Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/05/2015

BEAUCAIRE *TROPHEE DES AS*

Dimanche 31 mai 2015

Sanchis triomphe dans sa ville

Avec Trancardel de Bon, il s'offre le 50e Muguet d'Or

beaucaire,françois canto,muguet d'or,boris sanchis,trancardel de bon,course camarguaise

 ▲ Sanchis cueille la cocarde de Rouffian

"On appelait François Canto, “Monsieur Sourire”. Il faisait partager au public sa joie de raseter, j’espère qu’aujourd’hui les raseteurs transmettront le même plaisir » a exprimé Daniel Siméon à l’issue de la capelado hommage au raseteur beaucairois où toutes les anciennes tenues blanches ont défilé à la lecture de leur palmarès. De quoi mettre le public et les raseteurs du jour en condition.

beaucaire,françois canto,muguet d'or,boris sanchis,trancardel de bon,course camarguaiseEt c’est un Beaucairois, Boris Sanchis, qui s’octroie cette 50e finale du Muguet d’Or. Un beau symbole!  Avec lui, Trancardel à la méchanceté spectaculaire est récompensé.

Marcias (Fabre-Mailhan).- Il faut un sacré caractère et du moral pour sortir premier. Marcias ne manque ni de l’un ni de l’autre. Il rajoute de la difficulté en tricotant des cornes et en concluant méchamment. Avec une rigoureuse tenue de piste, et quelques moments où il temporise. Garde une ficelle. 3 Carmen et retour.

Escamillo (Raynaud).- Subit une rafale aux pompons où il se livre sans trier le bon et le mauvais. Quand il se place, les blancs sont dans l’expectative. Alors il fait voler des mètres de planches. Une méchanceté destructrice et des ripostes en dents de scie. 1 Carmen. Rentre ses ficelles en silence.

Aparicio (Rouquette).- Utilise tout le périmètre le long des planches, balade les hommes et se livre sur un bon rythme. Sans se laisser enfermer, il reste disponible pour tous les échanges. Vaillant et stratège, il rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.

Aioros (Les Baumelles).- Il va vite. Belgourari rentre les reins. Rôde, chasse, les premiers échanges sont décousus. Il poursuit à grande vitesse, envoyant méchamment les bannes à la rencontre. Plus stable à mi-temps, les hommes se font discrets. Mais quand Chekade le défie, la riposte est fulgurante. Séries où peu touchent la tête et Zekraoui se fait applaudir pour 3 rasets. Compliqué, il rentre une ficelle. 1 Carmen et retour.

Ubaye (Paulin).- Explore l’espace et sur le premier raset de Zekraoui, bascule après. Les blancs enchaînent. Ubaye monte en température et bacèle de bon cœur. De magnifiques séries conclues à chaque coup et des longueurs où Ubaye s’engouffre sincèrement et franchement. 10 minutes brillantes, 6 Carmen et retour.

 

beaucaire,françois canto,muguet d'or,boris sanchis,trancardel de bon,course camarguaise

 

▲ La formidable action de Trancardel
qui coince Julien Ouffe contre les tubes

Trancardel (Bon).- Trouve vite les bons postes, met du temps à se chauffer comme ses adversaires. Mais sur une reprise de Zekraoui, s’escampe et éjecte le raseteur. Tamponne après Belgourari et cette superbe action d’ampleur après Ouffe qu’il plaque aux tubes. Le public vibre. Pour un dernier tour de la 1re ficelle, les blancs lui tombent dessus. Lui se bat comme un diable et en reste maître. 7 Carmen et retour.

Reste Rouffian (Lagarde, hp Trophée) pour départager Sanchis et Bouhargane. Alors les 2 font monter la pression. Rouffian, lui, riposte avec cœur, jusqu’aux planches où, soit il tape droit, soit il se soulève. Les actions se succèdent pour 11 minutes rythmées. 4 Carmen et retour avec ses ficelles. Sanchis a gagné. Les blancs se sont donné de la peine. L’ensemble a fonctionné.

MARTINE ALIAGA

Photos CHRISTIAN TIER

Entrée: 2/3 d’arène. Organisateur : service des affaires taurines. 
Président : Raymond Arnaud. 
Raseteurs droitiers : Auzolle, Belgourari, Sanchis, Chekade (sort au 5e). Raseteurs gauchers : Allam, Bouhargane, Ouffe, Zekraoui, Rassir (sort au 6e). Tourneurs : Jockin, Galibert, Patrice Rado, Kerfouche.

Trophée des As : Chekade, 13 ; Bouhargane, 9 ; Belgourari, 8 ; Auzolle, 8 ; Zekraoui, 6 ; Allam, 4 ; Rassir, 2 ; Ouffe, 1.

Trophée des Raseteurs : Sanchis, 18 points.

50e Muguet d'Or : 1. Boris Sanchis. 2. Jamal Bouhargane. 3. Amine Chekade. Meilleur cocardier : Trancardel de la manade Bon

LA CAPELADO DES ANCIENS RASETEURS

▼ La famille de François Canto
et le président des anciens razeteurs Roger Pascal

 

beaucaire,françois canto,muguet d'or,boris sanchis,trancardel de bon,course camarguaise

 

 

beaucaire,françois canto,muguet d'or,boris sanchis,trancardel de bon,course camarguaise

 

********************

 

SAINT ETIENNE DU GRES *1ère Série Trident d'Or*

Dimanche 31 Mai 2015

L'AMARÉE MONTANTE....

