vaches cocardières,courses camarguaises◄ Cigale de la manade Ricard, Cocardière d'Or

Sybille du Ternen, Cocardière d'Argent

Gisèle de Blatière-Bessac, meilleure vache de la finale

Prix des présélections, Baïonette de Pagès

Raseteurs : 1er Douville. 2. Dumont. 3. Ricci. 4. Lafare. 5. Gougeon

Meilleur animateur de la finale Rémi Guyon

Seul regret, la blessure au tout début de son temps de course de Valsière de Chaballier après un formidable coup aux planches sur Douville.

L'élection

 saint-georges-d'orques,finale des vaches cocardières,courses camarguaises

Saint-Georges affiche ses couleurs languedociennes (sang et or), viticoles et tauromachiques. La grande salle de réception joliment décorée sera, avec les arènes, l'un des lieux conviviaux de cette journée dédiée aux vaches. Le staff du Trophée des vaches cocardières est au complet, le CT Le Trident sur le pont autour de son président Serge Denis.

A la tribune Guy Martinelli, Arnaud Fesquet, Serge Denis, Patrick Garcia président des Vaches, Roger Astrologi secrétaire, Marcou Béziat trésorier, Jacques Roumajon vice-président et Chantal Chomel représentant la mairie.

28 bulletins sont exprimés pour les votes. Sur les 7 vaches recevant des voix, Cigale de Ricard avec 6 votes est élue Cocardière d'Or. Pour la Cocardière d'Argent, deux tours seront nécessaires entre Sybille et Gisèle(5 voix chacune). La Vache du Ternen sort en tête du 2e tour.

Pour Patrick Garcia, président : "C'est le reflet de la saison (20 courses), où toutes les vaches ont montré tour à tour leurs qualités".
Serge Denis, président du CT Le Trident : "Félicitations à la manade Ricard mais aussi à toutes les vaches que j'ai vues cette saison. C'est la 2e fois que le Trident organise la finale, en 1995 aussi il avait plu et nous avions reporté. Mais là nous avons bâché la piste, tout est prêt et espérons que cela va passer...". Et Jacques Roumajon de rappeler également "Il y a 15 ans, il avait plu aussi mais quinze jours après, nous avions eu une très belle finale. Cette année, le panel des vaches est de bonne qualité, le vote a été serré"...

LA COURSE TROPHEE PHILIPPE-THIERS

 

saint-georges-d'orques,finale des vaches cocardières,courses camarguaises

Les vainqueurs : Douville et Cigale

Entrée : plein. Organisateur : CT Le Trident. Président : Jacques Roumajon. Raseteurs droitiers : Guyon, Dumont, Douville. Gauchers : Clarion, Gogueon, Pinter, Ricci, Lafare. Tourneurs : Dunan, Duran, Fouque.

Chaque vache court 10 minutes. Ensemble de qualité pour ces vaches combattives, le plus à Sybille (3e du Ternen), Cigale (5e, Ricard), Gisèle (Blatière-Bessac), des regrets pour la blessure de Valsière (8e, Cocardière d'Or 2012) qui avait attaqué ses premières minutes de course sur un rythme trépidant. Les Carmen rythment la course aux bons moments. Les raseteurs ont bien travaillé notamment avec Guyon qui entraîne le groupe et Douville bon premier des vaches. La présidence prime à bon escient, le public est attentif et participatif, le décorum soigné (La Pichoto Camargo, Lis tambourinaïres de l'Estang de l'Or, pena Les Z'improvistes) pour une vision finale très agréable malgré le temps menaçant.
Mouette (Saint-Pierre).- Cul aux planches pour une entame solide. quelques fusées pour corser les débats et défend jalousement son territoire.
Carioca (Raynaud).- Combattante et autoritaire, elle va vite et tape droit en finition. Chasse et reste concernée jusqu'aux planches. Raccompagne dangereusement de sa corne droite "astifine". Rentre une ficelle.
Moustelle (Chapelle).- S'enfile de longues et vaillantes séries avec générosité, défend 7 minutes ses glands et rentre facilement ses ficelles.
Sybille (Le Ternen).- La Cocardière d'Argent a l'oeil et le long des planches, livre de superbes conclusions serrées notamment sur Guyon. Moins tranchante pourtant qu'à l'ordinaire, aux dires des spécialistes, elle occupe intelligemment le terrain et n'offre pas ses attributs sur un plateau. Rentre ses ficelles au terme d'une bonne prestation.
Cigale (Ricard).- C'est elle qui fixe les règles. Et les blancs hésitent. Douville a le mérite d'essayer, Cigale chasse et se ménage un large espace. Les primes montent, le président motive les blancs, coup de barrière sur Douville, série, Guyon écarté. La Cocardière d'Or brille, et les glands à 200€ resteront inaccessible. Le vote du jury des vaches ne souffre d'aucune contestation.
Gisèle (Blatière-Bessac).- Elle  livre deux facettes de sa personnalité. Soit, se montre remuante et prend les rasets au passage. Mais quand le rythme s'accélère, elle devient méchante comme une peste, bacèle en rafales. La première ficelle primée à 400€, attise les hommes et le public s'enthousiasme. Irrégulière certes mais les bons moments rattrapent le reste. Rentre ses ficelles.
Marthe (Lafisca).- Sélectionnée dans les courses de présélection et peu aguerrie, les blancs lui mettent d'entrée la pression. Elle a du coeur mais pas assez pour résister plus de quelques minutes.
Valsière (Chaballier).- Ce n'est pas la même musique. "C'est un taureau", avertit le tourneur Duran. En effet, la Cocardière d'Or 2012 se jette à l'assaut des hommes mais sur un énorme tampon après Douville, elle se blesse à la patte. Course écourtée. Et si elle ne reçoit pas "Carmen" c'est parce qu'"on ne fait pas jouer la musique à une bête blessée", explique le président Roumajon.
Baïonnette (Pagès).- La gagnante des courses de présélection, affiche à 5ans, son envie de briller. Généreuse pendant les premiers attributs, elle se place mieux aux ficelles, reste participative et fonce cornes pointées. Agréable, elle suit jusqu'aux planches et se livre dans de belles finitions pour un joli final.

MARTINE ALIAGA

D'autres photos à venir...

 

saint-georges-d'orques,finale des vaches cocardières,courses camarguaises

Tous les acteurs de cette belle journée sont présents à la remise des prix (voir ci-dessus) sous un ciel de plus en plus menaçant.
Il n'y aura qu'un seul couplet à la Coupo Santo, annonce Jacques Roumajon, le pena entonne l'hymne, le ciel se déchire, c'est le déluge... Aux abris, retour à la salle pour finir avec estrambord comme il se doit.

 

saint-georges-d'orques,finale des vaches cocardières,courses camarguaises

▲ Douville, 1er prix des raseteurs avec Patrick Garcia, président des vaches.

▼ Batiste Andréo a reçu le prix pour Sybille du Ternen, Cocardière d'Argent

 

saint-georges-d'orques,finale des vaches cocardières,courses camarguaises

******************************

.


Les commentaires sont fermés.