Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/04/2015

MOURIES *AS*

Lundi 06 Avril 2015

BENDOR LA DIFFICULTÉ...

Mouriès 06 04 32.jpg

 Bendor (Ricard) difficile d'accès ici avec Maxime Favier

Entrée: ½ Organisateur: CT Mouriesen Présidence: P Gibert. Droitiers: I Bénafitou, Bruschet, Sabatier. Gauchers: Favier, Ouffe, Poujol, Rassir (sort au 5ème sur ennui musculaire), Zékraoui. Tourneurs: Duran, F Garrido, Kerfouche.

L'ouverture de la temporada Mourièsenne se fait en douceur. La première partie sérieuse est rasetée à la perfection par Rassir. La seconde est plus âpre avec Bendor difficile manœuvrer et les deux derniers délaissés. Seuls Favier et Zékraoui s'investissent vraiment dans ce second acte.

Malgré son coup de revers, VENTAREU (Guillierme) ne garde ses rubans que deux minutes. Aux ficelles, il s'engage avec conviction sur tous les rasets et donne du volume à ses poursuites surtout après les gauchers et l'excellent Rassir. Treize minutes de bonne facture. 4 Carmen et retour. JUPITER (Chauvet) reçoit la foudre deux minutes pour ses attributs. Aux ficelles, il laisse passer l'orage, enferme sérieusement Favier et chasse les hommes jusqu'au ras des planches. Ses réponses sont toniques comme ses anticipations (Zékraoui) et lui permettent de conserver ses ficelles. 9 Carmen et rentrée. Une minute et CATOULI (Blanc) défend déjà ses ficelles après s'être dressé après Bruschet. Aux ficelles, il affiche une belle vaillance, brille dans les séries et percute Poujol. Pour la seconde il accuse un peu le coup mais ses douze minutes sont de bonne facture. 5 Carmen et retour.

Décidé et placé dès son entrée, BENDOR (Ricard) attend. Il contrôle et coupe facilement l'accès. Imposant, il utilise les angles et Favier coupe la cocarde seulement à la neuvième. Devant la difficulté, les raseteurs ne l'entreprennent vraiment que sur le dernier tiers de course et le second gland reste sa propriété. 4 Carmen et retour. RAMIER (Plo) aime faire voler les planches. Son envie de combattre est évidente et sa méchanceté n'engendre pas l'enthousiasme des blancs. Pourtant sur le peu de séries, il ne pousse pas franchement sur les reprises. Il conserve ses ficelles sans avoir été bousculé. 3 Carmen et rentrée. Malgré où à cause de son handicap visuel on aborde ÉSMERO (Caillan) avec prudence. Une dizaine de coups de barrière derrière Favier (5), Zékraoui (4) et Bruschet. Il ne concède que la coupe et un gland dans une course où il a manqué de travail. 6 Carmen et retour.

Mouriès 06 04 3.jpg

Ventareu (Guillierme) avec Youssef Zékraoui

Mouriès 06 04 7.jpg

Jupiter (Chauvet) termine à la poursuite de Julien Ouffe

Mouriès 06 04 8.jpg

Catouli (Blanc) se soulève après Romain Bruschet

Mouriès 06 04 28.jpg

 Attitude de Bendor après avoir glissé à la barrière derrière Maxime Favier

Mouriès 06 04 42.jpg

Ramier (Plo) s'engage à la poursuite de Julien Ouffe

 Mouriès 06 04 65.jpg

 Esméro (Caillan) explosif avec Youssef Zékraoui ci-dessus et 

Maxime Favier ci-dessous

Mouriès 06 04 50.jpg

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As : Rassir (15) Favier Zékraoui (10) I Bénafitou (6) Poujol (4) Bruschet Ouffe (2)

 

Les commentaires sont fermés.