Saint Etienne du Grès 31 05 42.jpg

Tamarin (L'Amarée) se dresse derrière Benjamin Sabot

Entrée: ¼ Organisateur: Comité des Fêtes Présidence: JP Marteau. Droitiers: Chig, Gautier, Montésinos, Sabot, Soler. Gauchers: Boyer, Zbiri. Tourneurs : Benoit, Lévy, Lieballe, Tortel.

Le trio volontaire de la manade Ribaud obtient 198 points tandis que celui de la manade de L'Amarée difficile à manœuvrer n'en obtient que 192. Chez les blancs c'est un travail d'équipe et tous contribuent au bon déroulement de la course qui sans atteindre les sommets s'avère finalement plaisante.

Pour la manade L’Amarée, le rouquin PERNOT (1er) idéalement placé défend cinq minutes ses rubans sans se laisser manœuvrer facilement. Volontaire, il ne se liquéfie pas aux ficelles et sans jamais s'éloigner des planches en conserve une brillamment. 2 Carmen et retour. Avec un gros coup de revers, RAMPEU (3ème) perd ses glands mais garde sa cocarde douze minutes le tout sous une avalanche de rasets. Il coopère mais cherche parfois la faute avec une pointe de méchanceté aléatoire. Il conserve ses ficelles en musique. Décidé, TAMARIN (6ème) ne fait pas le singe. Il impressionne et envoie les cornes dangereusement. Son placement adéquat obligé à calculer. Il se fait respecter, percute plusieurs fois derrière Sabot et perd son second gland sur la sonnerie. 7 Carmen et rentrée.

Pour la manade Ribaud, brave et mobile MERLOT (2nd) subit trois minutes sans pouvoir se bonifier. Aux ficelles, il coopère dans les séries sans pousser mais au plus fort de la bataille, il termine au ras des planches et conserve un bout de sa seconde ficelle. 6 Carmen et retour. Brave et volontaire, SUFREN (4ème) brille dans de longues séries. Sans difficulté, il offre sa bravoure à l'infini avec quelques conclusions au ras des planches. Un moral à toute épreuve et une ficelle au toril en musique jouée à neuf reprises. Au four et au moulin aux rubans, MITRON (5ème) offre des conclusions cornes pointées aux ficelles. Il devient incisif et percutant en s'envoyant rageusement contre les planches. Son final intéressant montre une réelle envie de combattre. Il conserve une ficelle. 3 Carmen et rentrée…

Saint Etienne du Grès 31 05 3.jpg

Pernot (L'Amarée) dangereux derrière Soler et percutant ci-dessous après Smaïn Zbiri

Saint Etienne du Grès 31 05 5.jpg

 Saint Etienne du Grès 31 05 6.jpg

 Merlot (Ribaud) à la poursuite d'Anthony Gautier

Saint Etienne du Grès 31 05 11.jpg

Rampeu (L'Amarée) avec Anthony Gautier

 Saint Etienne du Grès 31 05 14.jpg

 Sufren (Ribaud) avec Jérémy Soler

Saint Etienne du Grès 31 05 24.jpg

Mitron (Ribaud) agressif derrière Benjamin Sabot

Saint Etienne du Grès 31 05 44.jpg

Tamarin (L'Amarée) se soulève derrière Benjamin Sabot

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir : Zbiri (14) Soler (10) Sabot (7)

30/05/2015

BAILLARGUES *TROPHEE DE L'AVENIR*

Samedi 30 mai 2015

Ziko et Quintillien pour la 3e journée du Trophée 3M

baillargues,trophée 3m,avenir,katif,montilien,course camarguaise

▲Le duo des vainqueurs (Photo Christian Itier)

Entrée : 1/2 arène. Org. CT Le Sanglier. Président : André Turquay. Raseteurs droitiers : Katif, Marignan, Soler, Cadenas. Gauchers : Méric, Rassir. Tourneurs : Ull, Grando, Estève, Joseph.

Un beau decorum pour cette 3e journée du Trophée Métropole qui élit Katif et Montilien.  L’apport des deux As , Katif et Rassir, est indéniable pour exploiter à l’extrême les qualités et  faire briller les taureaux. Mais les quatre “Avenir”  ont aussi montré de jolis choses avec un Marignan qui score et l’ensemble a bien fonctionné. Avec cercle et points/primes de bonification.

Côté taureau, tous ont trouvé les hommes pour les valoriser mais ressortent du lot :   Maquisard qui a beaucoup d’atouts, Tavel a du répondant et Quintilien qui fait un super 7e, agressif et brillant.

Quéribus (Occitane).- Puissant, sort en force sur les hommes, se livre tout en restant mobile. Très sollicité, tire la langue mais reste combatif avec quelques arrivées serrées et garde une ficelle. 3 Carmen et retour.

baillargues,trophée 3m,avenir,katif,montilien,course camarguaisePHOTO MALI
Rassir à la tête de Jupiter

Jupiter (Les Termes).- Un tau magnifique, fougueux et brouillon à la sortie du raset. Mais avec son très bon placement, il balade les blancs et ne refuse aucune invite. Ne laisse sa 1re ficelle à Marignan que presque au terme du quart d’heure. 1 Carmen en course.

