Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/01/2015

FFCC : AVEC LES ORGANISMES DEPARTEMENTAUX

Les quatre assemblées générales des organismes départementaux se sont tenues en décembre, en voici les comptes rendus. Avec les mêmes thèmes développés dans chaque département, les réactions et ambiances ont été quelque peu différentes mais toujours menées dans un consensus constructif.

Réunion du mercredi 10 décembre 2014

Les fédéraux héraultais à Lansargues

odcc34PHMALI.jpg

Face aux adhérents, de g. à d.: FFCC, Lucien Pallix, secrétaire; Nicolas Vera, trésorier; Gérard Batifort, président; ODCC34, Jean-Claude Vianes, président, Sébastien Bonnière, secrétaire. 

Mercredi 10 décembre, l’ODCC 34 présidée par Jean-Claude Vianes a tenu la première des quatre réunions des organismes départementaux (avant les Bouches-du-Rhône mardi dernier, le Var mercredi, le Gard jeudi), à la salle Marcel-Pagnol de Lansargues. L’occasion de réunir les adhérents héraultais pour établir le bilan 2014 et les projets futurs. La saison passée, l’ODCC 34 s’est investi dans une animation pédagogique à Valergues avec la manade Lafon ; le festival des sports à Gruissan ; une soirée débat-films sur le site de Viavino à Saint-Christol, une émission radio sur France Bleu Hérault avec Etienne Villiet (manade Occitane) et bien sûr la remise des tenues aux élèves des écoles de raseteurs héraultaises.

En 2015, les animations pédagogiques dans les écoles seront perpétuées, tout comme le soutien aux écoles de raseteurs et une soirée films à Pierresvives (Montpellier) sera proposée le 30 janvier 2015. Ce rapport moral tout comme le financier (solde bancaire créditeur à 1333,35€) présenté par le trésorier Nicolas Vera, sera adopté à l’unanimité.

Restait la présentation des modifications des règlements de la FFCC par le président Batifort, le secrétaire Pallix et le trésorier Vera. Un gros travail d’adaptation et de dépoussiérage expliqué au fur et à mesure aux adhérents qui pouvaient aussi intervenir.

Des précisions sur le calendrier 2015 en cours de finition; le groupe Détection qui est “vidé” et dont les raseteurs sont reversés en groupe 2 et 3; la sécurité dans les arènes (barrières, infirmeries); encocardement; compétitions; nombre de courses; travail des différentes commissions; le site du magazine la fe di biòu; les courses de promotion, et beaucoup d’autres sujets encore... Un inventaire à la Prévert, parfois compliqué à suivre mais toujours instructif qui sera présenté à l’identique dans les trois autres réunions.

Les adhérents peu nombreux mais attentifs ont été récompensés par le verre de l’amitié final.

Texte et photo MARTINE ALIAGA

Réunion du mardi 16 décembre 2014

Avec l'ODCC 13 à "l'Aqui sian ben"
de Saint-Martin-de-Crau

lansargues,odcc34,courses camarguaises

Les congrès fédéraux d'antan sont maintenant remplacés par les ODCC où la synthèse des propositions pour la temporada 2015 est évoquée: décisions prises et votées au cours des 9 Comités directeur et des 2 assemblées générales de la fédé en 2014. Force est de constater que cela sonne plus juste car ces 4 rassemblements (dans les 4 départements) se déroulent dans des salles adaptées ou l'intimité aide à la clarté des dialogues et des réponses.

Donc pour le 13, la fédération avait donné rendez­-vous le mardi 16 décembre à Saint-Martin-de-Crau où après 3 heures entre lecture d'une partie des règlements généraux et sportifs, des diverses commissions, des décisions prises, l'important pour tous c'est: que les clubs taurins puissent faire leurs courses, que les manadiers puissent sortir leurs taureaux et que les raseteurs....rasètent.

