Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/08/2014

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AS*

Jeudi 28 août 2014

1h30 entracte comprise

Une course intense dans des arènes archi-combles

saint-geniès-des-mourgues,as,courses camarguaises

Un des gros engagements d'Escamillo, ici sur Julien Ouffe

Entrée : plein. Organisateur : CT Le Trident. Président de course : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Belgourari, Chekade, Jourdan, Katif, Outarka, Ayme. Gauchers : Aliaga, Errik, Ouffe. Tourneurs : Galibert, Bensalah, Ull, Daniel, Kerfouche.

Six cocardiers en une petite heure, pas le temps de “bader aux corneilles”, les hommes étaient en piste pour lever les attributs. Ambiance un peu tendue parfois, pagaille à certains moments mais sans litige, les débats sont restés corrects. Si ce n’est le déséquilibre gauche (3 raseteurs, 1 tourneur) droite (7 raseteurs, 4 tourneurs), et le manque d’élégance voire de respect envers certains taureaux. Mais il y a parfois des minutes qui comptent double et si Mollières et Escamillo affichent leur gros caractère, Ventaureu, et Rex se battent énergiquement. 

Ventaureu (Guillierme).- Tient tête et se bat avec énergie, sans se laisser enfermer dans la petite piste où les 15 hommes sont au coude à coude. Quelques dangereuses accélérations et rentre à la 9e. 1 Carmen et retour.

Mollières (Cuillé).- Temporise dans la pagaille et garde des réserves pour les tête-à-tête où il se cabre sur Chekade, s’envoie après Belgourari, Allouani, bascule après Jourdan. Une grosse anticipation sur Chekade avec conclusion. 11’30 de bagarre. 5 Carmen et retour.

Cyrano (Laurent).- Il est toujours en mouvement et ça le dessert, on en vient vite à l’unique ficelle. Quelques jolies poursuites où il enchaîne (Carmen), se rebiffe et fonce dans le tas mais succombe en 4’45.

Escamillo (Raynaud).- Il monte au combat avec une grosse présence et coup de barrière violent sur Jourdan. Sans trop se fixer, il ne néglige aucune invite. Saute par surprise et revient en piste seul. La moutarde lui monte au nez et il affiche sa méchanceté, explosif après Errik, coup de colère sur Jourdan. S’octroie une pause mais bascule sur le raset de Ouffe après une belle poursuite. 12 minutes trépidantes. 4 Carmen et retour.

Rex (Janin).- Répond et raccompagne avec vigueur. Asticoté sans relâche, se cabre sur Belgourari, pointe après Chekade, Ayme. Rétorque violemment à Katif en s’envoyant dangereusement à la planche, conclut sur Allouani. Droite-gauche sans répit, il tient le rythme jusqu’à la 7e. 3 Carmen et retour.

Chouan (Lafon).- Les blancs ne le craignent pas et la pagaille regagne du terrain. Quelques longueurs avec Aliaga, coup de barrière sur Katif, mais il ne sait plus où donner de la tête, du coup se centre et capitule. 9 minutes éprouvantes.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Allouani, 33 points ; Chekade, 10 ; Belgourari, 7 ; Aliaga, Ouffe, 6 ; Outarka, 5 ; Katif, 4 ; Errik, 3

 

 

Les commentaires sont fermés.