Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/09/2013

LE GRAU-DU-ROI *AVENIR*

Lundi 9 septembre 2013

CARMEN GENERAL  UNANIME

 le grau-du-roi,avenir,courses camarguaises

Hélios (Les Termes) et Mehdi Belgourari

Entrée : Archi Comble (gratuit). Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs : M Belgourari ,  N Benafitou, I Benafitou, Z. Katif, R Marquis, F Jockin, F Allam, JH Oudjit. Tourneurs : C Galibert, N Noguera, G Sagnier, O Menargues.

Fait Marquant : La direction accorde un Carmen général pour les taureaux, le bon travail des tourneurs et raseteurs mettant en exergue Mehdi Belgourari et Zakaria Katif.


A l’heure où tout le monde se plaît à dire que la course camarguaise est en train de disparaître à petit feu, preuve du contraire aujourd’hui dans des arènes du Grau-du-Roi archicombles en ce lundi de fête pour un concours de manades comptant pour le Trophée de l’Avenir. Il faut dire que tous les ingrédients étaient réunis avec une équipe blanche très entreprenante tirée par les deux vedettes du moment Mehdi Belgourari et Zakaria Katif et des taureaux, qui en ont tiré profit.  Comme quoi quand tous les ingrédients sont réunis, on se régale et à ce niveau là, les arènes du Grau du Roi n’ont plus rien à prouver.

 

En premier, Criquet (Raynaud) jouera son rôle à merveille. Face au travail assidu, il fait front en utilisant un petit coup de tête. Si par moment il a tendance à lâcher le raset, à d’autres il poursuit jusqu’à l’extrême limite en pointant la corne. Volontaire dans les séries, il enchaîne les rasets  avec bravoure. Porteur de sa seconde ficelle il rentre au toril avec les honneurs entendu 4 fois en course.

le grau-du-roi,avenir,courses camarguaises

Photo avec Katif - Lion (Blatière Béssac) démarre au petit trot mais très vite va passer la vitesse supérieure surtout dans ses arrivées où il va se lever une douzaine de fois sur Jockin, Belgourari, I Bénafitou, N Benafitou, Katif et Allam à qui il cédera sa seconde ficelle  à l’ultime seconde d’une prestation spectaculaire.
Pour conclure la première partie, il avait été fait appel à Filipoun de St Pierre qui sera la seule ombre de la course. Même s’il ne refuse pas grand chose, ses répliques sont brèves. Souvent éloigné des planches, il reste une proie facile pour les hommes qui le dépouilleront avant la fin du temps.

Après la pause, Vinum (Fabre Mailhan), brillant et volontaire ne résistera pas plus de sept minutes après s’être dressé aux planches derrière N. Benafitou et M. Belgourari au terme d’une belle poursuite serrée. Carmen joué 4 fois le raccompagne.
Hélios (Les Termes)
a souffert d’un manque de pression durant ses 12 minutes de présence. Avec un excellent placement et même s’il ne conclut pas, il élargit le cercle et tient les hommes en respect. Aux ficelles, avec la pugnacité des tenues blanches, Hélios va enchaîner les agressions au bois sur Katif, Belgourari, MarquisI. Benafitou. Carmen, entendu  cinq fois le raccompagna au toril.

 

le grau-du-roi,avenir,courses camarguaises


Photo avec Ilias Benafitou - Avant dernier, Quéribus (Daumas) du haut de ses 6 ans  et malgré plusieurs sauts volontaires a démontré des qualités notamment derrière les gauchers, qu’il affectionne tout particulièrement. Carmen le raccompagne porteur de sa seconde ficelle.

le grau-du-roi,avenir,courses camarguaises

Photo avec Belgourari - Pour conclure Marquis (Ricard)  va recevoir en tout et pour tout trois rasets, mais quels rasets. Après avoir effectué six tours de contre piste, Belgourari sera le premier à le citer  et main sur le frontal dés le milieu de la piste  se fera propulser sur les gradins dans une arrivée fracassante.  Renouvellement de l’épisode derrière Katif durant une dernière minute de course interminable. L’ovation raccompagne ce jeune biou, puisque âgé que de cinq ans, au toril avec la cocarde seulement coupée.


Texte et photos
CYRIL DANIEL

Les commentaires sont fermés.