Tout va bien, sauf du côté des Ligues où le nombre de stagiaires sera insuffisant, notamment de mai à septembre "Si vous voulez pouvoir en organiser il faut continuer à inviter deux raseteurs confirmés", explique le président Gérard Batifort. Quant à l'encocardement des tours de ficelles et des crochets blessants "Je fais confiance aux manadiers et aux raseteurs pour une prise de conscience de tous".

De la piste au hors ­piste, le fil rouge est recommandé, et même obligatoire comme pour les infirmeries où il est obligé d'avoir un minimum de 20 mètres carrés et d'hygiène à respecter. Ainsi que 7 cases au toril plus pratiques pour le travail des gardians. Toutefois un sujet n'est pas à prendre à la légère c'est celui des assurances avec un gros déficit du secteur accidentologie. Avec d'une part celle des raseteurs (assez normal) mais aussi celle des gardians amateurs (l'AGNS) mise en exergue par Gérard Batifort faisant valoir ce constat négatif avec document à l'appui de l'assureur AXA: "De ce fait nous aurons une augmentation de 6% (au lieu des 15 initialement prévu) soit 12000€ TTC à répartir en 2015 sur les licences. Je ne vous cache pas qu'on se pose la question de savoir si on conserve l'AGNS au sein de la fédération", réfléchi sérieusement Gérard Batifort.
Un 2e point interpelle, il concerne l'appartenance à la fédé et c'est du côté de l'Art 52 qu'il faut lorgner. Il mentionne que : "Avant chaque course le raseteur devra obligatoirement présenter et remettre sa licence au président de course avant la capelado, elle lui sera restituée à la fin de la course. En cas de sortie sur blessure, elle lui sera restituée par la FFCC sur présentation d'un certificat médical d'aptitude au sport délivré par le médecin fédéral." Donc, en principe, fini les fausses blessures à répétitions pour des histoires de rentrants constatées cette saison et mal vécues par tout le monde. "On nous le demandait depuis longtemps , on en a discuté avec l'Association des raseteurs et on le met en pratique pour 2015" précisa Gérard Batifort.
Entre l'assurance et ce point ô combien courageux à mettre en place, mine de rien ça donne à réfléchir. Reste toutefois la validation définitive avant le Congrès Fédéral de mars 2015 à Vauvert.

Texte et photo PATRICK PONS


Réunion du mercredi 17 décembre 2014

Avec l'ODCC 84 à l'hippodrome de Cavaillon

lansargues,odcc34,courses camarguaises

Gérard Perino, président de l'ODCC 84 et son secrétaire
André Lauzier, président du CT de Pernes-les-Fontaines

Le Vaucluse, ou plutôt les afeciouna et responsables vauclusiens, ne veulent pas être considérés comme les parents pauvres de la course camarguaise. Ils l'ont prouvé dans les actes et l'ont fait comprendre au président fédéral Gérard Batifort le mercredi 17 décembre à l'hippodrome pour l'ODCC 84.

D'une part par leur bilan moral positif, courses et actions pédagogiques, retracé par André Lauzier, un bilan acté par le responsable du Comité Départemental du Vaucluse Gérard Périno: "Les affluences se sont très nettement améliorées et je ne peux que féliciter et encourager les 2 clubs de Cavaillon, celui de Pernes-les-Fontaines et leurs responsables à continuer dans ce sens. "Et comme les finances 84 sont également positives, le président fédéral ne pouvait que se réjouir de la belle vitalité des Vauclusiens et de leur promettre un représentant du Vaucluse au Comité Directeur de la fédé d'ici peu "Je vous l'ai promis, je tiendrai ma promesse". Un président qui, accompagné du secrétaire fédéral Lucien Palix, a eu à répondre aux mêmes questions. Entre autre sur la communication: "Servez-­vous du site de la FFCC pour donner vos infos, c'est gratuit et instantané". Sur la sécurité, les infirmeries ou les barrières avec des planches qu'il est conseillé de fixer. Des précisions sur le calendrier des courses, le groupe détection "vidé" et dont ses raseteurs rejoindront le groupe 2 et 3. Sur l'encocardement, les compétitions, sans oublier la qualité recherchée des courses "Un matador devant un toro faible essaye de le revigorer, en camarguaise dès qu'il montre un signe de vulnérabilité on lui tombe dessus" dixit Gérard Batifort.

