Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/04/2015

BEAUCAIRE *TROPHEE DES AS*

 DSC_5820.JPG

Dimanche 12 avril 2015 - 1re journée du Muguet d’Or

Royale de la manade Laurent

Bouhargane - Bizet, duo de feu

beaucaireBIZETBOUHARGANEPHCI.jpg

Entrée : une grosse demi-arène. Organisateur : service des affaires taurines. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Cadenas, Cano, Marignan, F. Martin, Sanchis, Gros. Gauchers : Errik, Bouhargane, Allam. Tourneurs : Lopez, Duran, Ull, Estevan.

Après une capelado digne d’une finale, la course a commencé doucement en première partie pour changer de physionomie à la seconde avec Troubadour. Et ensuite par Bizet dans un quart d’heure où il a marqué les esprits avec, comme principal adversaire, Bouhargane qui a fait régaler les spectateurs par ses actions “collé-serré”. Jupiter termine sur une excellente note.

Cyrano.- Prend une avalanche à la sortie en “testégeant” devant le toril où il laisse ses pompons en 2 minutes. Puis percute sur Bouhargane et enferme sévèrement Cano sur un raset hasardeux. Termine devant le toril avec une ficelle.

Teflon.- Imprévisible, il saute après le tourneur Duran qui se fait des frayeurs. Puis sur une action, il percute sur Bouhargane qui lui enlève le gland et cocarde. Collé aux planches, il faut aller le chercher car il ne vient pas à tous les coups. Les hommes se méfient et le mettent à la faute. Il passe la corne sur Cano puis sur Cadenas. Garde ses ficelles.

Fouquet.- Les rasets sont clairsemés car quand on le rentre, il pointe à la barrière où il bouscule Tourki qui avait oublié de s’accrocher en contre-piste. En faisant preuve de méchanceté sur chaque raset où il s’envoie quand il sent l’homme à sa portée.

DSC_5933.JPGTroubadour.- Dès la sortie, coopératif, il percute sur Bouhargane. Puis une belle série sur Cadenas qui le tire au maximum. Avec en enchaînant, une grosse action sur Bouhargane en musique. Placé au toril, des grosses finitions sur Errik pour ensuite enchaîner par une grosse série en se faisant respecter. Il percute sur Bouhargane (2) et garde une ficelle. 3 Carmen plus rentrée.

Bizet.- Le plus de l’après-midi. Sur le premier raset, il s’envole sur Errik puis sur Benafitou en affichant une grosse méchanceté. Il percute ensuite sur Errik et puis 2 fois sur Bouhargane. Le cercle s’agrandit en piste car le danger est présent à chaque raset où il cherche l’homme. Avec une grosse percussion sur Bouhargane qui a été son principal adversaire. Un gros quart d’heure avec 6 Carmen plus rentrée, ovationné.

Indian.- Fantasque au début, il saute seul puis percute sur Errik, mais sans refus. Il saute sur un spectateur dans la contre-piste, Jacky Maurin, qui se fait bousculer sans mal. Grosse bourre à la 2e ficelle avec 3 Carmen plus rentrée sous l’ovation.

DSC_6082.JPGJupiter.- Hors points. Un bombardier qui, d’entrée, percute sur Martin. Puis enchaîne par une envolée sur Errik puis surtout sur Bouhargane qui le fait briller au maximum. Il change de terrain après avoir pris la bourre en suivant, et une grosse envolée sur Cadenas (2) puis sur Errik. Termine brillamment l’après-midi avec 6 Carmen plus rentrée.

REMY MARTIN
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Trophée des As : Errik, 9 points ; Bouhargane, 9 ; I. Benafitou, 6 ; Allam, 3.

Trophée des Raseteurs : Sanchis, 30 pts ; Cano, 4.

**********************

▼ Guy Chaptal, à droite, capitaine de la Nacioun Gardiano
et Frédéric Lescot de la Confrérie des gardians
DSC_5823.JPG

 

Les commentaires sont fermés.