Tariquet (Cavallini).- Leste, il s’échappe quelquefois. Mais quand les hommes l’intéressent, le jeune Tariquet (5 ans) ne lâche rien et souvent bascule après. Un peu fou fou, heureusement Rassir et Katif lui offrent des longueurs et Cadenas des rasets de près, superbes ! 6 Carmen et retour à 14’30.

baillargues,trophée 3m,avenir,katif,montilien,course camarguaisePHOTO Christian ITIER
Maquisard de Paulin avec le raseteur local Marvin Méric

Maquisard (Paulin).- Superbe specimen qui promène les blancs et se fait souvent pressant aux planches. Rassir l’embarque et Maquisard franchit les barrières. Il ne tient pas en place longtemps mais ne refuse aucune cite. Actions après Rassir, Katif, Cadenas. Rentre une ficelle avec un excellent travail des hommes. 8 Carmen et retour.

Praviel (Guillierme).- Offre son frontal, accélère sans trop se fixer. Aimanté par Ziko, il conclut, idem après Rassir. Pour l’obtention de la 2e ficelle, Marignan l’attend un peu, alors Praviel explose au portail. 9’. 2 Carmen et retour.

Tavel (Plo).- Il va vite, enchaîne à grande vitesse. Quiche Méric, allonge après Katif, Rassir. Tavel a du jus, du répondant et conclut après Katif (2), Rassir. 13’ intéressantes. 5 Carmen et retour.

Quintillien (Le Ternen, hp trophée).- Tout feu tout flamme, boulègue en tous sens. Mais son caractère agressif trouve à s’exprimer avec les caviars que lui sert Ziko. C’est bingo à tous les coups. De  multiples  actions puissantes, frappées haut et fort pour 10 minutes en fanfare. Et le prix de la journée.

MARTINE ALIAGA

Trophée de l'Avenir : Marignan, 20 points ; Soler, 7 ; Cadenas, 4 ; Méric, 3. 

La tribune des VIP

 baillargues,trophée 3m,avenir,katif,montilien,course camarguaise

 

 Photo MALI

29/05/2015

BEAUCAIRE *AS* CE DIMANCHE

Dimanche 31 mai 2015 - Trophée des As

Le Muguet pour Canto !

beaucaire,finale du muguet d'or,course camarguaiseIls étaient quatre garçons en blanc qui faisaient lever les foules. C’était dans les années 1957 à 1965. Leur nom : André Soler, Francis San Juan, Roger Pascal et François Canto, le public les appelaient le Carré d’As. Et le décès du Beaucairois François Canto le 9 mai 1965 au lendemain d’une blessure infligée par Aureillois de Chauvet sonnait la fin d’une belle histoire.

Aujourd’hui, c’est Roger Pascal, le dernier dépositaire de l’amitié entre ces quatre hommes. Celui qui est aussi le président des anciens raseteurs aura certainement une foule de souvenirs en tête lorsqu’il mènera, dimanche (16 h), la grande capelado des tenues blanches d’antan en l’honneur de François Canto et du cinquantenaire de sa disparition.

Car Daniel Siméon, organisateur de la course, et son frère et conseiller Jacky, ont souhaité marquer cette 50e finale du Muguet d’Or par un rendez-vous avec le souvenir. Certainement plus de cinquante anciennes gloires du crochet seront en piste et leur carrière sera évoquée. Tandis que les groupes l’Etoile d’Avenir d’Arles et Soies et velours d’Argence apporteront le côté folklorique.

A midi, un dépôt de gerbe aura été effectué au mémorial des raseteurs disparus (à côté des arènes) par la municipalité, les anciens raseteurs et tous ceux qui se joindront à eux.

beaucaire,finale du muguet d'or,course camarguaiseQuant à la course, c’est un joli bouquet mêlant cocardiers expérimentés notamment les premiers (Marcias et Escamillo), et des valeurs montantes en recherche de confirmation. La grande piste de Beaucaire leur vaudra test de passage. Ainsi Aparicio, Aïoros, Ubaye, Trancardel et Rouffian (hors points Trophée mais comptant pour le Muguet) ont une belle carte à jouer. Chez les blancs, Sanchis tient la tête (15 points) mais avec les pointures que sont Auzolle et Chekade en piste, rien n’est acquis. D’autant qu’il y aura aussi des hommes en forme du moment tels Belgourari, Zekraoui et Rassir. Plus Bruschet, Ouffe et Allam en complément. Remarquons l’équité entre droitiers et gauchers.

Tout cela sera intéressant à suivre. Rendez-vous à 16 h pour la capelado.

MARTINE ALIAGA

Plusieurs rendez-vous : Le CT Le Trident Beaucairois se rendra au cimetière N.2 (parking du Centre aéré) pour un dépôt de gerbe à 11 h, sur les tombes de François Canto et de leur président d’honneur Emilien Couderc. Et remettra les prix du Muguet d’Or en piste après la course.

