Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/05/2014

PALAVAS-LES-FLOTS *AVENIR*

Vendredi 9 mai 2014

Entre As et Avenir

Entrée : environ 400 personnes. Org. : CT Fiesta y Toro. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Chekade, Faure, Moine. Gauchers : Bouhargane, Errik, Gaillardet. Tourneurs : Noguera, Lopez, Lieballe, Bensalah.
La complète de Cuillé balance entre As et Avenir. Mais dans cette piste à la surface importante, six raseteurs c’est juste et l’après-midi en a subi quelques langueurs. Malgré l’apport de 3 hommes des As, 1 groupe 2, l’ensemble a manqué de cohésion, surtout en 2e partie. 13 ficelles sur 14 rentrent... Pareil pour les taureaux de Cuillé - trois de 9 ans, deux de 8, deux de 7 - parmi lesquels Poulidet (4e) fait le meilleur quart d’heure.
Sorbier.- Un cocardier qui se tient et qui, bien cité, sort en force. Agressif et concentré jusqu’au bout du quart d’heure, il conserve une ficelle après plusieurs enfermées du plus bel effet. 3 Carmen et retour.
Givalon.- Très remuant au début, bien entrepris, il assure de multiples séries vaillantes et volontaires. Intéressant, rentre ses ficelles avec 5 Carmen et retour.
Mandarin. - Quand les hommes mettent du rythme, il répond présent par des enchaînements rythmés où il frise les planches et les mollets. Quelques duos serrés avec Chekade et rentre ses ficelles 5 Carmen et retour.
Poulidet.- Beaucoup de déplacements pour une entame brouillonne. Mais mis au travail les ripostes sont à la hauteur. Un peu fantasque, un peu remuant, mais avec du caractère, un Cuillé comme on aime. Termine en lançant la corne en conclusion sur Gaillardet puis Chekade. Les ficelles à la maison. 8 Carmen et retour.
Dalloz.- Au grand galop, prend les rasets de passage. Se chauffe et se cabre après Chekade, s’emporte après Errik, serre Faure, bascule après Chekade, enferme Gaillardet. Mais trop de vagabondages et pas assez d’assiduité des blancs. Les ficelles rentrent. 4 Carmen et retour.
Joaillier.- Fonce sur tout ce qui bouge mais se montre brave sur le raset. Malheureusement, il s’est blessé à la bouche à sa sortie du toril et le manadier le rentre à la 5e.
Izoir (7e hp).- Pète le feu mais ne trouve personne pour partager sa rage. Quelques actions décousues... pas assez pour séduire.


MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Bouhargane, 12 points ; Gaillardet, 3.

Les commentaires sont fermés.