Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/05/2015

PALAVAS *AVENIR*

Samedi 9 mai 2015

Picpoul la petite bombe à retardement

palavas,picpoul de michel,jérémy aliaga,course camarguaise

L'explosion après Aliaga

 

Entrée : entre 3 et 400 personnes. Organisateur : CT Fiesta y Toros. Président : Jacques  Valentin. Raseteurs droitiers : Katif, Charrade, Soler, Ibarra. Gauchers : Aliaga, Méric, Fouad, Allam. Tourneurs : Joseph, Estève, Grando, Rouveyrolles.

Picpoul rencontre Aliaga et vice-versa. Le jeune taureau de Robert Michel (6 ans), après un peu de flottement, s'adapte vite à la grande piste, et, petit à petit monte en puissance à l'invite du raseteur, pour des conclusions d'envergure. Avant lui, Cheyenne (2e) étale sa grande vaillance, Cigalon (3e) est le cocardier du jour, Bastidon (5e) sera à revoir tout comme Papalino (7e). Les raseteurs de l'Avenir n'ont pas donné de rythme ni de coeur à la course, les deux As Aliaga et Katif ont apporté leur expérience bénéfique. Palavas c'est grand et pas que pour les taureaux !

Péléon (Daumas).- Prend une volée aux attributs et semble sonné. Du coup, il se renferme et se fait très dur.

Cheyenne (Layalle).- Bien entrepris, il se livre dans de longs enchaînements. Courageux, même s'il navigue un peu le long des planches, il s'applique à prendre tous les rasets. Droite gauche, pas un refus, pour 11'30 de vaillance. 6 Carmen et retour.

palavas,picpoul de michel,jérémy aliaga,course camarguaisePHOTO Cigalon et Soler
Cigalon
(Fabre-Mailhan).- Le lègère anticipation mailhanesque au départ de l'action qui corse le débat, autant d'engagement à droite qu'à gauche, quelques accélérations jusqu'aux planches et un moral à se battre jusqu'au bout. Du bon cocardier classique qui rentre ses ficelles. 10 Carmen et retour.

Pacha (Laurent).- Beau gabarit, lourd et peu motivé. Participe sans grands éclats, bien embarqué par Aliaga, pousse dans l'action, une paire de série (Carmen) pour 8 minutes. Musique au retour.

palavas,picpoul de michel,jérémy aliaga,course camarguaisePHOTO Bastidon et Méric
Bastidon
(Les Baumelles).- Mobile, leste pour passer les barrières, et personne en vue pour le tester arrêté. Les deux As, Katif et Aliaga, font l'effort. Belle longueur avec Aliaga, action sur Katif. Mais quand il envoie méchamment la corne à l'arrivée après Allam, on se dit qu'il a quelque chose et qu'il faudra le revoir. Rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.

palavas,picpoul de michel,jérémy aliaga,course camarguaise◄ PHOTO Picpoul après Aliaga
Picpoul
(Michel). - Il n'impressionne pas a priori. Cherche sa place mais montre d'entrée sa vaillance en passant le mourre à plusieurs reprises. Aliaga lui propose alors de longues trajectoires et ça lui plait à Picpoul ! Il se chauffe, force et explose aux barrières. Après, la moutarde lui monte au nez, Charrade l'a dans son dos pour des arrivées pétantes où le taureau bascule. Idem sur Pradier et le dernier coup de barrière, après Aliaga est énormissime. 13 minutes a mas et en fanfare.

Papalino (Chaballier, hors points).- Lui pourra ressortir rapidement. Les blancs ont déserté la piste, personne en vue, alors il batifole, saute, promène, chasse. Katif fait l'effort et Papalino s'envoie comme un bolide. Ce sera tout ! Dommage !

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée de l'Avenir : Charrade, 12 points ; Méric, 4 ; Soler, 1 ; Fouad, 1

Les commentaires sont fermés.