Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2014

VAUVERT *AVENIR*

Samedi 27 septembre 2014

Les noirs pour un bon casting
Les blancs pour Ilias et Icham

Satisfaits à la fin de la course par la valeur ajoutée d'Armaguenon (5e) et du pétaradant Cusco (6e) très bien rasetés par Icham Oufdil et Ilias Benafitou mais un peu frustrés quand même par le manque de travail aux autres cocardiers notamment Queyras. Grandeur de la piste, jambes fatiguées, finales en vue, ça peut se comprendre. D'autant que les deux compères Icham et Ilias  n'ont pas ménagé leur peine. Tout comme un président de course, très en verve, jovial et motivant à redonner du moral à un moribond.

Ventoux (Cuillé).- Avec un placement rigoureux et quelques accélérations, il tient tout le monde en respect. Aux ficelles, pas un refus, travail régulier, une poussée sur Sanchez pour 14'30 d'un classique régulier. Carmen.

D'Arbaud (Saumade).- Toujours dans le terrain favorable, le beau cocardier montre beaucoup de jus et de force dans ses poursuites. Vigilant, il prend souvent le pas (I. Benafitou, Clarion). Du coup les blancs pas très fringants, se mettent en sourdine. Les primes montent, les rasets sont plus nombreux, D'Arbaud monte en puissance puis campe un peu sur ses positions. Rentre ses ficelles en musique. 2 Carmen et retour.

Queyras (Paulin).- Il est pas là pour rigoler et le montre d'entrée en cherchant la bagarre aux spectateurs des barrières. Mobile, rapide, il chasse. Petit à petit améliore son placement. Bien entrepris, enchaîne des séries de qualité, frappe droit, la corne placée. Des conclusions sur I. Benafitou (2), et le 2e gland à Clarion à la 9e. S'envoie après Oufdil, frappe encore sur Guyon, Ilias et Icham. Garde ses ficelles. 6 Carmen et retour.

Merlan (Saint-Pierre).- Bien emmené, se soulève à de multiples reprises, mais les sollicitations manquent. Aux ficelles, dès qu'il est tiré, il frappe, avec bascule après Clarion. Malgré les primes, les hommes le délaissent, les ficelles à la maison. 3 Carmen et retour.

Armaguenon (Saliérène).- Vif, dès les premières séries, les arrivées aux planches se font à la limite (I. Benafitou). Un bon positionnement, de l'assiduité dans les réparties - il n'en laisse pas passer une - plus de la régularité dans les finitions toujours la corne au fil du bois. Multiples coups aux planches pour 10'30 très bonnes. 7 Carmen et retour.

Cusco (Lagarde).- En mouvement, se prête au jeu et tape droit, puis se chauffe et les conclusions prennent de l'ampleur. Coups de barrière à maintes reprises sur Ilias et Icham, à tour de rôle, pour un final pétillant qui récompense des quelques longueurs. Des Carmen... Rentre ses ficelles. A revoir volontiers. 

MARTINE ALIAGA

Entrée : environ 300 personnes. Organisateur : mairie. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Guyon, Miralles, I. Benafitou, Oufdil. Gauchers : Sanchez, Ferriol, Clarion. Tourneurs : Lizon, Curtil, Sagnier.

Les commentaires sont fermés.