Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/03/2015

EN PROVENCE : PRESENTATIONS DE SAISONS

Clubs taurins


EN PASSANT PAR CHEZ VOUS (2)

Sur la route des clubs taurins provençaux présentant leur saison 2015, nous nous étions arrêté (week-­end oblige) avec le club Lou Bouvaou de Saint­-Andiol.

Reprenons donc la semaine suivante notre bâton de pèlerin - en passant par chez vous­ - et prenons la direction d'Alleins. Petit village situé entre les Alpilles et le Luberon, petites arènes et petit club-taurin, mais une grande fé di biou. Preuve la salle du Bastidon copieusement occupée d'amis, d'afeciouna, de manadiers et de raseteurs, de quoi donner du baume au coeur au maire Philippe Grange, puis au porte parole du club Ramon Diaz en dévoilant les courses. Une saison classique avec ce dimanche 15 mars l'ouverture traditionnelle par une 1re série du Trident d'Or, puis la fête du club le 13 juin, et celle votive du 3 août avec la finale du Bastidon. Rajoutez courses de ligue, de tau, de vaches et d'école taurine, bref une saison simple mais parfaitement adaptée à la pitchouneto ­piste­ et, par là même, à l'image et l'esprit des membres du club. L'occasion aussi de rendre hommage à l'un du Bastidon, à savoir l'ancien président Fernand Chabaud lorsque Jean Claude Paponneau (représentant le président fédéral Gérard Batifort) lui remettait le diplôme fédéral pour service rendu à la bouvino. Toutes nos félicitations et le verre de l'amitié était pris dans une ambiance des plus chaleureuses.

Ensuite nous nous rendons le 28 février passé aux Paluds-de-Noves. Là-­bas les aféciouna sont aussi impatients de retrouver le chemin des arènes, que de découvrir le programme des courses. Aussi la salle de l'Amitié (la bien nommée) enregistrait l'affluence des grands soirs, preuve que l'attente était bien là. Dans ce bain de foule le président Sébastien Gonfond n'a pas manqué de remercier et souligner ô combien ce soutien populaire est des plus importants pour son club, mais aussi pour tous les petits clubs. Car le bilan de la temporade 2014 locale, et malgré les difficultés, classe toujours la piste palunaise parmi les ­number one­ dans la moyenne de spectateurs, mais prouve également que cet engouement est le résultat de la qualité des courses proposées.
L'édition 2015 reste du même acabit, avec toujours l'accent mis sur le renouveau et des espoirs en devenir, que ce soit taureaux et raseteurs, le tout accompagné de quelques chevronnés noirs et blancs, histoire de rajouter le petit plus faisant toute la différence. Courses complètes, concours de manades, notamment pour la feria camarguaise du week­end du 15 août, sans oublier évidemment le 6 septembre la 39e finale de la Saint-­Roch, où ce jour-­là le village et les arènes sont en ébullition. Ne restait plus qu'à la Pena de Saint-­Etienne­-du-Grès de mettre l'accent musical propre à la soirée, où pendant l'apéro dinatoire, les discussions entre les nombreux manadiers, raseteurs (signe de respect envers Sébastien) et les afeciouna, démontrent la place à part qu'occupe le petit plan palunen.

Toujours dans l'itinéraire des petits clubs, celui de Prouvenço Aficioun donnait rendez­-vous le vendredi 6 mars dernier à la salle Polyvalente de Salin-de-Giraud. Au pays salinier c'est le dévoué Jean-­Pierre Bernard qui remplace au pied levé le président Louis Galissard allité. Un Prouvenço restant fidèle aux couleurs provençales des manades du cru, ainsi qu'une équipe chevronnée et habituée de raseteurs qui le leur rend bien. Ouverture le 26 avril, Trident d'or le 28 juin, fête du club le 22 août et traditionnel Trophée Terre de Sel le 27 septembre. Comme partout le verre de l'amitié clôtura cette soirée.

