Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/02/2015

AIMARGUES *CE DIMANCHE*

Dimanche 1er mars 2015

Les premiers cocardiers pour la journée Guillierme

 aimargues,26e journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

Ce dimanche, si la matinée de la 26e journée-hommage à Fanfonne-Guillierme laisse toute sa place à l’expression des traditions et du folklore, l’après-midi, c’est pour les premiers cocardiers “en pointe” que les afeciouna se presseront aux arènes. En effet, c’est la seule course “cornes nues” acceptée par la FFCC avant le Congrès. Un avantage dû à la date immuable de la manifestation, au nom de Guillierme et à la place privilégiée qu’occupe dans le coeur des gens de bouvine, l’élevage azur et or de Fanfonne.

Dès le matin donc, le peuple gardian et les nombreux amateurs prendront la direction d’Aimargues avec la Nacioun gardiano, la Confrérie des gardians, l’Association des gardians professionnels, les manadiers, Mandy Graillon Reine d’Arles et ses demoiselles d’honneur, les groupes folkloriques. Le char de la manade rejoindra plus tard la commune avec à son bord, prêts pour l’après-midi, les cocardiers de la course : Coute Negre, Pense-te, Beu Caire, Ventareu, Miasset et Nego Chin, prêts à défendre leurs couleurs et à rendre eux-aussi hommage à leur historique manadière. 

MARTINE ALIAGA

PROGRAMME

aimargues,26e journée fanfonne-guillierme,course camarguaise8 h 45, défilé dans les rues des groupes folkloriques provençaux, des manadiers et gardians, calèches et musiciens.
9 h 30, messe en provençal, Église Saint Saturnin. 
10 h 45, bénédiction des chevaux, place de l’Hôtel de Ville.
11 h, acampado sur le maintien des traditions, place du Château. 
11 h 30, abrivado (manade Aubanel) et Roussataïo aller/retour (manade Fourmaud) de l’avenue des anciens combattants aux arènes.
12 h, apéritif offert par le comité des fêtes et la municipalité dans la cour de l’école Fanfonne-Guillierme (à côté des 
arènes).
13 h, repas traditionnel, salle Lucien Dumas, sur réservation.  
15 h, aux arènes, course des cocardiers de la manade Fanfonne-Guillierme, organisée par le comité des fêtes, entrée 9 € ; délégué : Eymonet. Niveau Avenir. Taureaux : Coute-Nègre, Pense-te, Beu-Caire, Vantareu, Miasset et Nego-Chin. Groupe 3. Raseteurs invités : Auzolle, Caizergues, Gougeon, Guyon, Martin, Sanchez, Soler. Tourneurs : Arnel, Fargier, Joseph, Lizon.

INSOLITE

L'an dernier, premier de la course, Coute Negre a réintégré le toril avec trois simbeu, pour une sortie chorégraphiée et rehaussée par l'ombre portée. Photo Christian ITIER

 aimargues,26e journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

***************************

 

 

25/02/2015

REMOULINS *UNION TAURINE*

Samedi 21 février 2015

L’Union Taurine Remoulinoise présente sa saison…


remoulins,union taurine,cerise d'or,courses camarguaisesAlors que les présentations se suivent et se succèdent à l’aube de la temporada, le club remoulinois ne déroge pas à la règle et a su séduire les participants à cette soirée avec une projection de films qui aura tenu chacun en haleine. Suite à quoi le président, André Paillet, présenta le résultat d’une saison préparée avec le plus grand soin par une équipe toute jeune. Du côté des tenues blanches la mixité entre jeunes et plus anciens sera de mise, symbolisant ainsi le passage du relais. Le 14 mars sonnera l’ouverture avec une course de ligue à laquelle succéderont les autres, les réjouissances n’auront pas fini de surprendre avec un Trophée de la Cerise d’Or s’annonçant d’ores et déjà détonnant et pétillant à la lecture de son affiche. La clôture quant à elle aura lieu le 24 octobre avec le jubilé du local, Fabien Grammatico qui tirera sa révérence sur la piste qui l’a vue grandir dans l’art du raset.


