Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/11/2013

EDITION


LIVREFAURE.JPGRobert Faure et Michel Falguières ont uni leurs deux talents dans ce petit ouvrage plein de poésie intitulé “Voix du regard”  préfacé par Alain Laborieux. Voir et dire est le credo du peintre et du poète. Entrez avec eux dans la ronde magique des mots et des couleurs pour une balade enchantée.

“Voix du regard”, 18€ + 3,50€ frais de port, auprès de Robert Faure, 28, Grand-Rue, 30660 Gallargues-le-Montueux.

ANCIENS RAZETEURS

Dimanche 24 novembre 2013

Noël Daniele à l'honneur

RAZETEURS2013.jpg

Avec un dynamisme qui ne faiblit pas, les anciens razeteurs se sont retrouvés plus de 150, autour de leur président Roger Pascal, à Méjanes, dimanche dernier. L’occasion de fêter l’un des leurs, Noël Daniele et donc de rappeler sa - longue - carrière. 31 ans en piste, ce ne doit pas être loin d’un record pour ce raseteur débutant en 1968 puis, à partir de 1985, tourneur  de Jean Garnès, Luc Mézy et David Meseguer. Aujourd’hui, l’ancien footballeur, raseteur, tourneur, doté d'un beau talent d'écriture, s’investit dans la langue provençale avec deux distinctions décernées par l’Académie : un titre de Mestre d’Obro et Cigale d’Argent. Aux côtés d’Arielle, peintre renommée, son épouse, Noël Daniele a reçu de ses pairs un tableau de Marignan le figurant sur un coup de barrière de Boumian d’Aubanel... Souvenirs, souvenirs... 

Un brin de nostalgie, un zeste d’histoires camarguaises et beaucoup de bonne humeur étaient de mise pour cette journée festive qui s’est poursuivie tard dans l’après-midi.

 

razeteurs2.jpg

MARTINE ALIAGA
PHOTOS JEANNOT RIBOT 

 

21/11/2013

ASSOCIATION DES ELEVEURS DE TAUREAUX DE COURSE CAMARGUAISE

Trophée d'élevages

LES JEUNES POUSSES S'ENRACINENT

 aetcc,trophée des jeunes pousses,courses camarguaises

La remise des prix 2013

Le Trophée des jeunes pousses a été semé en 2012, par l’Association des éleveurs de taureaux de course camarguaise (AETCC) de l’Hérault et son président de section Rogé Andréo. De la discussion un jour de grand vent sur le congrès FFCC aux Saintes-Maries-de-la-Mer en 2011, entre le manadier du Ternen, celui qui n’était pas encore président fédéral Gérard Batifort et les manadiers de Sylvéréal, a jailli l’idée du trophée. Le but étant pour les éleveurs de juger des qualités de leurs jeunes taureaux et vaches en piste devant les élèves d’écoles taurines.

Et ça marche. Pour preuve, explique Rogé Andréo, fort de son expérience :«Mes 3 bêtes qui ont couru en 2012 ont confirmé et exécutent un bon début de carrière, notamment le N.950, en finale des Ligues à Castries, cette saison. Baptisé “Quintiliens”, le taureau après un début en Ligue sortira à l’Avenir à partir du mois d’août 2014». Après le succès de la première édition en 2012, ce concours récompensant un élevage (et non un seul taureau) a été reconduit en 2013 avec vingt-deux manades participantes. Il poursuivra sa route l’an prochain avec quelques améliorations. «Pour 2014, nous reviendrons à 16 manades pour ne pas surcharger les écoles de raseteurs et bien assurer chaque course», expliqua Rogé Andréo lors de la remise des prix de l’édition 2013, dernièrement à la manade des Termes (Hérault) encourageant ses confrères à miser sur la qualité.

Comme prévu par le règlement, après comptabilisation des points des différentes courses à Baillargues, Le Crès, Mauguio, et Vendargues, une finale s’est déroulée le 27 juillet à Baillargues et deux taureaux sont sortis en ouverture de la course des As au Crès, le 20 août (le N.850 D’Agu, et N.8011 de Sylvéréal). A l’issue, le CT Joujou a d’ores et déjà réservé le N.850 d’Agu pour sa course de taureaux jeunes durant la fête 2014.

Des résultats concrets donc et un bon fonctionnement dont la présidente de l’AETCC, Françoise Peytavin, ne peut que se féliciter, cette initiative étant bénéfique à ses troupes. La remise des prix a déplacé les élus des communes du Crès, Baillargues, Mauguio, Vendargues parties prenantes de l’opération, le président du CT Joujou du Crès et de la FFCC Gérard Batifort, des représentants des écoles de raseteurs de Baillargues, Vendargues, Sommières et les sponsors dudit trophée.

