Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/04/2015

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE * Trophée de l'Avenir *

Samedi 18 avril 2015 - Printemps des Royales : les Nicollin

A armes égales

saint-laurent-d'aigouze,les nicollin,printemps des royales,course camarguaise

Un brillant Rostang sur un raset appliqué de François Martin

Entrée : un bon 2/3. Organisateur : CT Lou Bandot. Président : Thierry Cure. Raseteurs droitiers : Cadenas, Marignan, F. Martin,  Soler, Charrade. Gauchers : Aliaga, Méric, Robert. Tourneurs : Ull, Khaled, Jockin, Grando.

La promotion 2014 des Ligues (Marignan, F. Martin, Charrade, Méric, Robert), plus deux raseteurs Avenir (Cadenas, Soler) et Aliaga, As, oeuvrant dans l’esprit. Des taureaux de Nicollin de 7, 6 et 5 ans…  Plus un président Thierry Cure qui ne gaspille pas les Carmen, prime, ou pas, au bénéfice de ce que les cocardiers peuvent supporter, et veille au bon déroulement des duels... Un vrai casting d’Avenir pour une vraie course de Printemps.

Au final, Major ressort d'une première partie fade pour une seconde partie plus étoffée avec Utaka (4e) même s'il n'est pas encore en patte, la bravoure de Bayard et l’esprit bagarreur de Rostang (ou Roustang), chaque raseteur apportant sa pierre à l’édifice.

Vougaïre : Remuant, il évite le combat, pour un long quart d’heure.

saint-laurent-d'aigouze,les nicollin,printemps des royales,course camarguaise PHOTO Major et Geoffrey Robert
Major :
Attentif, placé, sérieux, travailleur. Il place quelques bonnes accélérations où il engage le mourre à l’arrivée. 3 Carmen et retour.

Jourdan : se livre sur une multitude de rasets, pousse après Cadenas à la limite. Mais les enchaînements ont raison de lui en 7 minutes.

saint-laurent-d'aigouze,les nicollin,printemps des royales,course camarguaise PHOTO Utaka et Joachim Cadenas
Utaka :
au début, sort en force et ponctue méchamment sur Marignan mais se calme vite pour répondre mollement. Des séries conclues cabré sur l’estribo (Martin, Soler) ou coups aux planches Cadenas, Soler (2 Carmen). Mais fatigué, se réserve et rentre une ficelle.

saint-laurent-d'aigouze,les nicollin,printemps des royales,course camarguaisePHOTO Bayard et Jérémy Soler
Bayard :
droite-gauche, sa bravoure est de bon augure. Tel un métronome, il est toujours d’attaque et les séries se succèdent. Manque un peu de détermination mais ses 13 minutes sont agréables. 5 Carmen et retour.

Rostang : remuant, sauteur et un caractère bien trempé. Les gradins s’animent sous les séries menées tambour battant où sa méchanceté corse les débats. Certes du temps perdu en contre-piste mais des tampons rageurs aux trousses d’Aliaga, Méric, Martin. A Robert, la 2e ficelle à la trompette. 5 Carmen et retour.

saint-laurent-d'aigouze,les nicollin,printemps des royales,course camarguaise◄ Artiste et Jérémy Aliaga
Hors points, 10 minutes, Artiste, un petit tau de 5 ans, fougueux et coléreux. Aliaga le fait briller à  plusieurs reprises et il termine cabré sur Charrade. Des Carmen.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Trophée de l’Avenir : Robert, 12; Martin, 11 ; Soler, 9 ; Cadenas, 8 ; Charrade, 6 ; Méric, 4 ; Marignan, 2.

▼ ROSTANG
sur Méric ▼ sur Aliaga et même sur Jockin

 

saint-laurent-d'aigouze,les nicollin,printemps des royales,course camarguaise

 

 

saint-laurent-d'aigouze,les nicollin,printemps des royales,course camarguaise

 

saint-laurent-d'aigouze,les nicollin,printemps des royales,course camarguaise

********************

 

Les commentaires sont fermés.