Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/04/2014

CODOGNAN *AVENIR*

Samedi 26 avril 2014

LORCA, BOUHARGANE et  OUDJIT
SUR LE PODIUM DU 6E TROPHEE DU RHONY

codognan,6e trophee du rhony,courses camarguaises

Un petit tiers d’arènes a répondu présent à l’invitation des Clubs Taurins La Ficelle et Les Enganes et du Comité des Fêtes pour ce concours manades Nicollin, Saumade, Blatière-Bessac comptant pour le Trophée de l’Avenir et le 6e Trophée du Rhôny qui même s’il ne fut pas dénué d’intérêt du début à la fin s’est avéré plus prenant en première partie.
A la capaledo, en présence du groupe de traditions les Cabidoules du Cailar, des Tambourinaïres de l’Estang de l’Or, de la pena Los Marineros et des gardians de la manade Robert Michel, ce sont onze tenues blanches (8+3) qui sont venues saluer la présidence avant d’imposer un rythme soutenu aux taureaux  sans pour autant négliger leur travail qui fut appliqué.
A l’heure de la remise des prix, agrémentée par la voix de Régine Pascal, Ambassadrice de La Camargue, si Djamal Bouhargane s’octroie sans contestation possible le prix du meilleur animateur, le second prix est venu récompenser Jean-Henri Oudjit pour sa régularité tout au long de l’après midi ;  ce second prix aurait pu revenir à Marc Sanchez s’il n’avait pas baissé de rythme en seconde partie. Citation méritée également pour le jeune Jérémy Soler qui chaque fois qu’il en a eu l’occasion a étalé toute sa classe et son courage.
Côtés taureaux, c’est Lorca de Saumade qui s’octroiera 4 suffrages devant Césarion 1 suffrage.
 
codognan,6e trophee du rhony,courses camarguaisesSabran (Nicollin – n° 728) a eu la lourde tâche d’ouvrir les hostilités. Au petit trot, il s’engage lourdement essentiellement derrière les gauchers qu’il raccompagne aisément aux planches notamment Gougeon, Bouhargane, Soler, et Sanchez avant de les franchir sans grande conviction cependant derrière Perez, Guyon et Sanchez. Porteur de ses ficelles, son retour au toril se fait en musique jouée, 2 fois en course. codognan,6e trophee du rhony,courses camarguaises
Changement de registre avec Lorca (Saumade – n°705) où de droite, de gauche chaque raset trouve réponse. Si les principaux attributs partent en moins de trois minutes, sa course va monter d’un cran aux ficelles. Le biou, en plus de se plaire dans les séries (6), se défend avec hargne. Ses répliques sont de plus en plus serrées et ses finitions de plus en plus sévères. Soumis à rude épreuve, il s’incline en douze minutes récompensées par le disque pour la septième fois.
codognan,6e trophee du rhony,courses camarguaisesJuste avant la pause, le vétéran de l’étape, Césarion (Blatière – n° 216) n’a plus rien à prouver à ce niveau.  Si cocarde et glands partent rapidement (2’30),  aux ficelles, son placement va obliger les hommes à le consentir avec réflexion. Sur les rasets allongés, il peut conclure notamment derrière Bouhargane (5 fois) et Cano (1 fois), pour autant de Carmen. Il sauve en musique sa seconde ficelle.
A la place de vedette, Pagano (Nicollin  - n°527) nous a laissé un peu sur notre faim. Certes volontaire, il ne pose guère de difficulté aux hommes qui lui feront réintégrer le toril à la 8e minute avec cependant le disque pour la 3e fois.
Avant dernier, Sarcouff (Blatière-Bessac – n° 724) défend ses principaux attributs sans placement, et en lâchant très rapidement le rasets pour foncer sur tout ce qui bouge. Son changement de comportement aux ficelles en se positionnant aux planches entraîna un travail plus ordonné qui va lui permettre d’extérioriser une méchanceté débordante notamment derrière Bouhargane et Oudjit où les actions feront résonner cependant avec exagération, 4 fois Carmen ainsi qu’à sa rentrée (fortement contesté) en possession de sa seconde ficelle aux termes d’une prestation désordonnée.
codognan,6e trophee du rhony,courses camarguaisesPour conclure ce concours de manades, Roitelet (Saumade – n°748) a joué le tableau de la vaillance avec par moment de puissants engagements aux planches aux trousses de Perez, Bouhargane ou encore Fougère. Sans baisser les armes il se jette dans la bataille en s’aidant d’un petit coup de tête et sauve, en musique ses ficelles.
 
Texte et photos
CYRIL DANIEL
 
 
Entrée : 1/3 d'arène. Organisateurs : Comité des Fêtes – Club Taurin La Ficelle – Club Taurin Les Enganes.Président : Alain SOUBEIRAN.
Raseteurs : D Bouhargane – JH Oudjit – G Cano – D Fougere – M Gougeon – J Soler – G Perez – J Martin –Tourneurs : S Fargier – B Joseph – F Garrido

Les commentaires sont fermés.