Signe de bonne santé, l’édition 2014 est sur les rails. Sélection des manades et répartition des courses par arène se feront en décembre. L’école de raseteurs de Bouillargues entrera dans la danse ainsi que d’autres sponsors. Tout cela sera présenté lors de l’assemblée générale de l’AETCC en janvier et l’affiche sera dévoilée à la manade de L’Aurore en mars.

En attendant, le verre de l’amitié a été levé à la santé du Trophée des Jeunes pousses 2013, offert par la maison Ricard en présence de son représentant Hubert Hugon.

M. A. et P. P.

Les prix

Meilleur élevage : manade des Termes ; 2es ex aequo manades Brestalou et Caillan ; 3e manade Pagès.

Prix du meilleur taureau : à la manade Agu.

Prix de la meilleure vache : manade Mogador.

Prix aux écoles de raseteurs : Baillargues, Sommières et Vendargues.

LES AMIS DE LA DEVISE "ROUGE ET VERT"

 

Mas d'Anglas.JPGLe dimanche 17 novembre, l’association "Les Amis de la devise rouge et verte" a réuni ses adhérents et amis au Mas d’Anglas, fief de la manade Nicollin.

En fin de matinée, une visite aux cocardiers aimablement conduite par Jean-Pierre Gelly, fut très appréciée par les participants.

L’apéritif qui suivit permit maints échanges et un retour sur la saison réalisée par les bious "rouge et Vert" mais également sur l’ensemble de la temporada 2013.

Suivit le traditionnel repas servi par le Traiteur du Littoral qui régala l’ensemble des convives.

L’après midi, une projection de films de Mathieu Arnaud et Jean-Pierre Delon permit à tous un retour dans le passé bien agréable et empreint de beaucoup d’émotions.

La nuit tombait sur le "pays" lorsque chacun reprit sa route non sans avoir noté la première rencontre 2014 fixée au 19 janvier. Une journée où chacun sera le bienvenu (adhérent ou pas),

Tous les renseignements seront donnés en temps voulu par le président de l’association, Fernand TOULOUSE  à l’adresse MAIL suivante :  jacquot.fernand@wanadoo.fr

 

19/11/2013

THEATRE - SAINT-GEORGES-D'ORQUES

Samedi 23 novembre 2013, 21h

LA MANADE DES GENS HEUREUX

THEATRE.jpg

Le CT Le Trident et "Cigales et Responchous" présentent
samedi 23 novembre, à 21h, salle Michel-Colucci
 10€, enfant 5€

la comédie La Manade des gens heureux
avec Benoît Labannierre, Pierre du Tremblay et Philippe Francou

La pièce sera suivie d'une soirée dansante
Petite restauration sur place
Vente des places, permanence aux arènes
vendredi 22 novembre (18h-19h30)

Tél. Elodie : 06 48 21 95 46 - Régine : 07 87 05 85 55

17/11/2013

SAINT-MARTIN-DE-CRAU - 15e PATATE D'OR

Samedi 16 novembre 2013

LES ALIAGA ONT LA PATATE !

Jean-Marie s'octroie le précieux trophée de la Patate d'Or

PATATE1.jpg

saint-martin-de-crau,patate d'or,jean-marie aliaga,course camarguaise

saint-martin-de-crau,patate d'or,jean-marie aliaga,course camarguaise

Un temps superbe, beaucoup de monde sur les gradins et autant en piste, du rire, de la bonne humeur, une multitude d’arrivées aux barrières plus ou moins cocasses, une - “barulade” - sans conséquence (ouf), et le président du CT Saint-Martinois Jérôme Dumas au top de sa forme au micro. Bref la 15e édition de la Patate d’Or a tenu samedi passé toutes ses promesses. Car gagner un trophée, fut-il une pierre de la Crau couleur Or, fait qu’on se laisse inévitablement prendre au jeu. D’autant plus quand ces raseteurs d’un jour se nomment Jean-Marie Aliaga, Eric Gaillardet et Jean-Paul Favier, et sont les géniteurs, pardon les paternels, des raseteurs Jérémy Aliaga, Johan Gaillardet et Maxime Favier. Alors tels fils tels pères ? A tout seigneur tout honneur avec le Languedocien Jean-Marie Aliaga qui avait annoncé, en aparté : « Ça fait trois semaines que je m’entraîne avec footing et régime alimentaire, car je vais en Provence pour gagner la Patate d’Or ». Des paroles aux actes, Jean-Marie par ses rasets d’anthologie, son style et son coup crochet à faire pâlir le fiston, a tenu son pari. Et ses collègues l’ont bien aidé. D’abord Eric Gaillardet au physique de jeune premier qui a mis son expérience de vieux briscard à son service. Quant au Serpico de Salin-de-Giraud alias Jean-Paul Favier, sa première participation a marqué et lui vaut à juste titre le prix du meilleur animateur. Et si vous ne nous croyez pas, demandez donc à Jérémy, Johan et Maxime, lesquels au plus près de l’action en contre-piste se sont fait un plaisir, avec leur i-phone, de filmer les exploits de leur idole. Et il paraît qu’ensuite, chez Michou, tard dans la nuit provençale, les patatos avaient encore la frite.