ERIC MARC

 

remoulins,union taurine,cerise d'or,courses camarguaises

 

 

VALLABREGUES *CT LOU VINCEN*

Samedi 14 février 2015

Les sacrés canards de Robert

vallabregues,ct lou vincen,robert lacroix,course camarguaise

Robert Lacroix au centre entre Gérard Batifort et Henri Laurent

 

"Perpétuer la tradition et le Souvenir Jeannot-Cambi" c'est le credo de Robert Lacroix, président du CT Lou Vincen. Et réunir les gens de bouvine autour d'une bonne table fait partie intégrale de l'ambiance collégiale autour des taureaux souhaitée par Robert en son pays vallabréguant où l'aficion est bien présente. Belle représentation des manadiers en ce samedi 14 février où les Chapelle, Laurent, Gillet, Allard, La Galère, Occitane, Saint-Pierre, Layalle, Navarro, Les Baumelles, Chauvet...avaient été invités à partager les fameux et délicieux canards "qui n'arrivent pas tout seul" s'amusait le président rappelant le travail de longue haleine pour organiser ce bon moment d'amitié et de convivialité, unique en son genre.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS GEORGES MARTIN

 

vallabregues,ct lou vincen,robert lacroix,course camarguaise

vallabregues,ct lou vincen,robert lacroix,course camarguaise

vallabregues,ct lou vincen,robert lacroix,course camarguaise

vallabregues,ct lou vincen,robert lacroix,course camarguaise

vallabregues,ct lou vincen,robert lacroix,course camarguaise

vallabregues,ct lou vincen,robert lacroix,course camarguaise

***************************

 

ACTO *ASSEMBLEE GENERALE*

Samedi 7 février au Domaine de Méjanes

L'ACTO liste ses interventions
et trace ses piste de travail

L’assemblée générale de l’ACTO s’est déroulée le samedi 7 février 2015 au Domaine de Méjanes, terres de la manade Ricard, en présence d’une cinquantaine de représentants des clubs taurins adhérents.  La FFCC était représentée par son secrétaire Lucien Pallix. Après avoir souhaité la bienvenue aux participants pour cette 5e assemblée générale, le président Alain Laget tenait à avoir une pensée pour tous les aficionados disparus cette saison et notamment pour Jean Mathieu qui soutenait notre association ainsi que ses membres dont il était très proches. Les remerciements sont allés à nos hôtes du jour : la manade Ricard, représentée par  Xavier Guillot et à l’hostellerie de Méjanes Mr et Mme Ayme pour leur accueil.

Le président a tenu à souligner la persévérance de son prédécesseur, Sébastien Gonfond, qui pendant 4 années a oeuvré pour la reconnaissance de l’ACTO. Le trésorier énumérait rapidement les chiffres d’un bilan financier positif. Le secrétaire présentait ensuite un bilan moral et une activité qui prouvent bien l’investissement conséquent de l’ACTO en faisant un interlocuteur incontournable pour les instances fédérales.

Chiffres et actions 2014 :
- 24 CT adhérents à l’ACTO soit près de 25 % des CT organisateurs (8 dans les BDR et le Vaucluse, 12 dans le Gard et 4 dans l’Hérault)
- Depuis la dernière AG, le bureau s’est réuni 6 fois élaborant les demandes et  souhaits à transmettre à la FFCC mais également avec la volonté d’être reconnu  par celle-ci et de pouvoir siéger au comité directeur.
- Un assemblée générale extraordinaire s’est déroulée en novembre pour  modifier les statuts afin d’être en conformité avec ceux de la fédération.
- Participation, dans le calme, d’une trentaine de ses représentants lors du comité directeur du 17 février 2014. Cette intervention a permis de maintenir les tarifs de sortie à l’avenir tels quels.

- Lettre au Président de la région pour s’étonner que le Trophée Sud de France, financé par des fonds publics, ne concernait que 8 % des clubs taurins.  Résultat : pas de réponse du président mais pas de suite donnée à ce trophée.
- Communiqué lu en début des courses de ligue suite au vote confus lors du Congrès 2014 congrès entraînant l’augmentation du tarif de sortie alors qu’aucune information n’avait été faite lors des AG départementales.
- Demande de séparation de l’approbation des bilans moraux et financiers lors du Congrès
- Intervention quant au report de courses
- Proposition pour l’élaboration du calendrier
- Augmentation du nombre de stagiaires ainsi que de l’accession en Avenir
- Demande d’intégrer les commissions calendrier, administrative et juridique.
- Eclaircissement sur la situation des organisateurs privés itinérants.
- Demande de clarification au niveau médical, ambulance et infirmerie
- Demande que les lettres de rappel de cotisations soient « plus douce » surtout  quand elles ne sont pas justifiées
- Démarrer les courses de présélections plus tôt dans la saison
- Participation des membres du bureau à la manifestation de soutien à l’encierro à l’Eyraguaise.

