Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/07/2014

BAILLARGUES *AVENIR*

Mercredi 30 juillet 2014 - 2e journée du Trophée Brouillet

Une coursinette de fête

Entrée : 2/3 d’arène.Org. CT Le Sanglier. Président : André Turquay.

Raseteurs droitiers : I. Benafitou (sort au 6e taureau), Roig, Valette, Soler.Gauchers : N. Benafitou (sort au 3e), Zekraoui (sort au 6e).

Tourneurs : Jockin, Joseph, Garcia.

 

Débutée avec six raseteurs, la course termine à trois, sans gaucher. Difficile de vanter ou pas les qualités des cocardiers dans ces conditions. Vibre et Limbert valorisent la première partie. Ulysse (4e) impressionne et Ténor (7e)  donne envie de le revoir, raseté. Zekraoui et I. Benafitou tirent la course jusqu’à leurs sorties.

Lou Batre (Paulin).- Comportement classique aux premiers attributs. Il ne se laisse pas manœuvrer et, aux ficelles, utilise les endroits stratégiques. Une paire d’accélérations, de séries, une conclusion sur Zekraoui et rentre une ficelle. 3 Carmen.

Vibre (Lafon).- Raccompagne prestement et frise les planches. Il a envie d’en découdre et trouve Zekraoui dans le même état d’esprit. Se retient un peu sur la fin, les hommes temporisant, et rentre une ficelle. 7 Carmen.

Limbert (Guillierme).- Surveille tout et participe avec assiduité et rapidité. Il ne fait pas le voyage pour rien et la corne est toujours à l’affût en punition. Ça passe juste souvent. Les primes montent pour soutenir l’effort des blancs mais les deux ficelles rentrent. 9 Carmen.

Ulysse (Rouquette).- Le beau taù impressionne. Il choisit son terrain et s’y tient. Les blancs cogitent. Ilias Benafitou tente et se fait méchamment raccompagner. Zekraoui idem. L’enfermée sur Ilias est impressionnante, l’arrivée frappante. La cocarde monte à 300€ mais reste sur les cornes, seul le 1er gland est levé par Zekraoui. Trop compliqué à ce niveau.  5 Carmen.

Beefeateur (Ricard).- D’abord mobile puis placé, il allonge le pas sur le cite mais le tempo est lent et les minutes longues. 2 belles poursuites et la 2e ficelle rentre. 3 Carmen.

Postier (Janin) n’a plus que trois raseteurs face à lui. Il rode, se place, il fait le job quand on le sollicite mais n’est pas étouffé. Rentre 1 gland.

Ténor (Saint-Gabriel, hp).- Il a beaucoup de jus mais peu d’occasion de le montrer. Les trois rescapés font ce qu’ils peuvent. Dans les dernières minutes, Valette sort le grand jeu, Soler et Roig suivent, Ténor est à la conclusion à chaque fois. A revoir. Des Carmen.

 

MARTINE ALIAGA

 

Trophée de l’Avenir : Zekraroui, 13 points ; Soler, 7 ; Roig, 5.

Les commentaires sont fermés.