Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/06/2014

LANSARGUES *AVENIR*

Dimanche 8 juin 2014

Vic et Guyon moteurs de cette jolie course

lansargues,course camarguaise

Rémi Guyon, infatigable, avec Hélios des Termes

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : comité des fêtes. Président : Aurélien Laget. Raseteurs droitiers : Guyon, Miralles, Vic. Gauchers : Guin (sort sur claquage au 5e), Sanchez, Poujol, T. Mondy. Tourneurs : Grando, Lizon, Curtil, Martin.
Du 1er au 7e, toute l’équipe a raseté, Vic et Guyon en meneurs. Du coup pas de temps morts  même dans les difficultés et chaque cocardier a eu ses chances pour montrer ses qualités.  
Coutard (Saumade).- Toujours en mouvement, soutient le rythme élevé des enchaînements et pousse en conclusion. 1 dernière série de feu et il laisse sa 2e ficelle à Guyon. 8 minutes. 3 Carmen et retour.
Pernen (Lou Pantaï).- Il ne reste pas longtemps en place jusqu’à parfois être brouillon. Mais quand il se pose, il se fait respecter par ses accélérations et le tempo qu’il impose aux blancs. 13 belles minutes. 4 Carmen et retour.
Hélios (Les Termes).- Remuant et bon partenaire quand les hommes le pressent même s’il  coupe court parfois. En revanche, il peut aussi se cabrer en finition semant le doute chez les blancs. A mi parcours, s’octroie le devant du toril et alterne séries et conclusions (Guyon 3, Sanchez 2, Poujol, Miralles). Bien qu’il tire la langue, il rentre une ficelle. 7 Carmen et retour.
Cardinal (Lautier).- Chasse, se pose, attend longtemps. Une fois calé, il faut le rentrer alors il vient fort et peut taper. Plus enclin à gauche,  parfois réticent, bref compliqué que ce bipolaire qui garde ses pompons jusqu’à la 12e et  rentre une ficelle. 1 Carmen et retour.
lansargues,course camarguaisePhoto avec Jonathan Vic
Triffis
(Plo).- Met tout son beau gabarit et sa sincérité au service des blancs qui allongent les trajectoires. Toujours bien placé, ce  cocardier généreux offre ses ficelles en neuf minutes lyriques et son élastique pour une minute de plus.
3 Carmen et retour.
Arlésien (Chauvet).- Navigue, toise les hommes qui le craignent. Rapide dans ses réparties, il anticipe Guyon puis frappe après lui. S’enrage après les  planches. Mais reste disponible avec des accélérations dangereuses pendant le travail soutenu aux ficelles. Vic sonne le gong à  8’30. 2 Carmen et retour.
Arlésien avec Rémi Guyon

lansargues,course camarguaise


Roitelet (Saumade, hp).- Avec entrain, il se jette après les hommes pour des séries endiablées et quelques coups aux planches. Volontaire, il s’offre de bon cœur aux blancs qui n’ont toujours pas faibli. Musique !

MARTINE ALIAGA

Trophée des Raseteurs : Vic, 21 points ; Guyon, 19 ; Sanchez, 7; Guin, 5; T. Mondy, 5; Miralles, 4

Les commentaires sont fermés.