Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/08/2014

SAINT-CHAPTES *VACHES COCARDIERES*

Samedi 23 août 2014

PELOTE et VENOBIA, REINES EN GARDONNENQUE
NINON et REINETTE, DEMOISELLES D’HONNEUR
 
Pas mal de monde pour cette avant-dernière course, avant la finale, comptant pour le Trophée Philippe-Thiers qui a reposé essentiellement sur les pensionnaires de la  manade du Ribansol et à un degré moindre des manades des Montilles et La Clapière.
Dommage que le président de course (par son ton monocorde et ses nombreuses hésitations) n’ai pas su apporter le dynamisme qui  aurait donné une autre ampleur à cette course. Il en va de même pour le préposé au disque qui a souvent appuyé sur le bouton avec un peu trop de facilité les rendant par moment fantaisistes. JL Ricci en meneur de troupe totalise, R. Guyon est efficace. Th. Dumont et S. Salinesi ont eu de bons passages alors que Th. Douville semble encore traîner la jambe.
Pour la manade Blatière-Bessac, la surprise est venue du remplacement de Gitane et Héléna, initialement prévues. En première, Ambre (n.543) refuse la plupart des sollicitations venues de  droite et vient plus volontiers  en coupant le terrain à gauche. Corsant ses réactions au fil des minutes elle rentre ses glands avec le disque (pour la 3e fois) totalement déplacé et contesté. Quant à Gisèle (6e, n.348) c’est au petit trot et sans grand entrain qu’elle va se défendre avec plus ou moins de régularité. En silence, elle rentre ses ficelles.
Seconde, Blondine (Martini, N.622) ne tiendra pas la distance. 2 Carmen récompenseront sa bonne volonté dans 3’45 de présence.
saint-chaptes,vaches cocardières,courses camarguaisesPHOTO Reinette - Douville
Juste avant la pause, Reinette (Les Montilles, N.302), inconnue du circuit va se montrer très spectaculaire et d’une volonté à toute épreuve. Ses conclusions  sur Th. Douvillle (2) JL. Ricci  et ses sauts à la poursuite de R. Guyon (2) ont fais résonner 7 fois le disque, tout comme a son retour ficelée. 
Saint-Chaptoise (Leron, N.103) sortie 7e renommée pour ses finitions, sera la déception de la journée. C’est tout en vaillance qu’elle va se jeter  dans l’arène. Une série déclenchera le disque tout comme un coup de barrière sur R. Guyon, lequel sera rejoué à son retour au toril en possession de la première ficelle primée à 120€.
saint-chaptes,vaches cocardières,courses camarguaisesPhoto - Ninon après Guyon
Dernière, Ninon (La Clapière, N.174) va se défendre vaillamment  en jouant d’un petit coup de tête au contact. Simultanément, M. Gougeon, Th. Dumont, Th. Douville et R. Guyon seront sévèrement raccompagnés aux planches d’une rare puissance. Six fois les honneurs vont retentir, renouvelés à sa rentrée, porteuse de ses ficelles.
saint-chaptes,vaches cocardières,courses camarguaisesPHOTO Venobia
sur Gougeon

Mais, les deux vaches qui ont surplombées l’après-midi ont pour nom, Vénobia (n°717) et Pelote (n°601) et appartiennent toutes les deux à la toute jeune manade du Ribansol. La première nommée, sortie 3e  , va se faire surprendre un court instant sans pour autant se faire dominer. Par la suite, elle va se défendre avec beaucoup d’à propos et de qualités. Ses poursuites sont de plus en plus serrées  et la corne devient de plus en plus menaçante aux planches, qui d’ailleurs ne sont pas un obstacle pour elle. Elle va venir y taper aux trousses de Th. Douville, F. Boyer,  et JL. Ricci après s’y être envolée derrière M. Gougeon. Le tout agrémenté de plusieurs Carmen (4) elle rentre en musique sa seconde ficelle.  
saint-chaptes,vaches cocardières,courses camarguaisesPHOTO Pelote
après Guyon
Quant à la seconde (Pelote, 5e), elle se montre en ce jour la véritable patronne. Positionnée aux planches, elle anticipe et oblige a dévier toute trajectoire. Il va falloir attendre la 7e minute pour voir un crochet lui toucher la tête. Les hommes vont essayer de la prendre par défaut (premier raset à blanc et reprise) mais en vain. A ce côté sérieux (sans trop quand même, juste ce qu’il faut) il faut y ajouter des arrivées non piquées des vers aux planches menaçant JL. Ricci, R. Guyon et M. Gougeon. Cocarde annoncée coupée, puis rectifiée une fois au toril  pour être finalement  attribuée (la coupe) à JL . Ricci, elle réintègre le toril avec l’air de Bizet pour la 6e fois. 
 
CYRIL DANIEL
Texte et photos (à suivre)
 
Les Points : JL Ricci : 18 – R. Guyon   : 12 – Th Dumont : 8 – M. Gougeon : 7 – G. Douville : 5 – F. Boyer : 2

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Comité des fêtes. Présidence : Guy Chanéac au micro assisté de André Mouillor. Raseteurs : JL. Ricci, F, Boyer, Th. Douville, S. Salinesi, Th. Dumont, R. Guyon, M. Gougeon

 

Tourneurs : A. Duran, M. Lizon

Les commentaires sont fermés.