Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/05/2014

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Dimanche 18 mai 2014

Estepous la valeur sûre de la Royale de Guillierme

Entrée : 3/5e d’arène. Organisateur : Régie municipale. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Allouani, Belgourari, Bruschet, Katif, Moine. Gauchers : Aliaga, A. Benafitou, Ouffe, Rassir, Errik. Tourneurs : Daniel, Kerfouche, Estève, Ull, T. Garrido.

le grau-du-roi,royale de guillierme,course camarguaiseLes manadiers Hubert et Christian Espelly se présentent à la capelado agrémentée d’une jolie mise en scène aux couleurs azur et or de Guillierme, par l’Ecole de l’Avenir d’Arles et la Pichoto Camargo. La solide équipe de raseteurs a donné le tempo dès les premières minutes. Droite-gauche, les cocardiers n’ont pas eu de répit, seul Estepous fait la sélection et rentre une ficelle. Sans démériter, avec de la volonté et quelques éclats aux planches, les Guillierme se sont offerts généreusement. Belgourari signe un retour de classe au sein d’une équipe opiniâtre parfois à l’excès.

Ventareu.- Costaud sur les premiers assauts, il ne se laisse pas enfermer et repousse les blancs. Mais les hommes sont entreprenants et enchaînent. Une enfermée sur Rassir, grosse bagarre sous la présidence, et Allouani lève les deux ficelles. 9 minutes haletantes. 3 Carmen et retour.

Rabina.- Assailli d’entrée, il prend les rasets au passage. Volontaire dans les séries quand les hommes lui laissent le temps de finir ses trajectoires. Des enchaînements sans refus, une rafale sur la 2e ficelle. 6’30, vitesse grand V. 2 Carmen et retour.

le grau-du-roi,royale de guillierme,course camarguaiseEstepous.- Le long des bois, il pousse les actions jusqu’au ras des planches et se sort de l’emprise. Froidement le taureau tient les blancs à distance. Quelques anticipations et il se fait respecter, sur un long raset de Katif, se jette aux planches, enchaîne sur Belgourari, tape après Rassir. Attentif, il ne se laisse pas déborder. Du coup le travail des blancs est plus délié. Termine en envoyant la corne après Rassir, Belgourari et rentre sa 2e ficelle. 6 Carmen et retour.

le grau-du-roi,royale de guillierme,course camarguaiseLou Cran.- Armé de longues aiguilles, il raccompagne à son rythme mais ne refuse jamais. Difficile de passer la main entre les deux poignards mais Belgourari a l’art et la manière et s’approprie la 1re ficelle (Carmen). Manquant de gnacque et ne passant jamais la vitesse supérieure, Lou Cran lâche la 2e à Katif, à la 9e. 

le grau-du-roi,royale de guillierme,course camarguaiseGasto Boï.- Généreux à son habitude, une rafale l’attend aux premiers attributs. Les hommes temporisent et régalent de quelques longueurs où Gasto Boï brille avec éclats. 6 minutes pétillantes. 6 Carmen et retour.

Aroujo.- La tempête continue, Aroujo navigue. Quelques enchaînements chaudement raccompagnés (Ouffe, Bruschet), deux grosses conclusions sur Bruschet. Mais pas assez pour passer les 6 minutes et tancer les blancs. 3 Carmen et retour.

le grau-du-roi,royale de guillierme,course camarguaiseBessoun (hp).- Il a du jus et les poursuites sont serrées cornes pointées. Fait parler sa double accélération après Belgourari. Bessoun en veut, c’est chaud pour Katif (2 fois). 7 minutes d’une féroce volonté. 4 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Trophée des As : Belgourari, 24 points ; Katif, 13 ; Allouani, 12 ; Bruschet, 10 ; Rassir, Errik, 7 ; Aliaga, 5 ; Ouffe, 4.

▼ ESTEPOUS - RASSIR

 le grau-du-roi,royale de guillierme,course camarguaise

▼ AROUJO - BRUSCHET

le grau-du-roi,royale de guillierme,course camarguaise

*********************************

 

Les commentaires sont fermés.