PATRICK PONS

▲Photos GEORGES MARTIN
▼ PHOTO HERVE BERNON

 

saint-martin-de-crau,patate d'or,jean-marie aliaga,course camarguaise

************************************

 

15/11/2013

LE CAILAR

Samedi 9 novembre 2013

RATIS ET LOÏC AUZOLLE FETES PAR LOU SENGLIÉ

le cailar,ct lou senglié,ratis,loïc auzolle,courses camarguaises

La salle du Peuple a bien failli être trop petite samedi dernier à l’invitation du CT Lou Senglié, pour fêter la victoire de deux familles aux attaches cailarènes dont les trophées étaient exposés en fond de salle. Loïc Auzolle pour sa victoire au Trophée des As, pour la 4e fois. Puis la famille Raynaud pour son Biòu d’Or, Ratis.
Le président du Senglié Frédéric Floutier ne pouvait que se réjouir de recevoir le raseteur et les Raynaud au grand complet. Entouré de sa sœur, ses filles, sa nièce portant le costume, Frédéric Raynaud ne cachait pas sa joie d’évoquer son Biòu d’Or : « Le CT Lou Senglié est le premier à fêter Ratis et nous les en remercions. Pour être manadier, il faut avoir de la patience car nous avons attendu cette consécration 56 ans. Mais ça valait le coup... à la finale, rentrer dans les arènes d’Arles pleines des gens qui sont restés pour la remise des prix, j’en avais les jambes qui tremblaient... ».
Le manadier évoque cette saison de tous les espoirs où la famille a ressenti l’amour du public pour son taureau : « A Châteaurenard, il a été applaudi dès l’annonce de l’ordre de sortie des cocardiers ; au Grau, les gens se sont levés quand il est entré au toril... Nous avons reçu aussi beaucoup de félicitations de l’ensemble de la profession... C’est une satisfaction, car depuis qu’on travaillait et que rien ne venait...».
Depuis quelques temps, tout de même, les Raynaud sentaient le vent tourner : « Avec Marcomau, Escamillo et Ratis qui s’est fait remarquer dès l’âge de 4 ans. Et la suite avec Léo, Criquet... ».
Ratis auréolé de sa couronne profite maintenant d’un repos bien mérité après ses 8 courses. « En pays, il est calme comme tout, raconte le manadier, je le trie au pas, il ne bouge pas à l’encocardement. Il n’y a qu’au retour de course qu’il est énervé. C’est un cocardier intelligent qui se livre bien sur les raseteurs gauchers... Mais, attention, à droite il est très dangereux... ».
Mais pour le moment, il faut savourer et les félicitations à Loïc et aux Raynaud de pleuvoir encore autour du buffet. « D’habitude l’hiver on est au calme, plaisante Frédéric, mais j’ai l’impression que cette année, la fête ne fait que commencer ».


MARTINE ALIAGA

TRIDENT D'OR 2014

Samedi 9 novembre 2013

LE CT RAMI DE PLAN D'ORGON ORGANISERA LA FINALE

 trident d'or 2014,1res séries,courses camarguaises

Le bureau du Trident d'Or. Photo HERVE BERNON

Comme il est de tradition au Trident d'Or, l'organisateur de l'assemblée générale organise la finale. Pour 2014 ce sera le CT Lou Rami qui donne d'ores et déjà rendez-vous en septembre 2014.

En attendant, le comité du Trident d'Or, réuni au Plan d'Orgon, a tiré au sort les premières séries de la compétition.

22 mars 2014 à Alleins : manade Les Baumelles - Le Joncas.
6 avril à Manduel : La Galère - L'Amarée.
12 avril à Saint-Etienne-du-Grès : Ribaud - Saint-Pierre.
19 avril à Plan-d'Orgon : Saliérène - Guillierme.
20 avril à Fontvieille : Plo - Le Brestalou.
21 avril à St-Rémy-de-Provence : Blanc - Saint-Antoine.
26 avril à Raphèle-les- Arles : Mermoux - Nicollin.
27 avril à Caissargues : Le Rhône - Caillan.
27 avril à Salin-de-Giraud : Fournier - Allard.
8 mai à Vallabrègues : Richebois - Lou Pantaï.
31 mai à Barbentane : Gillet - Raynaud.
1er juin à St-Andiol : B. Lagarde - Chauvet.
1er juin à Lansargues : Lautier - Espelly-Blanc.

