Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/02/2014

VACHES COCARDIERES

Dimanche 2 février 2014 - Au Scamandre

Avec sérieux et passion

vaches cocardières,scamandre,course camarguaise

La salle de réunion du Scamandre a fait le plein pour l'assemblée générale des Vaches cocardières illustrant la bonne santé de l'association et du Trophée Philippe-Thiers. Et le président Patrick Garcia de souligner: "On y fait un bon travail avec sérieux et passion".

vaches cocardières,scamandre,course camarguaiseL'ambiance est bon enfant, familiale, et chacun a pu exprimer ses points de vue. Priorité aux rapports moral de Roger Astrologi et financier de Marc Béziat. Le secrétaire, après avoir évoqué la bonne tenue de la saison 2013 faisait remarquer qu'en 2014, huit vaches au lieu de dix seraient en compétition pour les présélections (Ligues)... Et précisait que la finale 2014 se déroulera au Grau-du-Roi, le samedi 20 septembre. Quant au trésorier, pas de souci, les finances sont bien tenues avec un solde positif (+ 797 €).  Et des subventions qui viennent conforter le bilan comptable par Jean Denat, vice-président du Conseil général du Gard, Patrick Bonton, conseiller général du Gard), et Gilbert Collard, député. 

L'occasion pour Patrick Bonton, élu et afeciouna,  de vanter la petite Camargue gardoise, qui a récemment acquis le label de 14e Grand Site de France (pour 6 ans) mettant en valeur l'environnement, le tourisme, le patrimoine dont la culture taurine.    En charge du Scamandre, l'élu n'a pas caché son plaisir de travailler à ce poste, aux côtés de Serge Colombeau, soulignant : "De nombreux scolaires sont accueillis ici, nous sommes un service public. Quant aux courses de vaches cocardières et notamment des présélections : "Ces courses de Ligue du mercredi ont un succès grandissant, elles permettent la découverte d'élevages et de jeunes raseteurs". Jean Denat, quant à lui, a annoncé : "la récente décision du Conseil général du Gard pour l'achat de 250 hectares de marais pour en conserver l'état actuel". 

Les conversations pouvaient se poursuivre à bâton rompu, micro ouvert à qui voulait s'exprimer après un rappel de Patrick Garcia : "Les trombes d'eau tombant sur Saint-Georges-d'Orques pour la journée de la finale des vaches 2013 mettant en péril la course de l'après-midi, sauvée par l'énorme travail des membres du club taurin Le Trident pour remettre la piste en état".  Applaudissements.  

La parole aux intervenants de la tribune (morceaux choisis):

vaches cocardières,scamandre,course camarguaiseFrançoise Peytavin (► photo) présidente de l'AETCC): "Belles récompenses pour les manadiers de l'AETCC, en particulier Pagès (vache gagnante des présélections), Ternen (Sybille, Cocardière d'argent). Pour avoir de bons taureaux, il faut de bonne vaches. Réflexion à avoir sur un possible tremplin entre les présélections des vaches et les Jeunes pousses..."

Gérard Batifort (président FFCC): "il faudra discuter sur les huit vaches au lieu de 10 en présélection (...) La femme est l'avenir de l'homme, la vache celui du cocardier..."

Serge Evesque (président de l'AGNS): "D'année en année, le Trophée des vaches cocardières s'améliore pour le bien de la sélection et l'éclosion de jeunes raseteurs".

vaches cocardières,scamandre,course camarguaiseFlorent Lupi (◄ photo) représentant la Raço di biou): "... les présélections sont vecteurs de progrès car par la vache passe l'avenir de la course camarguaise..."

Et après qu'Arnaud Fesquet a confirmé "l'aide que l'UCTPR apporte aux vaches cocardières va continuer", parole était donnée à l'assistance qui soulève un problème : "Les raseteurs du groupe 1 ne pouvaient pas raseter les vaches...". Réponse de vaches cocardières,scamandre,course camarguaiseLucien Pallix (►photo) (FFCC): "Aujourd'hui, les organisateurs pourront inviter aux courses de vaches, les raseteurs de toutes les catégories, cela va être modifié". Ceci confortant l'ancien raseteur Roger Granier: "le mélange ne peut qu'apporter à la course camarguaise". Monique Roggi quant à elle, demandait des précisions sur les raseteurs en détection. "Ceux-ci ne peuvent raseter que les vaches, taureaux jeunes et étalons, c'est le réglement, nous sommes une fédération sportive, il y a des réglements", expliquait Gérard Batifort.
Le manadier Chaballier posait le problème de la sécurité des taureaux barricadiers dans certaines arènes et demande une réflexion là-dessus. Xavier Guyot, propriétaire de la Cocardière d'Or 2013 - Cigale - mettait l'accent lui aussi "sur l'extraordinaire travail du CT de Saint-Georges-d'Orques pour la finale". "Pourquoi  pas de course de vaches au  Congrès", interrogeait Monique Roggi obtenant du président de la FFCC "cela peut se discuter". Et pour le clin d'oeil final, Monique de demander "Qu'en est-il de la parité hommes/femmes à la FFCC ?" Réponse : "On a du mal à en trouver"... Voilà du grain à moudre pour les prochaines discussions.

Il était temps de partager le verre de l'amitié puis le repas non moins amical tout à côté du Scamandre à la manade Blatière. Là en toute simplicité, tout le monde s'est quiché autour de la grande et longue table en bois, près de la cheminée. Vous me croirez si je vous dis que le volume des conversations est monté de plusieurs crans, Yves et Roger Granier faisant partager leurs - immenses - connaissances taurines à grand renfort de décibels.

MARTINE ALIAGA

Nouveauté : La gazette des Vaches cocardières réalisée par Monique Roggi qui détaille la saison 2013 et présente 2014.

 

vaches cocardières,scamandre,course camarguaise

 

Les commentaires sont fermés.