Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/05/2015

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE

 villeneuve-les-maguelone,avenir,course camarguaise

Samedi 16 mai 2015 

Ambiance revigorante

Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur: Section taurine. Président: Bruno Séguier. Raseteurs droitiers: Fougère, Oudjit, Vic, Ayme. Gauchers: Clarion, Cartalade, Méric. Tourneurs: Lebrun, Grando.

Trois invités blessés (Montesinos, Aliaga, Jourdan), Fougère, Cartalade et Ayme rejoignent donc au pied levé, Oudjit, Vic, Clarion et Méric pour former une vraie équipe qui donnera le meilleur. Chaque cocardier a apporté son style différent devant un bon public plein de minots qui animent la course de leurs cris et applaudissements. Rafraîchissant !

villeneuve-les-maguelone,avenir,course camarguaiseAuzias (Guillierme).- Il n’a pas l’âge de ses artères (14 ans) et bien raseté, il offre 12 minutes surprenantes et rythmées de vigoureux coups aux planches. 7 Carmen et retour.

D’Arbaud (Saumade).- Lui, la joue diesel et navigue beaucoup. Mais quand il embarque Méric, le public a peur pour le jeune raseteur. Une fois placé, D’Arbaud sort en force, puis reprend ses déplacements. Brûle la politesse à Fougère pour une arrivée tonitruante. Solide, rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Pélico (Ricard).- Sa jeunesse (6 ans) et son sang l’emportent à maintes reprises. Les hommes essaient de le tenir et en fin de temps, l’obligent pour des séries soutenues auxquelles il se prête. Bravo les blancs. 4 Carmen et retour.

Béchet (Saumade).- Son sérieux et son envie n’engagent pas les hommes à la précipitation. Surtout qu’il apporte toute sa puissance dans ses interventions. Des enchaînements bien menés et une paire de conclusions pour 1 ficelle qui rentre. 5 Carmen et retour.

Paveu (Guillierme).- Une vaillance hors norme ! Jamais il ne renonce, droite-gauche sans fin. Il offre son frontal et son cœur pour 14 minutes de qualité. 5 Carmen et retour.

villeneuve-les-maguelone,avenir,course camarguaiseTemplier (Ricard).- Lui, c’est aux planches qu’il s’exprime. Pas un raset sans conclusion. Les hommes s’en méfient mais à blanc ou pas, Templier tamponne méchamment. Les mômes sur les gradins exultent devant ce boulet de canon qui frappe haut et fort sans négliger les enchaînements. Les ficelles à Méjanes pour un beau final en musique.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Méric, 13 points.

Les commentaires sont fermés.