******************

11/11/2013

VAUVERT *Avenir HT*

Lundi 11 novembre 2013 - Complète de la manade Vinuesa

MESRINE... LA VALEUR SURE
DANS UN ENSEMBLE DE QUALITE

 

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise

Sous les yeux de son pelot, Mesrine agressif
aux planches sur Dimitri Fougère

Hier. Entrée : 1/5e d’arène . Organisateur : PFM. Président : Bruno Pascal. Raseteurs droitiers : Cano, Fougère, Charnelet, Paparone. Gauchers : Martin, Sanchez, Clarion, N. Benafitou. Tourneurs : Ull, Curtil, Lopez.

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise


vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaiseChevaux et taureaux... la manade Vinuesa au complet à Vauvert, cela valait le déplacement. L’étalon Maestro de Laute et sa progéniture méritent leur mise à l’honneur tandis que le cocardier Mesrine assied sa réputation de valeur sûre dans un ensemble de valeur. Placement, vaillance et qualités cocardières pour tous, plus pour certains d’âpres finitions bien frappantes. Les raseteurs ont fait ce qu’ils ont pu, souvent avec application et volonté face à ces biòu de caractère. Un bel après-midi de fin de saison.
Chamaco.- Un peu lourd parfois, mais bien cité, une fois qu’il est placé, il force après l’homme. Passe le mourre après Fougère, s’emporte sur Martin et envoie un puissant coup aux planches après Sanchez. Solide, conserve un gland. 4 Carmen et retour.
Dilun.- Plus léger et plus mobile que le précédent, se montre vaillant dans les échanges. Franc sur le raset, il affiche une belle présence jusqu’au ras des planches. La 1re ficelle pour Martin. 4 Carmen et retour.
Magnum.- A grande foulées, il déboule après les blancs et se soulève envoyant la corne. Des finitions bien frappées après Fougère (4), Charnelet, Benafitou, Clarion, en conclusion d’enchaînements. Gratté, il monte le ton et termine violemment sur N. Benafitou. 7 Carmen et retour.

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise

Plus de peur de mal mais une grosse émotion
pour Nabil Benafitou

rattrapé aux planches et bousculé par Mesrine

Mesrine.- Tête haute, il tient les blancs à distance, se dégageant un large espace. Placement et déplacements magistralement gérés. Les tourneurs ne le leurrent pas, attentif, c’est lui qui décide. Coupe le terrain, anticipe Fougère. Bien calé, il n’en perd pas une et raccompage avec autorité. Bascule après Clarion, Cano passe juste, bombarde sur Fougère, et bouscule N. Benafitou dans une superbe action. Cocarde seulement coupée et un gland... c’est tout ce qu’il laisse aux blancs dans un quart d’heure dominateur. 6 Carmen et retour.
Bayle.- Met du jus dans ses poursuites mais, après Mesrine, l’adrénaline est retombée chez les blancs. Bayle montre beaucoup de bonne volonté dès que les propositions arrivent, vite retourné, il se livre de bon cœur. Fougère est raccompagné de la corne jusqu’au ras des planches. Rentre un gland. 1 Carmen et retour.
Pavoun.- S’il met du temps à se mettre dans le bain c’est qu’on ne le sollicite pas assez. Car une fois chaud, il met en avant sa vitesse d’exécution, sa puissance en finition et sa vista. Sanchez part à l’aventure, Pavoun a tout vu, lui coupe la route et Marc se jette sous l’estribo. Peu sollicité, il multiplie les changements de position et rasète les hommes. Dans les dernières minutes, il percute après Clarion, Martin. Lui aussi étale une belle palette de qualités. 4 Carmen et retour avec ses ficelles.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS C. ITIER

▼ MESRINE SUR CLARION

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise

▼ ENFERMEE DE PAVOUN SUR FOUGERE

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise

**************************


10/11/2013

KATIF BLESSE

Hier, samedi, Ziko Katif n'a pziko katif,courses camarguaisesu terminer la course à Gallargues-le-Montueux.
Une petite déchirure a disgnostiqué le médecin. Aussi le raseteur ne sera pas à Gallargues aujourd'hui, ni à Saint-Rémy, lundi 11 novembre, où il est remplacé par Ilias Benafitou.