Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/05/2014

SAINT MARTIN DE CRAU *AVENIR*

Samedi 31 Mai 2014

LA COURSE SPECTACULAIRE DE BEN HUR …

 san juan

De l'agressivité avec Ben Hur (Lautier) après David Moine

Entrée: 1/20ème Organisateur: CTPR St Martinois Présidence: P Chabanon Droitiers: Guyon, D Maurel, Moine, Roig. Gauchers: Bouhargane, Ferriol, Gaillardet. Tourneurs: Dumas, Lieballe, Lizon, Lopez.

Devant des gradins clairsemés la course n'a jamais atteint les sommets malgré l'énergie et les primes de Philippe Chabanon. Les raseteurs homogènes se sont révélés supérieurs face à des taureaux qui (pour certains) demandent à mûrir. Après Boubi compliqué, Méphisto à des qualités mais ne tient pas la cadence tandis que Ben Hur amène la touche spectaculaire.

Bien placé, BOUBI (Chauvet) utilise un violent coup de revers qui gêne la pose des crochets au maximum. D'ailleurs, on attaque les ficelles à la huitième. Toujours coopératif mais avec un balancement moins prononcé il les conserve avec la musique au retour. Une pincée de finition n'aurai pas nui.... Mobile, LIGNAC (La Galère) se laisse cuisiner trois minutes aux rubans. Sans difficulté, il ne rechigne pas dans les séries et les rasets sans être gastronomiques  s'enchaînent à un rythme soutenu. Deux poussées au ras des bois pour autant de Carmen. Il rentre néanmoins une ficelle mais sans étoile. Vif, MÉPHISTO (Chapelle-Brugeas) fait impression avec ses longues cornes mais les raseteurs en prennent vite la mesure. Volontaire aux ficelles, il s'avère un partenaire coopératif qui offre douze minutes généreuses mais en manque de reins. 5 Carmen et rentrée.

Vaillant, SALADIN (Saumade) donne un peu plus de relief aux ficelles après avoir perdu rapidement ses pompons. Il maîtrise plutôt bien l'espace mais manque de poussée à la sortie du raset et s'incline en douze minutes trente. 3 Carmen et retour. D'entrée, BEN HUR (Lautier) saute après Guyon et tape tête aux planches à l'arrivée. Généreux, il met beaucoup de cœur dans ses finitions percutantes ou ses sauts agressifs après les hommes. Quatorze minutes spectaculaires et combatives qui sauvent un peu la course. 5 Carmen et rentrée. Disponible, REBOUSSIE (Ribaud) subit l'assaut blanc et combat avec peu de conviction. En dessous de ses performances, ses huit minutes trente finissent un peu mieux mais ne rehaussent pas sa timide prestation qui déçoit malgré 3 Carmen et retour.

san juan

Rémi Guyon à la tête de Boubi (Chauvet)

san juan

Geste sûr de David Maurel à la tête de Lignac (La Galère)

 san juan

Longues cornes à l'affut pour Méphisto à la poursuite de David Maurel

san juan

Poursuite de Sladin (Saumade) après Joan Gaillardet 

san juan

Ben Hur (Lautier) cogne après Rémi Guyon

mais aussi après David Maurel ci-dessous

san juan

san juan

Réboussié (Ribaud) pointe la corne après Rémi Guyon

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Bouarghane (15) Roig (6) Gaillardet (5).

Les commentaires sont fermés.