Bref un inventaire ­à la Prévert­ bien détaillé des projets futurs de la fédé pour la temporada 2015. Et comme pour les 3 autres ODCC, le verre de l'amitié a été pris collégialement et dans la bonne humeur.


Texte et photo PATRICK PONS

Réunion du jeudi 18 décembre 2014

Les Gardois à la salle Foucaran des arènes de Vauvert

 ffcc,les 4 odcc,courses camarguaises

A la table : Marie-Jo Querel secrétaire ODCC 30, Lucien Pallix secrétaire général FFCC, Luc Allemand vice-président ODCC30, Gérard Batifort président FFCC, Nicolas Vera trésorier FFCC

En ouverture de séance, après les mots de bienvenue du vice-président ODCC30 Luc Allemand (en l’absence du président J.-B. Lagarde), Nicolas Vera, trésorier, fait ressortir un solde bancaire de 3 835,87 euros. Marie-Jo Querel rappelle l’objet de l’organisme du Gard à savoir la sauvegarde des traditions et de la course camarguaise qui passe par le soutien aux coutumes dans différents salons, des animations et sorties en milieu scolaire et la remise d’équipements sportifs aux écoles de raseteurs gardoises.

Tout en listant les différentes propositions après les 9 comités directeur et les 2 AG FFCC, Gérard Batifort permettait une libre discussion avec le public composé de présidents de clubs taurins, de représentants de l'ACTO et d’un bon contingent de raseteurs, dont leur président Icham Fadli, rappelant : « En moins de deux ans, on a réussi à tous se parler même si on n’est pas toujours d’accord ».

   Durant la réunion ont été évoqués : le site lafedibiou.com et le site ffcc.com. Le financement du petit fascicule ffcc (calendrier, divers listings, etc) n’est pas encore bouclé. La bonne entente avec le Trophée Taurin. Les règles de sécurité : Gérard Batifort : «  Je serai intransigeant avec les règles de sécurité (infirmeries, planches, torils, et 30 cm sous l’estribo pour permettre de passer dessous…)

Courses de Ligue où il manque des raseteurs-stagiaires mais  « Les deux raseteurs confirmés des Ligues ne servent pas toujours la bonne cause », exprime un raseteur… Rappel des deux jours de repos pour les raseteurs de Ligue en accord avec le code du sport.

   Le calendrier des courses 2015, Lucien Pallix :  « La majorité des problèmes ont été réglés entre organisateurs »

-    Courses de promotion : taureaux jeunes hors toute compétition y compris les locales, à l’essai sur un an. Avec 6 raseteurs et deux tourneurs, tarif de sortie des attributs des Ligues, de mars à fin mai.

-    Le forfait dû sur les entrées par les grandes arènes…

-   Les blessures des taureaux : « l’encocardement se fera désormais « à plat », « les raseteurs ne sont pas là pour faire mal aux taureaux »…

-    Licence des raseteurs donnée au président de course, en début de course. En cas de blessure, la licence est retenue, le raseteur devra la récupérer à la fédé après visite chez un médecin agréé.

-    Assurances : problèmes avec AXA. Obligation d’augmenter les licences de 6% (au lieu des 15 demandés par l’assureur), sauf pour les élèves raseteurs. Le président de poser la question du maintien de l’AGNS (gardians non salariés) au sein de la FFCC.

Au final, une longue rencontre où la fougue des raseteurs rejoints par moments par les organisateurs a parfois fait monter le ton et durer les échanges, mais de fait la convivialité a primé.

Texte et photo MARTINE ALIAGA


 

Les commentaires sont fermés.