♦ Les anciens raseteurs ont rendez-vous à 10 h 30, au cimetière N.2 où, avec la municipalité, ils fleuriront la tombe de François Canto avant, à 12 h, de déposer une gerbe sur le mémorial des raseteurs morts en piste (à côté des arènes)

♦ 11 h, un encierro se déroulera sur le champ de foire.

♦ Dimanche 31 mai, 50e finale du Muguet d'Or, 16 h, capelado ; 16h30, course ; entrée générale : 11 €;

 

28/05/2015

VESTRIC-ET-CANDIAC *LIGUE*

Mercredi 27 mai 2015

DU BRIO CHEZ RAYNAUD,
R. MICHEL ET  SURTOUT BRIAUX
vaches cocardières,vestric-et-candiac,ligue,course camarguaise
▲ La vache de Briaux aux trousses de Martin
 
Les mercredis se suivent et ne se ressemblent pas à Vestric pour les sélections de vaches organisées par le Trophée Philippe Thiers enfin du moins au niveau de la prestation des vaches. Car au niveau technique, ça ne fonctionnait pas mieux et seul le micro dirigea et anima la première partie d’une course fort agréable ou si les pensionnaires des manades Raynaud, Robert Michel, auxquelles ils convient d’y ajouter la pensionnaire de la manade Agnel. Mais, le summum est venu chez la manade Briaux avec la présentation d’une vache maison aux multiples qualités.Chez les tenues blanches (stagiaires), le jeune Yannick Martin prend de l’assurance de course en course.
 
vaches cocardières,vestric-et-candiac,ligue,course camarguaisePHOTO : la vache d'Agnel avec Martin
1/ N°102 (Agnel) :
A son rythme, elle sort du terrain des planches en une légère anticipation autant à droite qu’à gauche, ce qui va être fatal au jeune Romero qui, déséquilibré, s’en sortira en se jetant au sol à mi-raset.  Présente sur chaque site, elle se dégage du cercle blanc pour changer de terrain. 3 Carmen au total accordés verbalement.
2/ N°823 (Les Baumelles) : Malgré sa corpulence elle va sauter aisément les barrières une dizaine de fois, la plupart du temps seule mais également dans l’élan en suivant ainsi Martin, Perez, Romero ou Charnelet.  Des Carmen de la voix pour elle aussi.
3/ N°943 (La Clapière) : Dès l’attaque proclamée, elle s’envole aux tubes derrière  Romero. Elle va récidiver ainsi mais souvent toute seule. Une fois son énergie épuisée, elle rend les armes en baissant outrageusement la tête sur la provocation. Capable de finir, elle s’envoie encore derrière Romero (7ème) et Lopez (9ème). 5 Carmen.
4/ N°046 (Raynaud) : Quel punch, quelle moutarde ! Outre ses sauts (4), elle en a sous les sabots. Vive, elle se jette dans les rasets à corps perdu et avec détermination pour ne lâcher prise qu’à l’approche des planches. Les Honneurs pour elle aussi.
Le temps d’une courte pause permettant aux techniciens hautement qualifiés du Trophée de réparer le boitier, la course allait pouvoir reprendre (sans Tegy Romero) de plus belles avec la  N°007 (Briaux) déjà remarquée l’an dernier. Elle en a dans la bouteille. De son placement exemplaire, elle s’engage avec vivacité en anticipant derrière celui qui osera s’y frotter. Si lui parvenir à la tête n’est pas toujours facile, il n’en demeure pas moins pour s’en dégager à l’arrivée où elle accélère pour se dresser derrière Lopez. Enfin le disque résonne une petite dizaine de fois pour une prestation pleine de brio. 
6/ N°020 (Les Baumelles) : A la recherche d’adversaire, vient sauter en contre-piste sur Dunan avant de remettre ça derrière Charnelet.  Impressionnés, les hommes vont quand même s’y frotter, la rendant plus vulnérable, voire même dissipée en fin de course. 1 saut derrière Charnelet et 3 petits Carmen.
vaches cocardières,vestric-et-candiac,ligue,course camarguaisePHOTO:
La Michel sur Y. Perez
7/ N° 2093 (R. Michel) :
Malgré son jeune âge elle va tenir tête aux hommes. Après s’être dressée sur Perez, l’enfermée va être relevée sur Charnelet derrière qui, dès le raset suivant elle va se retrouver de l’autre côté des planches. S’échauffant au fil du temps, elle tient le cap et brille dans plusieurs échanges. La musique à 6 reprises renouvelée à sa rentrée.
Pour conclure,  que demander de mieux que la 039 (Raynaud). D’une prestance qui fait réfléchir, les rasets, enfin de près, tardent à venir.  Et pour cause, quand un blanc se présente dans son terrain, elle le poursuit et, sans hésitation, elle vient s’écraser à l’arrivée contre les planches. Tour à tour, Martin (3), Charnelet (3), Perez (2) se feront percuter pour 6 Carmen, rejoué à son retour.

