Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/03/2014

BARBENTANE *AVENIR*

Dimanche 09 Mars 2014

BAYLE LE PLUS SÉRIEUX....

IMG_4931.jpg

Bayle (Vinuesa) se dresse à la poursuite de Damien Martin-Cocher

Entrée: 2/3. Organisateur: Union Taurine. Présidence: Giacone Frédéric. Droitiers: Guyon, Moine, Oudjit, Gautier. Gauchers: Boyer, Ferriol, Gaillardet, Martin-Cocher. Tourneurs: Lizon, G Rado, Sagnier, Zuchelli.

Une course de reprise où noirs et blancs reprennent leurs marques mais Bayle a déjà du tonus et Martin-cocher est déjà très affûté. La course assez facile, est rasetée sur un rythme soutenu.

CAPELAN (La Galère) n'appuie pas ses poursuites et se fait sonner les cloches aux rubans (2'). Il est volontaire aux ficelles et malgré son coup de tête, la messe est dite en sept minutes trente. 3 Carmen et retour. Plus vif, COCOGNON (Raynaud) s'encagne facilement mais perd lui aussi ses attributs en moins de deux minutes. Aux ficelles, il tape après Gaillardet mais s'incline en quatre minutes trente. 1 Carmen et retour très généreux. Plus complet, JUPITER (Chauvet) jette des éclairs au contact du raset. Il enferme Martin-Cocher son principal adversaire qui lui sert des rasets limpides. Combatif et sérieux à la fois, il ne s'incline que sur la sonnerie avec les honneurs joués à trois reprises.

Les premières approches sur BAYLE (Vinuesa) sont difficiles. Vif et puissant, il se dresse aux planches et saute même après Martin-Cocher. Son placement est judicieux malheureusement il réintègre le toril à la neuvième sur blessure à l'œil ne concédant que la coupe de la cocarde. 3 Carmen et rentrée. Porteur d'un garot noir en l'honneur de son pélot ELEGANT (Lautier) se défend près des bois avec finesse. Plus virulent après les gauchers, il baisse la tête au contact et met les cornes aux planches. Il complique la pose des crochets et conserve ses glands. 2 Carmen et retour. D'entrée, DOLLAR (Ricard) saute cash derrière Martin-Cocher. Une dizaine de sauts inutiles grèvent son énergie car s'il est véloce, il manque de reins mais pas de volonté. Une demi-douzaine de sauts après l'homme et une série de coups de barrières dont un où il ouvre les portes après avoir brisé le madrier. Gaillardet vide le tiroir-caisse de la deuxième ficelle à une minute du terme. 3 Carmen et rentrée….

IMG_4907.jpg

Rémi Guyon à la tête de Capélan (La Galère)

IMG_4911.jpg

Cocognon (Raynaud) avec Joan Gaillardet

IMG_4918.jpg

Joan Gaillardet précis à la tête de Jupiter (Chauvet)

IMG_4932.jpg

Bayle (Vinuesa) se soulève après David Moine

IMG_4950.jpg

Elegant (Lautier) tape après Damien Martin-Cocher

IMG_4966.jpg

Dollar (Ricard) s'envoie à la poursuite de Joan Gaillardet

Texte et photos Éric AUPHAN

Les commentaires sont fermés.