Pas mal pour cette jeune association qui compte bien continuer dans sa défense des intérêts de tous les clubs taurins. Après l’approbation de ces bilans, les questions diverses donnèrent lieu à de nombreux échanges et propositions pour lesquelles le secrétaire fédéral donna réponse ou pris note
- Revoir la contribution fédérale sur les entrées. Dans l’attente de cette révision, demande de plafonnement de celle-ci au montant payé par les grandes  arènes
- Demande forte des membres de l’ACTO pour un nombre plus conséquent de stagiaires qui accèdent au trophée de l’Avenir et aux Ligues
- Concurrence des grandes arènes pour l’organisation de courses à l’avenir
- Informations sur les nouveautés 2015

Le secrétaire fédéral, après avoir mis en avant la qualité des débats et la sérénité dégagée dans cette assemblée, apporta quelques précisions sur les nouveautés : remplacement de taureaux; modalités lors de blessures de raseteurs; révision nombre de raseteurs et tourneurs pour les courses de taureaux jeunes; révision du nombre de tours de ficelles.
Certains autres points sont encore à l’étude et devraient être adoptés lors du prochain comité directeur.
Les discussions engagés mais courtoises et correctes étant terminées, le verre de l’amitié fut partagé avec entrain suivi d’un délicieux repas et terminé par la visite de la manade où les participants constatèrent que, malgré le vent, les biou de Méjanes n’avaient pas perdu leur embanage ainsi que leur corpulence.

Enfin les clubs taurins qui voudraient rejoindre l’ACTO ou soumettre leurs propositions peuvent contacter l’association à l’adresse mail acto@orange.fr ou s’adresser directement à un des membres du bureau.
Une prochaine réunion désignera le nouveau bureau mais d’ores et déjà la cotisation annuelle reste fixée à 20 €.

Compte rendu transmis
par l'Association des Clubs Taurins Organisateurs

ENTRETIEN AVEC DANIEL SIMEON

Mercredi 25 février 2015

 DITES NOUS TOUT MONSIEUR SIMEON

beaucaire,daniel  siméon,courses camarguaisesQu'est ce qui fait courir Daniel Siméon? La passion du taureau. Il ne saurait pas exister sans eux, aime-t­'il à dire. Cet amour du taureau, il a su le mettre (entre autre) au service des arènes du Grau du Roi en leur donnant leurs lettres de noblesse et de référence avant que, malgré un bilan positif hors normes toutes catégories, on lui dise au revoir et merci. Du coup pour Beaucaire, envieuse de changement, l'occasion était trop belle de ne pas s'attacher ses compétences au titre d'un essai qui pourrait fort bien se prolonger. Alors dites nous tout Daniel Siméon...

 Comment allez-­vous depuis avec tout ce soutien ?

Je suis franchement étonné, j'étais enfermé dans ma bulle, dans mon cocon du Grau du Roi et je voyais mal l'extérieur. Ca touche vraiment au coeur, mais cela veut dire que les afeciouna ne sont pas si naïf que ça.

Le Grau du Roi et Siméon, c'en est où?

Je m'y suis donné corps et âme et je pense que c'est ce qui a touché les afeciouna. Et malgré que des Graulens m'ont demandé de partir avec eux pour être candidat, dans ma tête j'ai tourné la page.

Et vous voilà donc à Beaucaire, comment avez-­vous été approché?

J'ai été contacté d'abord par des proches du maire et ensuite par Julien Sanchez. La seule condition que j'ai posée est que je ne voulais pas enlever du travail et faire perdre son emploi à quelqu'un d'autre. Et comme Mr le maire m'a assuré que ce n'était pas le cas, autant que ce soit moi.