vaches cocardières,vestric-et-candiac,ligue,course camarguaise

La 39 de Raynaud sur Charnelet

Texte et photos
CYRIL DANIEL
 
 
Entrée : 116 entrées payantes. Organisateur : Trophée Philippe THIERS
Présidence : Jacques ROUMAJON. Stagiaires : Yannick MARTIN – Tegy ROMERO (jusqu’à la pause) – Florian LOPEZ. Raseteurs Confirmés : Yannick PEREZ – Thomas DUMONT – Mickael CHARNELET. Tourneurs : Didier DUNAN – Mickael ARNEL
 
Prochaine Course Mercredi 03 Juin 2015 : 15H à VESTRIC  et CANDIAC
Manades : LA GALERE – BRESTALOU – CAVALLINI – SAINT-LOUIS – LAFISCA - FELIX
 
 

25/05/2015

LUNEL *Trophée des As*

Lundi 25 mai 2015 

Banaru conquiert les Pescalunes

Auzolle et Katif l'accompagnent
sur le podium du 2e Souvenir Castro

 BLOGBOLUNELBANARUPHMALI.jpg

▲ PHOTO Banaru et Katif

Hier. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Lunel Toro. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle, Belgourari, Chekade, Katif. Gauchers : Allam, Four, J. Martin. Tourneurs : Estève, P. Rado, Galibert, Fouque.

Une paire d’hommes supplémentaires aurait permis d’exploiter davantage les qualités de Sparagus, Banaru et Camaï dans cette 2e journée du Trophée Pescalune uniquement cocardière. Rien à dire sur la 1re partie austère et noyée dans la poussière. Loïc Auzolle remporte le Trophée Castro aux points, sans briller ce qui lui est reproché par le public à la remise des prix ; Ziko Katif avec le prix du meilleur animateur est récompensé pour son travail. Banaru retrouve du mordant et remporte le prix du meilleur taureau.

Angelo (Raynaud).- Vite fait les pompons et dès la 3e, il défend sans forcer sa 1re ficelle. Laisse la seconde à 8’50.

Quassard (Plo).- Il se perd dans la grande piste, et même quand il se cale, ses ripostes sont chiches. Bien entrepris, quelques belles poussées après Katif, Belgourari, Chekade qui l’allongent mais rien de bien saillant. Garde ses ficelles.

Laos (Cyr).- S’approprie tout l’espace le long des planches et ignore les mauvaises invites et les reprises. Bon point pour lui. Mais malgré quelques bonnes ripostes (1 Carmen), il reste compliqué à séduire même pour ses meilleurs prétendants Katif, Belgourari, Chekade. Un presque quart d’heure pas facile.

bolunelsparagusphmali.jpg► PHOTO Sparagus
et Belgourari
Sparagus
(Janin).- Il connaît la piste sur le bout de ses grandes cornes, placement, déplacements, utilise sa vitesse, met du rythme. Balade les blancs pour 10 minutes les rubans. C’est chaud pour Chekade dans le berceau. J. Martin s’engage pour deux grosses actions. C’est là qu’il manque du monde pour les reprises. Et les ficelles rentrent à 600 €. 4 Carmen et retour.

Banaru (Le Rhône).- Posté, attentif, tient les blancs en respect, prend deux raset et part se replacer. Arriver à sa tête n’est pas donné à tout le monde. D’autant que, malin, il devine derrière le rideau des trois tourneurs, le départ de l’homme qu’il prend souvent de vitesse. Belgourari, Chekade et Katif, une fois les cornes passées, allongent de belles trajectoires, ça passe juste après Four. Des anticipations, de la rigueur... les primes montent mais Banaru rentrent ses ficelles à 1000 €. 6 Carmen et retour.

BLOGBOLUNELCAMAIPHMALI.jpg◄ PHOTO Camaï
et Chekade
Camaï
(La Vidourlenque).- Trouve vite les bons endroits et se livre sur un tempo soutenu. Sa vaillance est sans limite, gauche-droite, il n’attend que ça et renvoie avec bonheur. Franc, motivé, et quelques grosses accélérations pour se faire respecter. Du très bon Camaï, qui trouve Ziko à tous les rasets d’attaque. Gueule fermée, le biòu rentre fièrement sa 2e ficelle. 5 Carmen et retour.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Auzolle, 27 points ; Belgourari, 15 ; Katif, 13,5 ; Chekade, 12 ; Four, 9 ; Allam, 7,5 ; J. Martin, 3.

▼ KATIF EN DANGER AVEC BANARU

 

lunel,banaru,katif,camai,course camarguaise

 

24/05/2015

LANSARGUES *TROPHEE DE L'AVENIR*

Dimanche 24 mai 2015

Et avec le sourire !

marguerittes,avenir,sofiane rassir,course camarguaise

Sofiane Rassir et Margasse

Entrée : 2/3 d’arène.  Org. : comité des fêtes.  Président : Philip Chabanon. Raseteurs droitiers : Cadenas, Caizergues, Faure, Ortiz, Roig, Vic. Gauchers : N. Benafitou, Rassir, Sanchez. Tourneurs : Ull, Noguera, Arnel.

Le sourire sur les visages au sortir de cette course plaisante tout du long, le sourire permanent de Rassir qui, du premier au 7e cocardier, a raseté avec panache, au sein d’une équipe blanche menant bon train. La cadence est soutenue pour les trois vaillants premiers desquels Teston ressort. La seconde partie est plus inégale mais maintient l’attention jusqu’au bout.

