Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2014

LE GRAU DU ROI *AVENIR*

Vendredi 26 septembre 2014 - 1re journée du Revivre

Hélios à la hauteur

Entrée : 1/3 d’arène. Organisation : Régie municipale. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Chekade, Fougère, Miralles, Oufdil, Vic. Gauchers : Mebarek, Oleskevich, Ouffe, Zekraoui. Tourneurs : Bensalah, Kerfouche, Jockin, Grando.

Pas de points (sauf pour Zekraoui), pas de grosses primes sur les cornes, et pourtant, une chasse aux attributs sans élégance. Allez comprendre… Les jeunes Mistral, Hugo et Métis (6 ans) ont eu du mérite. Hélios donne du fil à retordre pour la prestation la plus aboutie.

Sauroum (Martini).- Sa bonne gestion de l’espace, ses réparties concluantes, la corne envoyée méchamment en finition lui permettent de tenir la distance. Pousse jusqu’à la limite sur Chekade, Zekraoui. Et quand les hommes confondent vitesse et précipitation, il se met en « stand by ». Solide, conserve une ficelle. 3 Carmen et retour.

Criquet (Raynaud).- Alterne le bon et le mauvais, les hommes aussi. Mobile, il collabore et enchaîne. Se dégage. Quand il se place, il ne voit rien venir. Défié à la loyale, il vient fort (Oufdil, Chekade), accélère et menace de la corne. 2 Carmen en cours. Rentre ses ficelles.

Mistral.(Fournier).- Vient franchement sans se fixer, restant ainsi à la merci des crocheteurs. Il oppose sa vaillance avec deux belles ripostes (Zekraoui, Fougère) mais se laisse submerger. Musique pour 9’30 de générosité.

Hélios (Les Termes).- Rapide, agressif, menaçant après Chekade, Oufdil, Miralles. Suffisamment mobile pour se dégager de l’étau, enclenche de belles séries corne au ras des planches ou conclues (Oufdil, Fougère, Zekraoui). Placé, s’engouffre aux trousses de Zekraoui, se cabre sur Oufdil et frappe après Fougère. Rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.

Hugo (Joncas).- Petit taureau vif comme la poudre qui s’offre sur le raset mais peut aussi conclure et basculer. Pétillant quoique brouillon mais pour le coup, autant que les blancs. Belle enfermée sur Oufdil, et séries. Huit minutes de vaillance. 3 Carmen et retour.

Métis (Daumas).- Se livre avec cœur et, bien emmené, peut profiler les cornes en finition (Carmen) ou taper droit. Gavé de rasets inefficaces, il garde ses pompons 11 minutes. Méritant, il rentre ses ficelles.

Pougaou (Les Baumelles, hp).- Alerte dans les enchaînements, et percutant aux planches (Vic, Chekade), il n’est pas assailli très longtemps et du coup se décale. Chekade le cite pleine piste pour des arrivées très serrées. Mais décidément ce n’est pas un bon jour. 10 minutes en dents de scie, rentre ses ficelles, 1 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Zekraoui, 14 points.

 

Les commentaires sont fermés.