La course camarguaise est-­elle devenue complètement apolitique?

Moi, en tous cas, je dois l'être totalement car je suis passé des Communistes, à l'UDI, à l'UMP et maintenant Beaucaire et le Front National.

Installé dans le berceau de la course camarguaise. Qui l'eut cru?

Franchement ce n'est pas méprisant envers l'homme qu'est Julien Sanchez, mais je ne suis pas du tout dans la mouvance FN. Mais en tous cas j'ai réfléchi longtemps et c'est Julien Sanchez qui m'a convaincu, car je pense que c'est un homme bien.

Vous a­-t'­il donné carte blanche?

Oui à condition que je respecte le budget qui est le même que celui de l'an dernier. Ca va être juste car, contrairement à 2014, il y aura les meilleurs taureaux et raseteurs. Mais je vais chercher des sponsors pour équilibrer.

Des rumeurs font entendre qu'on vous aurait mis des bâtons dans les roues suite à votre venue à Beaucaire. Info ou intox?

Effectivement j'ai été confronté à une franche ­anti Siméon­ de la part d'un petit milieu taurin qui ne voulait pas me voir arriver à Beaucaire. Et ensuite ils ont demandé à tous les manadiers et raseteurs de refuser de venir à Beaucaire.

Résultat des courses?

Les manadiers et les raseteurs ont tous étaient très sympa et il y aura les meilleurs et ceux en devenir au cours de la temporada.

Qui dit nouveauté dit changement?

Si c'est pour venir à Beaucaire en étant juste un homme qui mène des taureaux et des raseteurs ce n'était pas la peine. Je viens avec mon esprit et ça implique une équipe entière qui va du micro à la personne qui change les barrières, et je verrai tout le monde pour faire fonctionner l'ensemble.

Y compris les ­capelado­ qui sont également la griffe Siméon?

C'est du travail d'un an avec à chaque course un environnement approprié. J'y tiens et je suis déjà en train de préparer un projet pour la finale de la Palme d'Or avec un coeur de chanteurs d'opéra pour le Carmen de la capelado en piste.

Comment voyez­-vous la saison beaucairoise?

Ce sera un travail sur la nouveauté (sans exclure l'expérience) et les raseteurs ont tous envie de recréer à Beaucaire ce que l'on a réussi au Grau du Roi, même si j'ai conscience que c'est totalement différent. Mais c'est excellent de repartir avec cet esprit-­là.

Relever le défi de Beaucaire?

C'est un sacré clin d'oeil à l'histoire, par exemple commander les taureaux à la famille Laurent pour les arènes Paul Laurent, c'est chez eux....!

Une histoire où on a négligé depuis des années le souvenir Marius Gardiol (Mario) qui a tant fait pour sa ville et ses arènes? Que comptez-­vous faire à ce sujet?

J'aimerais que la course de septembre, qui est celle de fin de saison, soit au Trophée des As afin de ne pas finir par une petite course. Effectivement Mario est un emblème et si je peux je n'hésiterais pas.

Que voulez­-vous rajouter?

Rendez­-vous le 4 mars à 18h 30 au Casino Municipal pour dévoiler le programme complet du Muguet d'Or, Palme d'Or et celle d'Argent et le souvenir Marius Gardiol.

 

Propos recueillis
par Patrick PONS

 

24/02/2015

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES *FESTIVAL DU FILM TAURIN ET CAMARGUAIS*

 saint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaises

20, 21 22 février 2015

L’amour en héritage

Le palmarès du 18e Festival reflète la multiplicité et l’originalité des sujets possibles dès qu’on s’intéresse au monde camarguais. « Les portiers  des arènes »,  « Une autre vision », « Sus li piado d’une reino » ont remporté les suffrages du jury des films en concours mais le véritable vainqueur de ce week-end à Saint-Geniès-de-Malgoirès, c’est l’amour.

Amour d’une terre, de ses chevaux et taureaux, d’un mode de vie… amour pour ceux qui sont inscrits dans son histoire, qui l’écrivent au quotidien, qui la transmettent ou ceux qui demain prendront le relais. L’amour en  héritage reçu des anciens, bien présents au Festival, à toute une jeunesse réceptive et bien nombreuse dans les salles, sur scène et sur les écrans.  Réconfortant ! Réjouissant !

