Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/08/2014

JONQUIERES SAINT VINCENT *FINALE RAISIN D'OR*

Jeudi 31 Juillet 2014

SEULS FERRIOL ET GUYON VENDANGENT

 IMG_6821.jpg

Lebraù (Laurent) et Joeffrey Ferriol les deux vainqueurs du jour 

Entrée: 3/4 Organisateur: CT L'Aficion Présidence: P Chabanon Droitiers: Chig, Fougère, Montésinos, Sabot (entre au 2nd). Gauchers: Aliaoui, El Hajjouji Fouad (sort au 3ème revient après la pause et sort 6ème), Ferriol. Tourneurs: Jorquera, Lizon, P Rado, Sagnier.

Si les aficionados sortent satisfaits ils le doivent à la qualité des taureaux mais aussi à l'implication honnête de Ferriol (vainqueur aux points avec 19 unités) et Guyon (meilleur animateur) qui travaillent avec assiduité tous les taureaux. Seul Fougère apporte un petit supplément et les autres sont mi-figue mi-raisin parfois même sans saveur. Côté noirs Lebraù (Laurent) s'adjuge le prix du meilleur taureau de la finale et Castellas (Fabre-Mailhan) le prix de la saison pour sa course du 15 juillet. Seul Pépin n'est pas au diapason mais Oscar (13 ans) très spectaculaire aurait pu passer en seconde partie quant aux autres jeunes éléments, ils peuvent prétendre à un bel avenir. Avec pas moins de quatre défections de raseteurs et non des moindre, il est évident qu'avec une équipe plus homogène on aurait pu voir une grande finale du raisin d'or pour laquelle le décorum avait de l'allure. En prélude la péna l'occitania, le ballet équestre d'Elsa Guillot sur Jet de Méjanes, la capélado des cabidoules du cailar et des arlésiennes locales. Au micro Philippe Chabanon prime et fait le maximum pour motiver les hommes et animer après avoir observé une minute de silence à la mémoire d'Hubert Yonnet.

Pour PÉPIN (Cuillé) les sollicitations sont brèves mais le quart d´heure long. Il saute seul une quinzaine de fois se montrant inintéressé et quand il se place au toril les blancs hésitent. Concède la coupe de la cocarde et rentre en silence. Immédiatement agressif aux planches, OSCAR (La Galère) se déplace aux rubans mais se positionne mieux aux ficelles. Sans faiblir il effectue une vingtaine d´actions puissantes dont deux avec sauts. Quatorze superbes minutes récompensées huit fois par Bizet ainsi qu´au retour fortement applaudi Vif, QUEYRAS (Paulin) garde ses rubans quatre minutes. Il faut dire qu´il se jette fort et franchit les bois sur les rasets engagés. De plus son placement adéquat n´engendre pas le désordre et le travail est refléchit. On sent que le taureau cherche la faute et la trouve quand Fouad part dans un raset collé-serré. Main sur le frontal l´arrivée se termine par un monumental coup de barrière avec saut sur lequel la corne perfore le pantalon et la fesse sans trop de mal. Dangereux et prometteur il rentre ses ficelles en musique jouée une fois.

Volontaire, CIGALON (Fabre-Mailhan) se jette d´un raset à l´autre avec un zeste d'anticipation cornes en avant et pourtant en deux minutes il défend ses ficelles. A partir de là, il serre la garde et se jette avec force dans la bataille cornes pointées à l'arrivée. Excellent cocardier, il ne laisse rien passer et se bat avec un moral extraordinaire. Il rentre ses ficelles avec 10 Carmen et retour. Disponible mais brave, ROITELET (Saumade) subit les rasets en rafales mais il met du cœur à l'ouvrage jusqu'à sauter après Ferriol et taper après Guyon. Il est volontaire mais s'incline en dix minutes trente plaisantes. 3 Carmen et retour. Calme, LEBRAÙ (Laurent) ne se disperse pas. Il surveille et tient les hommes en respect. Il saute derrière Aliaoui puis prend le dessus par un placement au ras des planches. Ferriol et Guyon ses principaux adversaires sont sérieusement éconduits contre ou au delà des planches. Il perd son second gland sur la fin et n'aura aucun mal à rentrer ses ficelles en musique jouée cinq fois et le prix du jour. Avec, DOLLAR (Ricard) c'est toujours cash en contre piste. Il ne veut voir personne en piste et chasse tourneurs et raseteurs. Il fait preuve d'un vivacité incroyable et tel une fusée quand un rasible est en ligne de lire il finit par une percussion ou un saut toujours avec Ferriol et Guyon. 4 Carmen et rentrée…

IMG_6759.jpg

Elsa sur son cheval Jet de Méjanes

IMG_6762.jpg

La Capélado

IMG_6769.jpg

Oscar (La Galère) dans une grande action aux planches après Guyon

comme ci-dessous

 IMG_6774.jpg

IMG_6807.jpg

 Dimitri Fougère à la tête de l'excellent Cigalon (Fabre-Mailhan)

 IMG_6813.jpg

Roitelet (Saumade) frappe à la poursuite de Rémi Guyon

IMG_6818.jpg

Lebraù (Laurent) s'engage sur le cite de Rémi Guyon

 IMG_6829.jpg

Dollar (Ricard) explose aux trousses de Rémi Guyon

*****************************************************************

L'action de Queyras (Paulin) sur El Hajjouji Fouad

IMG_6796.jpg

IMG_6797.jpg

IMG_6798.jpg

 IMG_6799.jpg

 IMG_6800.jpg

 IMG_6802.jpg

 *************************************************************

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir:  Aliaoui (2)Montésinos (2)

Les commentaires sont fermés.