Epervier (Cuillé).- Cul aux planches parfois, en déplacement souvent, pour des ripostes poussées et quelques vibrantes enfermées (Rassir, Carmen). Sa franchise lui fait baisser pavillon à 7’30.

Genepy (Saumade).- Se prête au jeu jusqu’au ras des planches. S’allonge sur le beau cite de Cadenas, sort en force sur N. Benafitou. Se chauffe, enchaîne et conclut (Sanchez) pour 8’30 rythmées. 3 Carmen et retour.

Teston (Lou Pantaï).- Plus difficile à manœuvrer et surtout toujours susceptible de sauter après (Sanchez). Concentré lors des échanges, il sait se dégager. Pas un refus et pourtant il n’est pas épargné. Eprouvé, il prend quand même Rassir de vitesse et l’envoie bouler dans les tubes. Il s’est bien battu et rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.

Caruso (Saumade). - Vite fait les pompons le temps de chercher la bonne place qu’il ne tient pas longtemps. Très beaux duos avec Rassir, Cadenas enfermé. Plus stable, il sort en force, Faure s’y met pour des échanges de qualité. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.

Margasse (Rambier).- Il va vite, démarre au quart de tour, se place, à l’œil à tout. Chaudes poursuites après Cadenas, Rassir, superbe finition corne passée après Faure. Très cocardier, garde ses ficelles. 4 Carmen et retour.

marguerittes,avenir,sofiane rassir,course camarguaise► photo Papalino
aux trousses de Rassir
Papalino
(Chaballier).- Il n’a pas l’échine souple et les rasets de traverse lui sont autant d’épines plantées. En revanche, avec du champ, il se jette méchamment jusqu’à briser les planches (Rassir, Caizergues, Cadenas, Sanchez en musique). Un peu inégal, il rentre ses ficelles.

Ursin (Plo, hp).- Râle, trépigne, boulègue mais quand Rassir lui sert une superbe invite, la réaction est fulgurante : enfermée et conclusion brutale. Des sauts, beaucoup de verdeur, mais de la méchanceté et du caractère pour des qualités à affirmer. Ficelles à Pontevès. 2 Carmen et retour.

▼ PHOTO : Teston après Cadenas

marguerittes,avenir,sofiane rassir,course camarguaise

▼ Teston sur Sanchez

marguerittes,avenir,sofiane rassir,course camarguaise

▼ PHOTO : le boulet de canon d'Ursin après Sofiane

marguerittes,avenir,sofiane rassir,course camarguaise

 Texte et photos

MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Faure, 14 points ; Cadenas, 6 ; Ortiz, 3.

Trophée des Raseteurs : N. Benafitou, 11 ; Vic, 6 ; Caizergues, 3 ; Sanchez, 2.

▼ L'art au poil près !

Petit délire capilaire du plus souriant des raseteurs 

Sofiane Rassir

marguerittes,avenir,sofiane rassir,course camarguaise

▼ L'équipe des Plo supportrice d'Ursin

 marguerittes,avenir,sofiane rassir,course camarguaise

*********************

 

23/05/2015

LES COURSES JUSQU'AU JEUDI 28 MAI

LOGOTT.jpg

TROPHEE DES AS

DIMANCHE 24 MAI

les courses jusqu'au jeudi 28 mai,courses camarguaisesLE GRAU-DU-ROI : 16 h 30 (capelado 16 h), 11 €, SAS Ribera, 

dél. Malaval. Chr. SAINT-HILAIRE

Nicollin : PELICAN - Bon : CHAMBAO - Blatière-Bessac : SYSLEY Vinuesa : MESRINE - Paulin : CAMERONE

Saint-Antoine : ORION - QUARANTE SOUS (hp)

Groupe 1 - Raseteurs : Allouani, Auzolle, Belgourari, Bouhargane

Chekade, Four, Katif, Favier, Zekraoui

Réservations :  04 66 51 12 12

LUNDI 25 MAI

LUNEL : 16 h, 11 €, Lunel Toro, dél. Manchon. Chr. MALI

Trophée Pescalune (3e) - 2e Trophée Patrick-Castro

Janin : SPARAGUS - Raynaud : ANGELO - Plo : QUASSARD

Le Rhône : BANARU - La Vidourlenque : CAÏMAN - Cyr : LAOS 

Groupe 1 - Coef 1,5 - Raseteurs : Allam, Auzolle, Chekade, Favier, Four

Katif, J. Martin

Réservations : 04 67 71 13 27

FONTVIEILLE : 16 h 30, 10 €, CT Fontvieillois, dél. Borg. Chr. ESTEVAN

La Galère : CRUCHOT - LOU BARRI - Chauvet : JUPITER - COLVERT

Gillet : TONEN - MARI PEU

Groupe 1 - Raseteurs : Ayme, Cadenas, Ciacchini, Martin Cocher, Ouffe, Sabatier, Villard, Zekraoui

TROPHEE DE L’AVENIR

SAMEDI 23 MAI

CAISSARGUES : 16 h, 8 €, CT Lou Saquetoun, dél. Fabre. Chr. REMY

Ricard - TADORNE - OFFLEY - Plo : PAVOT - QUILOU

Thibaud : MALIBU - JACQUET

Groupe 3 - Raseteurs : Charrade, Dunan, Méric, Ruiz, Sabot, Sanchez

MARGUERITTES : 16 h 30, 8 €, CT La Bouvina, dél. Gueiffier. Chr. G.M.