Le peuple de bouvine existe, dans toute sa diversité. Qu’il se passionne pour les élevages, pour les courses camarguaises, pour les spectacles de rue, pour l’environnement, pour la fête ou les traditions, li biou et chivau sont le centre de toute ses passions. Et comme un arc en ciel sur la Camargue, le festival en aborde toutes les couleurs.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER ET MALI

QUELQUES BULLES DE BONHEUR
(le samedi)

Une reine spontanée, heureuse et militante

saint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaisessaint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaisesMandy Graillon, Reine d'Arles, a illuminé le Festival, samedi en civil et dimanche en costume, par sa simplicité, son enthousiasme et son désir de partage. La rayonnante jeune femme a fait passer un souffle d'air frais plein de conviction, maniant une langue provençale vivante et imagée, dans un message où sont associés la terre, les gens et les bêtes de Camargue. Quand la jeunesse porte les traditions de cette manière moderne et active, l'avenir s'annonce lumineux pour la transmission de la langue, du costume et l'amour des taureaux et chevaux. Que ce soit dans le film d'Alain et Julia Berezzi "Sus li piado d'uno reino" ou sur scène, Mandy imprime à son règne des accents charmants, chantants et militants. Le public lui a réservé une belle ovation.

La "dream team" récompensée
par le film "Les portiers"

 saint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaises

Ils étaient l'âme du Grau-du-Roi, autour de Daniel Siméon. Les acteurs des coulisses, de la contre-piste, cheville ouvrière à la bonne tenue des spectacles. Une équipe de l'ombre, sous le soleil graulen, rodée et bien repérée par les spectateurs des courses. Portiers, champion du monde de vitesse pour changer les planches brisées par les cocardiers, technicien... bref indispensables. Le film "Les portiers" leur rend un hommage mérité. Aziz, Julien et Nicolas - une partie de la "dream team" - suivront Daniel Siméon à Beaucaire et Pérols pour la saison 2015 où ils pourront encore nous exercer avec "amour et passion", dixit leur coach.

Le gardian de la plaine de la Crau
ovationné

saint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaisesMonsieur Chapelle, Albert Chapelle, Bébert... Il était une fois un gardian amoureux de ses bêtes, touche à tout, hyperactif et terriblement attachant. Histoire d'une vie, d'une famille, d'une manade du côté de Saint-Martin-de-Crau. Et la transmission d'une histoire au petit-fils Florent Lupi. Sur scène, Bébert, à 80 ans,  fait toujours le spectacle et embarque les spectateurs ravis dans "Son chant d'un gardian de Camargue".

Garlan et Sabri
les étoiles du Festival

 

saint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaises

▲ Garlan présenté dans les arènes
de Saint-Geniès-de-Malgoirès

le dimanche matin
Photo Norbert Raynaud

 

saint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaises

Robert Féline ne cache ni sa joie ni son émotion. Réunir à Saint-Geniès-de-Malgoirès les deux pépites de la course camarguaise, le triple Biou d'Or Garlan des Baumelles et l'As des As Sabri Allouani pour son 10e titre du Trophée des As, est pour le club taurin et la commune, un énorme pari et une satisfaction totale. Si Garlan a dû repousser de 48h sa présentation dans les arènes à cause de la pluie de samedi matin, dimanche c'est une foule nombreuse qui a pu admirer et ovationner le Biou d'Or. Quant à Sabri Allouani c'est une formidable haie d'honneur qui l'a accueilli samedi soir sur scène. Applaudissements à tout rompre, tout comme pour Joël Linsolas, cadeaux, fleurs et de bien belles paroles sur ces deux étoiles historiques au ciel camarguais. Une date gravée dans l'histoire du Festival.

 saint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaises

 Bravo et merci !
à l'équipe du Festival

 saint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaises

  saint-genies-de-malgoirès,films camargue,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaises

*************************

23/02/2015

DECES

Plusieurs décès endeuillent le monde de la bouvine.

Celui de Monsieur Jean-Paul Saltet, afeciouna, ancien délégué FFCC du Gard, est décédé. Ses obsèques se dérouleront mardi 24 février 2015, à l'église Ste Jeanne-d'Arc à Nîmes.

