Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/05/2015

MAUGUIO *AVENIR*

Dimanche 17 mai 2015

Mehdi Belgourari omniprésent

 BLOGMAUGUIOROMEOBELGOUPHMALI.jpg

▲ Un gros engagement de Roméo après Belgourari
Entrée : 250 personnes environ. Org. CT Le Melgueil. Président : François Fassi.Raseteurs droitiers : Belgourari, Ciacchini, Sabatier. Gauichers : Oleskevich, Ouffe, Zbiri.Tourneurs : Kerfouche, Lieballe, Galibert.
 
BLOGMAUVENTOUXBELGOUPHMALI.jpgLe CT Le Melgueil boucle ses deux jours festifs et maintient l’ambiance à la buvette. En piste, c’est plus calme. Heureusement Mehdi Belgourari prend la course à son compte, secondé par Ouffe, pour une seconde partie plus relevée côté taureaux.
► PHOTO :
Belgourari et Ventoux
Cactus (Laurent).- Remuant et leste, jamais il ne se pose mais percute après Belgourari. Ne tient pas en place et lâche souvent la sortie du raset. Entrepris, livre quelques enchaînements pour le 2e gland qui part à la 14e. 4 Carmen et retour.
Ventoux (Cuillé).- Costaud, se jette avec force et pousse dans les séries. Franc, il occupe tout l’espace et pèse de tous son poids dans les séries. 9’30 suffisent. 2 Carmen et retour.
Apache (Caillan).- Le long des planches, il se prête gentiment au jeu mais sans forcer la cadence. A 6 ans, il aura le temps de retrouver sa “grinta” habituelle.
Ruscassier (Caillan).- Met du jus dans les poursuites, s’engage avec envie et passe le mourre en finition. Quelques belles accélérations (Belgourari, Zbiri, Ciacchini). Se ménage un peu sur la fin mais le raset engagé de Belgourari trouve une riposte cinglante. 4 Carmen et retour.
Roméo (Laurent).- Il occupe tout l’espace, saute souvent, difficile à tenir pour les tourneurs. Mais il plaît à Belgourari qui va le tirer pour de belles finitions aux planches. Ouffe, soutenu par son fan-club, s’y met et le dernier coup de barrière est pour Mehdi. Une ficelle au toril avec 5 Carmen et retour.
Bramasset (Cuillé).- D’entrée s’escampe après Kerfouche, du coup les hommes s’en méfient. D’autant qu’il surveille tout. Les hommes pourtant l’entreprennent pour de longues séries et Sabatier sonne le gong à la 7e. 2 Carmen et retour. 
 
Texte et photos
MARTINE ALIAGA
 
Trophée de l'Avenir : Ciacchini, 14 points, Zbiri, 12.
Trophée des Raseteurs : Sabatier, 11

Les commentaires sont fermés.