 

 

PATRICK PONS

 

EN PASSANT PAR CHEZ VOUS (1)


De la Vallée des Baux en allant au bord de la mer puis aux portes du Vaucluse, c'est pendant l'hiver, période propice aux clubs taurins, que se prépare la saison taurine estivale. L'impatience d'ailleurs des afeciouna commence à se faire sentir, et les nombreuses assistances en attestent lors des présentations de programmes que tous espèrent de qualité. Alors sur les routes des clubs taurins, voyons les principales dates qui devraient faire tilt, du moins sur le papier, et donner la meilleure image de marque de la course camarguaise.

Commençons notre périple en terre méditerranéenne à Port-Saint-Louis-du-Rhône où le président du Toro Club Joris Alvares a pu mesurer le total soutien de l'ancien maire Jean­-Jacques Charrier et son successeur Martial Alvarez. De quoi augurer une très belle temporada, avec notamment la 3e journée du Titi Boncoeur le 16 mai ainsi que la finale le 20 juillet.

Un petit détour par Graveson et son Biou Gravesounen qui tirera les 3 coups le 4 avril avec les espoirs de Chauvet et le Trophée de la Roubine, ainsi que 3 autres courses à l'Avenir bien adaptées au petit plan provençal.

Du côté de la Vallée des Baux, commençons par Fontvieille sans nouveauté mais du sûr, avec toujours 4 rendez-­vous aux As, et le terminus avec la 45e finale du Crochet d'Argent pour la fête du club le 30 août. Entre, ouverture le 1er mai, puis lundi de Pentecôte pour la seule Royale de la saison celle de F. Guillierme, et le Manolo-Falomir le 2 août.

De là nous prenons la route de Barbegal pour un détour par Saint-Martin-de-Crau avec un programme séduisant notamment pour l'ouverture le dimanche 15 mars, ainsi que le 9 mai, sans oublier cerise sur le gâteau la 35e finale du Trophée des vaches cocardières le 12 septembre.

On revient sur l'itinéraire de la Vallée des Baux pour s'arrêter à Maussane-les-Alpilles. Petit  changement à la tête du club avec l'arrivée d'André Clavel et l'équipe maussanaise maintient le cap avec un programme bien huilé, dans lequel on retrouve les principales dates et la finale du Trophée de l'huile le 14 août.

En cinq minutes nous voilà à Mouriès, avec pas moins de 13 courses dont 5 aux As et deux moments très forts pour l'équipe du président Lucien Fulconis. D'abord en juin le week-­end de la fête du club le 20, très précisément pour les 40 ans de la manade Gillet et le dimanche 21 avec un super concours de manades et la présence (entre autre) de Ratis puis l'espoir spectaculaire Galant de St Germain. Rajoutez la grande fête des Olives Vertes le 20  septembre avec un autre super concours de manades, tous les espoirs sont... permis et la route de l'or vert dégagée.

Ensuite en quelques enjambées nous arrivons à Aureille, pays de la manade... Gillet, où le club y présente traditionnellement sa saison. Là aussi changement de président, à savoir André Noël pour un retour aux sources, mais voilà qu'une solide grippe l'a cloué au lit. Malgré ce, son jeune bras-droit le remplace au pied levé. Deux rendez-­vous clé de la saison, le Souvenir André-Soler en ouverture le 4 avril, et l'anniversaire des 40 ans de la manade Gillet en fermeture le 24 octobre conclura une saison à la hauteur des petites arènes André-Soler.

Nous franchissons les Alpilles pour atteindre la frontière du Vaucluse, à Plan d'Orgon, où Lou Rami reste fidèle à sa programmation. Lui aussi fêtera l'élevage Gillet le 19 juillet, puis sa traditionnelle finale (intéressante) de la Saint-­Louis le 25 août.

Demi-­tour et faisons une petite halte à Saint-­Andiol où, en terre châtelaine, Lou Bouvaou a élu Margot Massard à la présidence du Club. Pas de révolution mais un programme défendant les couleurs de l'Avenir, avec 5 courses dont la finale du Challenge Saint­-Vincent le 15 juillet.



PATRICK PONS

Les commentaires sont fermés.