Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/10/2014

VENDARGUES *TROPHEE ROGER ITIER ET MAIN D'OR


vendargues,trophée roger-itier,main d'or,ziko katif,courses camarguaises

Le  carrousel camarguais de Renaud Vinuesa

Dimanche 26 octobre 2014

Banaru met les pendules à l’heure
Une belle après-midi conclue par un Marengo époustouflant

 vendargues,trophée roger-itier,main d'or,ziko katif,courses camarguaises

 Une des innombrables anticipations de Banaru sur Ziko Katif

Entrée : archi plein. Organisateur : CT La Muleta. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Allouani, I. Benafitou, Belgourari, Katif, Chekade. Gauchers : Aliaga, Martin, Rassir. Tourneurs : Jockin, Daniel, Ull, Abbal, Galibert

Attaquée par l’école de raseteurs vendarguoise, le carrousel camarguais de Renaud Vinuesa, avec les Arlésiennes et les gardians des manades Vellas et Combe Douce, l’après-midi s’est poursuivie intensément. Une bonne entente des hommes en piste avec quelques montées d’adrénalines néfastes sur certains taureaux pour un travail d’ensemble très soutenu profitant à d’autres cocardiers plus armés. Banaru fait une magistrale démonstration de ses qualités par ses anticipations dantesques qui mettent les blancs au garde-à-vous. Et le tout jeune Marengo, 5 ans, fait un final explosif.

Canio (Blatière-Bessac).- Il se cale au portail où il revient tout le temps et il faut de l’investissement pour faire ressortir son tempérament belliqueux. Rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour. Un premier... rustique.

Quassard (Plo).- Rode, chasse, baisse la tête au contact et ramène prestement les blancs aux barrières. Plus enclin sur les gauchers, s’économise par moments mais compense par plusieurs actions d’éclat. Rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.

vendargues,trophée roger-itier,main d'or,ziko katif,courses camarguaisesEnfermée sur Jérémy Aliaga
Banaru
(Le Rhône).- D’entrée, il fait parler son formidable sens de l’anticipation sur Martin. Les gradins en restent coi ! Le biòu surveille tout, se déplace intelligemment de la présidence au portail, sans se départir de son calme olympien. Les blancs ne baissent pas les bras mais réfléchissent avant de partir. Les actions avortées et les enfermées se multiplient faisant passer les frissons. Martin, Aliaga, Chekade, I. Benafitou, Katif, se voient tour à tour écartés ou menacés. La musique joue en boucle, et Banaru rentre sa 2e ficelle en patron, bouche fermée. Un régal de cocardier !

vendargues,trophée roger-itier,main d'or,ziko katif,courses camarguaises► Photo sur I. Benafitou Bayle (Vinuesa).- Se fait surprendre par le rythme imposé par les hommes et laisse piéger sur ses déplacements. Raseté sans élégance ni égards aux rubans, et mieux placé aux ficelles, action chaude après I. Benafitou, serre Katif, s’engage jusqu’à basculer après Chekade. Rentre une ficelle en musique déjà entendue 6 fois.

vendargues,trophée roger-itier,main d'or,ziko katif,courses camarguaisesErasme (Cuillé).- Se livre sous les assauts plue ou moins réglos des blancs. Pris dans un vire vire infernal,il ne laisse pourtant pas passer la faute d’Ilias Benafitou qu’il rattrape et bouscule (◄ Photo). Le biou tire la langue mais se dresse après I. Benafitou. Aux ficelles, le rythme est plus conforme mais incessant, les actions s’enchaînent, Erasme pousse. Epuisé mais combatif jusqu’au bout il sauve une ficelle. 9 Carmen et retour. 

Indian (Laurent).- Il s’engouffre après les raseteurs et s’envoie aux planches (Allouani, Belgourari), droite-gauche enchaîne et frappe mais se blesse à la 7e et rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.

 vendargues,trophée roger-itier,main d'or,ziko katif,courses camarguaises

Marengo sur Rassir

Marengo (Vellas).- Avec une agressivité rare, il multiplie les coups de barrière puissants et violents. Des coups en rafale, avec bascule et bris des planches. Les hommes lui en demandent beaucoup et il répond présent à chaque fois, bombardant à tout va. Pas que spectaculaire, le barricadier se place aussi et voit venir mais quelle énergie et quel feu d’artifice au final. 10 minutes explosives, rentre ses ficelles, un concerto de Carmen.

Marengo sur Katif

 vendargues,trophée roger-itier,main d'or,ziko katif,courses camarguaises

 Texte et photos
MARTINE ALIAGA

LES PRIX

Trophée Roger-Itier sur la saison, à Bayle de Vinuesa.

Révélation de l’année, Souvenir Eugène-Cammal, à Jazz d’Hervas.

Main d’Or à Ziko Katif.

Taureaux de la finale : Banaru du Rhône, meilleur cocardier ; Marengo de Vellas, meilleur barricadier.

Les commentaires sont fermés.