Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/07/2014

AIGUES-VIVES *AVENIR*

aigues-vives,finale du sarment d'or,course camarguaise

Dimanche 6 juillet 2014
 
QUI DIT SARMENT D’OR, NE DIT PAS CRU D’EXCEPTION
 
C’est sans grands, mais avec de bons moments que s’est tenue, en ce dernier jour de fête, la Finale du 6e Sarment d’Or devant un gros trois quarts d’arènes.  Des 7 raseteurs  (+ 4 tourneurs) se présentant à la capelado  à l’appel de Jacques Servière,  Mehdi Belgourari s’affichera en incontestable meneur de troupes  suivit de Marc Sanchez et Jérémy Soler. Les autres seront plus en retrait, voire quasiment inexistant  pour certains. A ce rythme, difficile pour les taureaux présentés de se surpasser. Néanmoins, Bel Ami en bon premier, Calice et surtout Caruso et Colbert se sont détachés des autres, parvenant ainsi à se mettre en valeur.
A l’heure de la remise des prix, le 6e Sarment d’Or est revenu au duo de la manade Saint-Pierre (Sissou pour sa course de dimanche dernier et Vaunageol pour sa course de jeudi) et à Mehdi Belgourari. Les prix de la finale récompensant Colbert (Paulin) et  Marc Sanchez.
aigues-vives,finale du sarment d'or,course camarguaisePhoto Bel Ami sur Belgourari
Bel Ami
(n°422 – Occitane) va  être le 1er à fouler la piste. Après avoir été pris dans la tourmente d’attaque, il va se positionner pour former un formidable duo avec M. Belgourari qui l’amènera de l’autre côté et au-dessus des planches à 4 reprises avant de le priver de sa 1re ficelle sur la trompette.  A noter une action sur N. Benafitou pour un 5e Carmen renouvelé à sa rentrée.
Aladin (n°107 – Nicollin) a le poids des années qui pèse (13 ans). Lourdement il défend avec un léger coup de  tête ses principaux attributs durant près de 6 minutes en se mettant en valeur derrière N. Benafitou et Y Zekraoui ce qui lui vaudra les honneurs, rejoués sur une timide série. Délaissé par la suite il conserve ses ficelles et retourne au toril avec le disque. Pourquoi pas ?
aigues-vives,finale du sarment d'or,course camarguaisePhoto Colbert-Sanchez
Avant la pause Colbert (n°714 – Paulin) commence par beaucoup courir. Dès le 1er raset arrêté, M. Sanchez  devra sauter en catastrophe pour échapper à la charge du taureau qui changera alors  de comportement. Collé aux planches, il va sortir avec force pour raccompagner jusqu’aux planches où il va se dresser derrière Sanchez (4), Benafitou (3), Belgourari (3), Bournel (2) et Gaillardet. Avec un 9e Carmen, il réintègre le toril fortement applaudi. 
aigues-vives,finale du sarment d'or,course camarguaisePhoto Caruso - Belgourari
Après la pause, Caruso (n°711 – Saumade) ne va pas non plus faire dans la dentelle. Son placement, rien à dire, ses répliques sèches et appliquées légèrement anticipées, rien à dire. Tenant les hommes en respect, il leur prend l’ascendant et conserve sa 1re ficelle primée à 270€. Un sans-faute d’un grand classicisme apprécié par les puristes, récompensé par un 4e Carmen (seulement).  
Juste après, la course allait tomber dans la banalité avec les 8 minutes de Joaillier (n°708 – Cuillé) qui en véritable coureur de fonds va s’avérer des plus brouillons en ne terminant que très rarement ce qu’il entreprendra. Pourtant avec un nom pareil pour le Sarment d’Or, on aurait pu y croire. Un retour en silence pour un jour sans.  
aigues-vives,finale du sarment d'or,course camarguaisePhoto Calice - Soler
Avant dernier et en petit inconnu, Calice (n° 716 – Sylvéréal) malgré un manque de travail, a laissé entrevoir un petit quelque chose. Raseté sur ses déplacements, il paraît vulnérable bien que sautant derrière Belgourari (2) et Bournel. Par contre, une fois positionné à son avantage, les hommes ne se bousculent pas. Les réactions sont vives, appliquées, anticipées, et non sans risque.  D’un comportement calme et froid, il s’impose et retourne au toril avec  un 3e Carmen.
Pour conclure, Hussard  (n°872 – Laurent) va se prêter au jeu avec deux finitions sur Soler et Zekraoui et une série menée tambour battant pour défendre ses ficelles au peu de tours. Ses 10 minutes furent honorées par le disque qui avait tourné 3 fois en course.
 
CYRIL DANIEL
Texte et photos ( à venir)
 
Organisateur : Comité d'Animation. Entrée : 3/4. Présidence : Jacques Servière. Raseteurs : M. Belgourari  - M. Sanchez - M. Bournel - Y. Zekraoui - J. Gaillardet - J Soler - N Benafitou
Tourneurs : Ch Galibert - B. Joseph - E. Lieballe - O. Abbal

Les commentaires sont fermés.