Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/04/2014

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 27 Avril 2014

L'EXCELLENCE AVEC ULMET…

IMG_5464.jpg

L'excellent Ulmet (Blanc) derrière Maxime Favier auteur d'un superbe raset

Entrée: ¼ Organisateur: UT Présidence: P Gibert Droitiers: Auzolle, Chekade, Rey, Sabatier. Gauchers: Favier, Four, Oleskevich, Ouffe. Tourneurs: Bensalah, Cuallado, Dunan, Fouque, Kherfouche.

Guère enthousiasmante cette 1ère journée des maraîchers. Seul Ulmet excellent et cocardier tire la course de sa torpeur tandis que Mimosa décidé offre un final généreux. Le duo majeur des blancs Auzolle-Four tire la course. Rey et Ouffe ont quelques bons passages mais l'ensemble manque de punch et de rythme.

PÉLICAN (Nicollin) a du mal à trouver son envol. Il déambule sans trop de conviction aux rubans puis aux ficelles fait son nid près des planches avec quelques accélérations dans la bourre. Son final est un peu mieux mais ... Il rentre une ficelle. 1 Carmen et rentrée. Pourtant coopératif, REGAIN (Les Baumelles) n'est pas dans un bon jour. Il perd rapidement sa première ficelle, s'engage à chaque raset mais sans finition. Sans pression, malgré un regain de forme à la dernière minute, il rentre un brin de sa seconde ficelle en silence. Les blancs ne sont pas chevaleresques avec IVANHOÉ (Blatière) toujours en mouvement. Aux ficelles, il se cale, saute deux fois après l'homme mais manque de conviction et d'implication blanche. Il termine par deux envolées puissantes sur Sabatier et Auzolle et rentre ses ficelles. Ah si les hommes l'avaient un peu plus bousculé. 1 Carmen et retour.

Attaqué sans retenue, SUGAR (St. Gabriel) se livre timidement. Aux ficelles, Auzolle tente mais délaissé il saute seul. Le coup de gueule de Bruno Pécout engendre une série en musique mais le taureau moins acidulé à perdu de sa superbe. Moyen, il rentre une ficelle en musique jouée à trois reprises. Vite calé aux bois, ULMET (Blanc) même s'il perd ses rubans en deux minutes est incisif dans ses poursuites. Aux ficelles, il contrôle, enferme Rey et ne lâche pas un pouce de terrain. Il fait calculer, coupe le raset et se soulève après Four et Favier au terme d'un superbe raset. Son final est superbe. Excellent cocardier qui rentre ses ficelles en musique jouée à huit reprises. Largué, MALAGA (Lautier) frappe après Chekade mais est dépouillé de ses attributs en moins de deux. Vaillant et disponible il s'offre dans neuf minutes généreuses mais sans difficulté. 1 Carmen et rentrée. Les blancs cueillent les rubans de MIMOSA (Layalle) en moins de quatre vingt dix secondes. Pourtant, vif et décidé il s'engage avec vigueur dans le raset. Volontaire, il effectue une demi-douzaine d'actions puissantes après Rey et Auzolle permettant de terminer sur une bonne note. 6 Carmen et retour avec une ficelle.

IMG_5419.jpg

Pélican (Nicollin) avec Loïc Auzolle

IMG_5423.jpg

Bastien Four à la tête de Regain (Les Baumelles)

IMG_5429.jpg

Ivanhoé (Blatière-Bessac) à la poursuite de Maxime Favier

 IMG_5438.jpg

 Sugar (St Gabriel) dangereux après loïc Auzolle

IMG_5458.jpg

 Anticipation de Ulmet (Blanc) avec Maxime Favier 

et ci-dessous, conclusion derrière Bastien Four 

IMG_5469.jpg

 IMG_5477.jpg

Malaga (Lautier) à l'arrivée avec Julien Rey

****************************************************************

IMG_5491.jpg

IMG_5492.jpg

IMG_5493.jpg

IMG_5494.jpg

IMG_5495.jpg

L'action de Mimosa explosif après Loïc Auzolle.

***************************************************************

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As: Four (13) Auzolle (12) Chekade, Ouffe (9) Rey (8) Favier (7).

Trophée des Raseteurs : Oleskevich, Sabatier (4)

Les commentaires sont fermés.