Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/01/2015

ASSOCIATION DES PRESIDENTS DE COURSE

Dimanche 11 janvier 2015 - A la manade Raynaud

Bilan après 8 ans d’existence

 apcc,manade raynaud,courses camarguaises

De g. à d. : Philippe Gibert, Nicolas Manchon, Marc Moucadel,
Claude Chevalier, Frédéric Raynaud

 

apcc,manade raynaud,courses camarguaises« L’Association des présidents de course camarguaise se porte bien après 8 ans d’existence, tels ont été en préambule de l’assemblée générale, les propos de Marc Moucadel, président des présidents. Notre objectif de rassembler se confirme avec, cette année six nouveaux adhérents. Tout n’est pas parfait, on peut améliorer l’implication de tous dans l’amélioration des règlements. Aujourd’hui, la FFCC est à l’écoute, chacun doit faire un effort ».

Et Marc Moucadel de re-demander à Gérard Batifort, présent, « nous devons avoir une réflexion sur la reconnaissance officielle de notre association par la FFCC, que l’APCC soit représentée officiellement au comité directeur ».

L’association prouve son implication par des propositions :

Pour exemple : demander aux raseteurs stagiaires de participer dans la saison à 2 ou 3 courses à côté d’un président pour avoir une idée du fonctionnement et de sa complexité : de réfléchir sur la formation des jeunes à la présidence de course, en plus de l’examen on pourrait les intégrer aux côtés d’un président. Ces deux points sont déjà dans les tuyaux de la FFCC, précise Gérard Batifort.

L’APCC poursuit son rôle auprès de ses adhérents en leur fournissant et en leur expliquant lors de réunions, les documents suivants : règlement FFCC, Trophée Taurin, fiche de préparation de course.

Le président de la FFCC apportait son concours en précisant : « Les présidents de course ont toute la responsabilité de la course. De nouvelles mesures ont été prises : les raseteurs et tourneurs vous laisseront leur licence en début de course. En cas de blessure, la licence sera donnée au délégué à charge pour le raseteur de la récupérer à la Fédé avec certificat médical. Vous pouvez aussi demander leur licence aux manadiers et aux gens qui interviennent sur les torils ou en contre-piste. En cas de problème, la Fédé ne peut intervenir que si les acteurs des litiges sont licenciés ».

La discussion s’engage sur le fait de récupérer les licences. Marc Moucadel : « Je verrai plus les délégués récupérer les licences… ». Gérard Batifort : « Les délégués sont les observateurs, les présidents de course en tant que licenciés FFCC sont chargés de faire appliquer les règlements… ». Claude Chevalier : « Comment récupérer les licences à la Cocarde d’Or ? ». Marc Moucadel : « Sur les grandes courses, le délégué peut donner un coup de main… ».

Puis sur l’application du règlement.  Frédéric Raynaud : « en tant que manadier, je demande de faire respecter les règlements. Par exemple, faire reprendre un taureau fatigué, surtout en début de saison… ». Gérard Batifort : « lors de la table ronde, manadiers-raseteurs, l’encocardement a été prévu « à plat » pour limiter les blessures aux taureaux ». Frédéric Raynaud : « Il faudra bien l’expliquer aux spectateurs, car l’encocardement « à plat » sera visuellement plus large sur les cornes… »

Au bilan de ses huit années d’existence, l’Association se montre toujours offensive dans ses propositions, à l’écoute des problèmes de ses adhérents et prête à s’investir davantage pour la bonne marche de la course camarguaise. L’homme au micro, par ses décisions et sa voix, est un acteur majeur de la bonne tenue et de la réussite d’une course. Améliorer sa formation est primordiale, reste qu’étant défrayé par les organisateurs et ayant obligation de faire respecter les règlements, il lui faut beaucoup d’expérience, d’intégrité, de souple autorité sur les acteurs, de connaissance et de passion des taureaux, pour assurer ce poste difficile. Nos présidents ne manquent pas de ces qualités mais, il faut bien reconnaître, que ce n’est pas facile tous les jours.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

PARTICIPATION

apcc,manade raynaud,courses camarguaisesUne soixantaine de convives ont participé à la journée, un chiffre conséquent pour cette 8e assemblée générale.

BILAN FINANCIER

Le trésorier Claude Chevalier a listé recettes et dépenses pour un solde positif à 860,17€.

BILAN MORAL

Le secrétaire Nicolas Manchon a retracé les travaux 2014 de l’APCC. L’AG à la manade Occitane. Sur 96 présidents de course licenciés à la FFCC, 40 sont menbres de l’APCC. Participation à des sessions de formation. Remise de cocuments. Diverses réunions : du bureau, à la FFCC.

MANADE RAYNAUD

 

apcc,manade raynaud,courses camarguaises

 

C’est toujours un grand plaisir de prendre la route du Grand Radeau et de ses espaces privilégiés entre mer, petit Rhône, étangs et roubines. L’accueil de la famille Raynaud est chaleureux, direct. Les convives se sentent bienvenus et un peu chez eux. Les deux grandes charrettes ont permis la visite des bêtes et le privilège de serrer de près les vedettes. Ratis bien sûr, tranquille et majestueux, mais aussi Rabino, Escamillo et consort. Un large tour dans les terres avant d’attaquer les agapes.

REMERCIEMENTS

 

apcc,manade raynaud,courses camarguaises

 

apcc,manade raynaud,courses camarguaisesL’APCC n’a pas omis de remercier ses hôtes. L’artisan-artiste Michel Cassagne avait été requis pour travailler sur des couteaux personnalisés répliques du couteau détaillé par Carle Naudot. Des couteaux de manadiers uniques, siglés au nom de chacun des Raynaud, Frédéric, Marcel et Jean.
Un bouquet à Maguy, l’âme bienveillante de la manade. Et un tableau de l’artiste Jany.
Clin d’œil à Didier Penant, l’ami 51, aujourd’hui retraité et bien décidé à vivre sa passion de la Camargue. Sa présence en atteste.

Et Muscat de Frontignan pour tous !

Une belle journée en terres saintoises et, au retour dans le rétroviseur, la magie des couleurs de la Camargue, le coeur léger et l'âme sereine.C'est ça aussi l'effet Grand Radeau...

 

apcc,manade raynaud,courses camarguaises

Photo MARTINE ALIAGA

*****************

 

Les commentaires sont fermés.