Et celui Monsieur René Bayol, ancien délégué FFCC, se sont déroulées samedi 21 février. Agé de 79 ans, il était le père de Vincent Bayol, ancien trésorier de la FFCC.

Georges Coget, fondateur et présidents durant de longues années du club taurin de Portiragnes, est décédé en début de semaine. Il fut également un temps délégué FFCC et les arènes portent son nom. Ses obsèques se dérouleront vendredi 27 février, à 9 h 30 à Portiragnes.

Condoléances aux familles dans la peine.

19/02/2015

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES *CE WEEK-END

Vendredi 20, samedi 21, dimanche 22 février 2015

Etoiles et toiles camarguaises

saint-geniès-de-malgoirès,cinéma films camargue,courses camarguaisesDes étoiles comme s’il en pleuvait sur la toile du grand écran de la salle de projection et dans les yeux des spectateurs. Dix étoiles sur le maillot de Sabri Allouani pour autant de victoires au Trophée des As, et trois sur la devise du cocardier Garlan des Baumelles, Biòu d’Or pour la 3e fois. Ils seront présents samedi en tant que vedettes du Festival. 

saint-geniès-de-malgoirès,cinéma films camargue,courses camarguaisesEt deux bonnes douzaines de films comme autant de constellations à saupoudrer au-dessus de la Camargue : saga des élevages Mailhan, Blatière, Yonnet, Chapelle ; carrière de grands cocardiers Garlan, Gandar ; ou de raseteurs, Allouani bien sûr mais pas que... Mais aussi, des moments de tauromachie, des bulles de traditions, des instants de vie, les chevaux et les taureaux en fil rouge.

A l’extérieur aussi, l’ambiance sera taurine. Avec, samedi et dimanche, des festivals d’abrivado de plus de dix manades, ça va en faire des gardians et des bêtes dans les rues ! Et l’exploit 2015 du CT Le Gandar... remettre des arènes au centre du village. Pour cela Nîmes Métropole a été sollicitée et a prêté son enceinte et ses gradins, pour samedi, 11 h, faire courir les taureaux emboulés de la manade des Baumelles et surtout présenter Garlan.

saint-geniès-de-malgoirès,cinéma films camargue,courses camarguaises« Un Biòu d’Or à Saint-Géniès-de-Malgoirès, c’est énorme pour le village, dit François de Luca, cela montre qu’il y a encore une aficion ici, malgré la disparition de nos arènes. Nous avons prévu un joli protocole autour de Garlan et de Sabri. Ce sera présenté sérieusement. Pas question de galvauder la course camarguaise. Pour cela, nous avons demandé au président de course Joris Alvarez d’assurer le micro ». Dimanche, un spectacle équestre et une vache pour la jeunesse s’y produiront.

L’animation viendra aussi du côté des tentes chauffées dressées tout près des salles pour accueillir tous les festivaliers à l’heure des repas.

Ce soir, à 18 h, le Festival ouvrira ses portes, le jury du concours présidé par Thierry Boudy est dans les starting-blocks avec, entre autres Romain Bruschet, Mehdi Belgourari, Véronique Benabent (manade du Grand Salan) ; les présentateurs François de Luca et Karine Vianès ont révisé leurs fiches ; projectionniste et techniciens ont vérifié le matériel ; les membres du CT Gandar sont sur le pont pour accueillir au mieux les spectateurs. Tout est prêt ! Ce week-end, Saint-Geniès illustre sa toile et les étoiles vont scintiller dans le ciel camarguais.

MARTINE ALIAGA

AU PROGRAMME

 

saint-geniès-de-malgoirès,cinéma films camargue,courses camarguaises

 

 

saint-geniès-de-malgoirès,cinéma films camargue,courses camarguaises

 

 

18/02/2015

PRIX DES AFECIOUNA DE COURSE CAMARGUAISE

La Manade des Baumelles
distinguée par les Afeciouna !