Complète de Fabre-Mailhan : BARCARIN - CALISSON

PISTOU - CITADIN - DIOGENE - COUTARD

Groupe 3 - Raseteurs : Bouhargane, Clarion, Pradier, Oudjit, Robert

Soler, Zbiri

DIMANCHE 24 MAI

CAISSARGUES : 16 h, 8 €, CT Lou Saquetoun, dél. Castagnier. 

Chr. G. M. 

Cuillé : FAUCON - GIVALOND - Blanc-espelly : LISTOUN - CAELIUS

Didelot : ARAGON - CASSIEU

Groupe 3 - Raseteurs : Charrade, Dunan, Pinter, Ricci, Ruiz, Sabot

MARGUERITTES : 16 h 30, 8 €, CT La Bouvina, dél. Gueiffier.

Chr. JEANNOT

Martini : LANCIER - Les Baumelles : ATTILA - Bon : APOLLON

Raynaud : CRIQUET - Navarro : RAPHELOIS - Vidourlenque : APOLLON

Groupe 2 - Raseteurs : Clarion, L. Garcia, Pradier, Robert, Oudjit, Soler, Zbiri

LANSARGUES : 16 h, 9 €, Comité des fêtes, dél. Gil. Chr. MALI

Cuillé : EPERVIER - Lou Pantaï : TESTON - Chaballier : PAPALINO

Saumade : CARUSO - GENEPY - Rambier : MARGASSE - Plo : URSIN (hp)

Groupe 3 - Raseteurs : N. Benafitou, Cadenas, Faure, Montesinos, Ortiz

Rassir, Sanchez, Vic

LE CAILAR : 16 h, 8 €, CT Lou Senglié, dél. Aumède. Chr. PANI

Lagarde : UCHAUDOIS - Saumade : LLORCA - Saint-Pierre : CALABRUN

Raynaud : LISQUET - Occitane : ACHILLE - Pagès : GRILLON

Groupe 2 - Raseteurs : Alarcon, Gros, Guyon, J. Martin, Méric

Miralles, Moutet

EYRAGUES : 16 h, 9 €, CT La Bourgine, dél. Blanc. Chr. CHRISTOPHE

Ribaud : GABIER - SANDERO - Fabre-Mailhan : LETINO - NECTAR

Caillan : ESMERO - ARCHIMEDE

Groupe 2 - Raseteurs : Aliaoui, Boyer, Bruschet, Errik, Maurel, Oufdil

LUNDI 25 MAI

CAISSARGUES : 16 h, 8 €, CT Lou Saquetoun, dél. Fabre. Chr. JEANNOT

Guillierme : TIBERE - SAINT-OMER - Bon : VARGAS - FIGARO

Raynaud : APACHE - CABERNE

Groupe 3 - Raseteurs : Charrade, Dunan, Ricci, Ruiz, Sabot, Sanchez

MARGUERITTES : 16 h 30, 8 €, CT La Bouvina, dél. Mouillor. 

Chr. REMY

Guillierme : LIMBERT - Les Baumelles : AGASSIN - Plo : SCAMPI

L’Amarée : PERNOT - La Vidourlenque : EROS - Le Rhône : BRIANÇON

Groupe 3 - Raseteurs : Cartalade, Clarion, Oudjit, Pradier, Robert, Soler, Zbiri

EYRAGUES : 16 h, 9 €, CT La Bourgine, dél. Bernard. Chr. STEPHANIE

Guillierme : MIASSET - Les Baumelles : PIXY - POUGAOU

Navarro : GUICHOU - Layalle : LANDAIS - Paulin : QUEYRAS

Groupe 3 - Raseteurs : Aliaoui, Bruschet, Errik, Grammatico, Guyon

Maurel, Méric

COURSES

VENDREDI 22 MAI

PEROLS : 18 h, gratuit, Service des festivités, dél. Bru . Taureaux jeunes en promotion des manades Paulin, Daumas, Vinuesa, Janin. Raseteurs : Belgourari, Cano, Fougère, Ouffe, Rassir, Ricci. Tourneurs : Kerfouche, Joseph.

RAPHELE-LES-ARLES : 17 h, 7 €, CT Raphèle, dél. Ayme. Taureaux jeunes en promotion, manades Fournier, Chauvet. Raseteurs : Matéo, Méric, Montesinos, Marquier, Moine, Zbiri. Tourneurs : Lieballe, Savajano.

SAMEDI 23 MAI

LE CAILAR : 16 h, 8 €, CT Lou Senglié, dél. Blanc. Taureaux jeunes/neufs de Laurent, Vinuesa, Félix, Agniel. Groupe 2. Raseteurs : Alarcon, J.-M. Laurent, Charnelet, Mebarek, Miralles.

