Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/03/2015

VENDARGUES *COMPLETE D'HERVAS*

Dimanche 22 mars 2015

La complète de la manade Hervas
pour fêter les 25 ans de l’élevage

 RAFIOTILIAS.JPG

 

Rafiot sur Ilias Benafitou

En course, il ne lâche pas ses taureaux des yeux, il leur parle, il court avec eux dans la contre-piste, il souffre pour eux... Autrefois avec Clandestin, sa vedette, aujourd’hui avec Rafiot, Jazz et ses cocardiers espoirs, François Hervas vit intensément sa passion de faire naître, d’élever et de faire courir des taureaux depuis 25 ans. « 25 ans de galère, dit-il avec un demi-sourire, mais pas que. Depuis que j’ai démarré en 1990 avec 13 vaches de Fabre-Mailhan, il y a eu des moments difficiles, il faut avoir une brave passion pour tenir. Mais j’ai eu de temps en temps un bon taureau. Aujourd’hui, j’ai une quinzaine de fils de Rafiot, âgés de 5 ans, et ceux de Jazz arrivent. C’est prometteur ».

vendargues,rafiot,jazz,courses camarguaisesDimanche, le CT La Muleta offre à l’élevage l’occasion de sortir en course complète avec ses deux vedettes. Chose rare car si Rafiot (► photo) en cocardier finisseur peut courir à intervalles réguliers pour Jazz, le barricadier, c’est plus difficile. « On ne sait jamais dans quel état on va le ramener tant il tape fort aux barrières, explique François Hervas, aussi je lui laisse deux mois de repos entre chaque sortie ».

A Vendargues, la complète se présentera dans l’ordre suivant : en premier Pabeu « un taureau fantasque qui se déplace beaucoup, peut laisser passer puis d’un coup s’envoyer méchamment, surtout à gauche ». Après, il y aura Houari, un espoir de 8 ans. « Il aime la bagarre, il se jette bien après l’homme, il “daille” ». Ensuite Mouflet du même âge, « Il a beaucoup de sang, anticipe, se chauffe et finit fort ».

La place d’honneur revient à Rafiot en tant que cocardier dominateur confirmé. Ces précédentes prestations font référence. Le jeune Epsilon fera ensuite ses premières armes à l’Avenir, fraîchement sorti des Ligues : « J’espère que les raseteurs tiendront compte que c’est un bestiau... ». Et le panache barricadier de Jazz pour conclure la course en feu d’artifice.

Un peu anxieux, le manadier espère que le public se déplacera à Vendargues, que tout se passera bien pour la première sortie 2015 de ses taureaux et que la fête soit belle.

MARTINE ALIAGA

Course 1re journée de la Main d’Or : dimanche, 15 h, 10€

Les commentaires sont fermés.