assoc. des afeciouna de course camarguaise,courses camarguaises

 Avec 3 prix, la Manade des Baumelles triomphe, Maxime Favier et Youssef Zekraoui voient la qualité de leur travail récompensé, et le Grau du Roi en arènes de référence. Pour la 4e année consécutive, le Jury des Afeciouna de Course Camarguaise a décerné ses prix pour la temporada 2014. Rassemblés à Vauvert pour le dépouillement des votes, le jury a donc dévoilé ses vainqueurs et remis ses trophées à la manade des Baumelles dimanche 15 février :

-
Prix de la Manade la plus régulière en 2014 : MANADE DES BAUMELLES (14 voix).

assoc. des afeciouna de course camarguaise,courses camarguaises◄ 
Prix du meilleur organisateur de la saison 2014 : ARENES DU GRAU DU ROI (11 voix) face aux arènes de Montfrin et Remoulins.

-
Prix du meilleur ¼ heure taureau de moins de 8 ans : OPTIMUS DES BAUMELLES pour sa course du 8 mai 2014 à Noves où il conserve deux glands.

-
Prix du meilleur quart d'heure taureau de plus de 8 ans : GARLAN DES BAUMELLES pour l’ensemble de ses prestations en 2014 (10 voix) devançant Greco de Saint-Antoine à la Palme d’Or, et Ulmet de JC Blanc au Grau du Roi souvenir Olivier Arnaud.

assoc. des afeciouna de course camarguaise,courses camarguaises
Prix du meilleur raseteur de moins de 23 ans : YOUSSEF ZEKRAOUI (13 voix) ;

assoc. des afeciouna de course camarguaise,courses camarguaises
Prix du meilleur raseteur de plus de 23 ans : MAXIME FAVIER (12 voix), reçu par son papa.

 Transmis par l'association
des Afeciouna
de course camarguaise

 


PHOTOS
GEORGES MARTIN

 

16/02/2015

MARGUERITTES

 ct la bouvina,marguerittes,courses camarguaises

Vendredi 13 février 2015

La manade Jean-Claude Blanc pour l'ouverture

ct la bouvina,marguerittes,courses camarguaisesLa salle l'Escal a failli s'avérer trop petite pour recevoir les afeciouna pressés de connaître la saison taurine 2015 du CT La Bouvina, en présidence du maire et de La Souleiado de Margarido. Après une mise en bouche appréciée avec les films de Nicole et Gérard Osty puis celui sur l'enfant de Marguerittes Charles Chanat, les courses étaient détaillées, accent mis sur le credo du CT, la découverte d'un maximum de jeunes cocardiers. Dont ceux de la manade Blanc qui, ouvriront les arènes, le 29 mars succédant ainsi à la manade La Galère en 2014. Des concours de manades (8, 24, 25 mai et 25, 26 28 juillet pour la Margueritte d'Or), complète de Fabre-Mailhan le 23 mai et les Guillierme le 18 octobre. ct la bouvina,marguerittes,courses camarguaisesFidélité aux manades habituelles mais aussi ouverture à une nouvelle, l'élevage Caillan qui mènera Chicharito le 8 mai. Neuf courses Avenir, trois Ligues, une de taureaux jeunes, une de tau et deux courses de nuit pour la fête, voilà un programme étoffé qui fait la part belle à la découverte.

Côté blancs, en alternance Gaillardet, Zbiri, Clarion, Robert, Gougeon, Ruiz, Pradier, Oudjit, Soler, Sabot, Bini, Castel, Bournel seront chargés de faire vivre ces rendez-vous et ce créer l'émotion.

ct la bouvina,marguerittes,courses camarguaisesCar à La Bouvina, le relationnel est primordial. Pas de bling bling, ici on apprécie l'effort, la sincérité, le don de soi. Des liens tissés au fil des saisons avec les manadiers, les raseteurs, le public et les membres du club taurin, ce qui fera dire à Chantal Bourrely, la présidente : "Je remercie tous ceux qui nous aident, les sponsors, le public mais aussi le club taurin qui sont mes amis, ma famille... Sans oublier la presse taurine présente à toutes nos manifestations". 

Fort de ses 87 ans d'existence (création 1928), la Bouvina tient tranquillement sa route.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

ct la bouvina,marguerittes,courses camarguaises

 Les raseteurs Castel et Oudjit entourant Charles Chanat

LA SAISON

 

ct la bouvina,marguerittes,courses camarguaises

 

*******************