Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/06/2014

LA GRANDE MOTTE *AS*

 la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaise

Dimanche 29 juin 2014

Des cocardiers pour tous les goûts
 
Le Trophée de la Ville à Auzolle et Escamillo
 
Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT Lou Gregau. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Ayme, Auzolle, Chekade, Gleize, Valette. Gauchers : Aliaga, A. Benafitou, Ouffe, Mebarek. Tourneurs : Garcia, Khaled, Sanchez, Bensalah, Kerfouche.
 
la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaiseDes costauds, des compliqués, des virevoltants et des plus statiques, bons partenaires ou plus retors, le CT Lou Gregau a fait dans la diversité pour monter son plateau qui au final fait une bonne course avec ses hauts et ses bas.
Les hommes ont été entreprenants la plupart du temps. Auzolle est distingué, avec Ayme, Chekade, Aliaga et Ouffe, il a fait le plus gros du travail. Il remporte le Trophée de la Ville avec Escamillo de Raynaud.
Photo Valette avec Marcel Lautier, président du CT Lou Gregau
Benjamin Valette, pour sa dernière année de raseteur et sa fidélité aux arènes Juan-Batista est honoré.
la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaisePhoto Fanfaroun avec Aliaga
Fanfaroun
(Rousseau).- Prend une rafale aux premiers attributs. Avec un peu plus d’espace aux ficelles, se montre plus ccopératif avec les gauchers mais c’est sur Auzolle qu’il s’envoie en musique. A force d’être gratté, il joue des cornes sur les droitiers. A son rythme, entre retenue et investissement, il rentre ses ficelles.
la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaisePhoto Renard et Chekade
Renard
(Brestalou).- Leste et vite retourné, il joue toutes actions franchement. Ça lui tombe dessus et, sans se poser, il offre toute sa bonne volonté. Quelques anticipations, de belles longueurs (Ayme, Chekade), il enchaîne et rien ne le rebute. Se place, grosse enfermée sur Chekade et séries. 8’30 de vaillance. 4 Carmen et retour.
Quassard (Plo).- Se déplace le long des planches, balade les hommes, n’accepte aucune reprise, baisse la tête au contact, enferme, anticipe parfois (Ayme, Chekade)... Bref, il complique le jeu. Les blancs tergiversent. Aliaga quiché, Chekade dans la longueur, Quassard aux fesses. Les raseteurs ne trouvent pas la clé et il rentre ses ficelles.
la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaisePhoto Escamillo sur Ayme
Escamillo
(Raynaud).- Une volée et quelques tampons aux pompons. Il montre vite son caractère violent. Sans se jeter pour rien, il s’engage dans de gros coups aux planches dont deux magistraux (Ayme, Aliaga). Dans un second temps, il se décale des bois et là se montre moins complice demandant plus d’investissement. Laisse sa 2e ficelle presque au terme. 6 Carmen et retour.
la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaisePhoto Balzac - Auzolle
Balzac
(Lautier).- Il mitraille en rafale, à chaque action, un tampon, jusqu’à la 8e minute. Après alterne, soit il reste sourd à la pression soit il s’envoie avec cette corne qui balaie dangereusement les mollets à la conclusion... Irrégulier, rentre une ficelle. 8 Carmen et retour.
Fétiche (Joncas).- Droite-gauche, sans interruption, les rubans volent en moins d’une minute. Aux ficelles, les blancs tergiversent lorgnant sur le nombre de tours. Finalement, ils s’y mettent. Jamais rassasié, Fétiche est au diapason pour de longues séries où il pousse fort. 12 minutes rythmées avec 2 Carmen.
Platon (Nicollin, hp).- Raccompagne avec toute sa bonne volonté dans de belles poursuites mais manque la note spectaculaire. Des Carmen.
 
Texte et photos
MARTINE ALIAGA
 
Trophée des As : Auzolle, 22 points ; Chekade, 13 ; Ayme, 8 ; Ouffe, Aliaga, 6.
Trophée des Raseteurs : Gleize, 20 points; Valette, Mebarek, 4.
 
▼ Quassard et Chekade

la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaise

Escamillo sur Aliaga

la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaise

▼ Fetiche sur Auzolle

la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaise

*********************

En ouverture de la course deux taureaux emboulés de la manade Chaballier font le spectacle, travaillés par les élèves de l'école de raseteurs de Baillargues. Du bon spectacle, des jeunes taureaux et raseteurs prometteurs

la grande-motte,as,auzolle,escamillo,course camarguaise

************************

 

Les commentaires sont fermés.