LUNDI 25 MAI

LE CAILAR : 16 h, 8 €, CT Lou Senglié, dél. Blanc. Etalons neufs de Guillierme, Nicollin, Blatière-Bessac, Aubanel-Baroncelli. Groupe 2. Raseteurs : Alarcon, Charnelet, Laurent, Miralles, Mebarek.

MERCREDI 27 MAI

VENDARGUES : 16 h 30, gratuit, CT La Muleta, dél. Rives. Taureaux jeunes en promotion de Laurent, Bon. Raseteurs : Caizergues, Katif, Matéo, Méric, T. Mondy, Vic. Tourneurs : Estève, Grando.

LIGUES

VENDREDI 22 MAI

MARGUERITTES : 16 h 30, 5 €, CT La Bouvina, dél. Allemand. Manades du Rhône, Plo, Bon. Raseteurs : Ameraoui, Bakloul, Chig, J. Deslys, Naim, O. Ruiz. Tourneurs : Dunan, Lopez.

SAMEDI 23 MAI

VENDARGUES : 16 h, 5 €, CT La Muleta, dél. Batifort. Manades Paulin, Bon, Laurent. Raseteurs : Brunel, Caizergues, Chahboune, Machi, Y. Martin, C. Martinez, T. Mondy, Ortega. Tourneurs : Artal, Daniel.

SAINT-REMY-DE-PROVENCE : 16 h, 6 €, CT Lou Glanum, dél. Rachtan. Manades Fournier, Saint-Antoine, Lautier. Raseteurs : Aboulghazi, Bernard, Boyer, Chig, Courgeon, Fabre, N. Favier, Romero, Vacaresse. Tourneurs : Fouque, Thierry.

ENTRESSEN : 16 h, 5 €, CT Entressen, dél. Mouiren. Manades La Galère, Lautier. Raseteurs : Félix, Benoït, F. Lopez, D. Martinez, Mendez, Santilli. Tourneurs : Dumas, Lévy.

MERCREDI 27 MAI

VESTRIC-ET-CANDIAC : 15 h, 5 €, Ass. Maintenance Vaches, dél. Mouillor. Manades Agniel, Raynaud, Briaux, La Clapière, Michel, Les Baumelles. Raseteurs : Dumont, Fabre, ricci, Y. Perez, Y. Martin, Naim. Tourneurs : Abbal, Arnel.

VALLABREGUES : 18 h, gratuit, Terre d’Argence, dél. Molinie. Manades Saint-Pierre, Cavallini, Lagarde. Raseteurs : Aboulghazi, Ameraoui, Moine, V. Rodriguez, O. Ruiz, Santilli. Tourneurs : Cuallado, Savajano.

******************

 

21/05/2015

VESTRIC-ET-CANDIAC * LIGUE *

Mercredi 20 mai 2015
 
Sélection ne rime pas toujours
avec application!

vestric-et-candiac,vaches cocardières,ligue,course camarguaise

▲ La 143 de Chaballier

6e course de sélection du Trophée Philippe-Thiers, en ce mercredi avec une équipe de 8 tenues blanches (2 stagiaires, 4 raseteurs confirmés et 2 tourneurs) qui n’ont pas toujours eu l’occasion quoiqu’on en dise de donner le meilleur d’eux-mêmes face à des vaches pas toujours disposées elles non plus à donner le meilleur d’elles-mêmes. Certains accuseront la pluie du lundi, les autres les chaleurs du mardi et enfin d’autre allant même jusqu’à mettre ça sur le vent du mercredi ! Malgré ce, la manade Chaballier est parvenue à se montrer au-dessus ainsi que la manade Du Rousty et la manade Layalle.
En chef d’orchestre malgré un micro récalcitrant et un boitier fantaisiste le vice-président du Trophée Philippe-Thiers ne forcera pas trop pour diriger les débats.… A l’image de la célèbre émission l’Ecole des Fans, on peut dire « elles ont toutes gagnées » recevant de multiples Carmen en piste renouvelé à leur rentrée.  Comme quoi, la musique est une affaire de Jacques.
1/ N° 933 (Layalle) : elle s’engage bien sur le raset, où elle se vestric-et-candiac,vaches cocardières,ligue,course camarguaiseconcentre plus pour mordre le raseteurs que pour mener à terme sa poursuite sauf derrière Ruiz où elle vient timidement taper aux planches. Blessé à la 8e minute elle rentre porteuse de son 2e gland.
2/ N° 934 (Ricard) : d’entrée de jeu, se positionne mais ce fut bref. Fuyarde elle prend goût à la contre piste une douzaine de fois dont une fois derrière Bakloul et une fois derrière Sanchez. 
3/ N° 971 (Les Montilles) : imposante de par sa stature, les hommes vont la consentir à blanc. Elle répond bien mais ne termine pas. A contrario, quand les rasets se font à la tête, elle a tendance à freiner ou à lâcher prise.
vestric-et-candiac,vaches cocardières,ligue,course camarguaise► PHOTO: vache de Chaballier
4/ N° 141 (Chaballier) : Sans contestation possible, la meilleure de cette première partie, voire même de la journée. Encore verte et sans vice, sa prestation va s’améliorer durant son temps. Après un début où elle se contente de répondre pour venir se profiler à la planche en conclusion elle va alors se mettre à Tamponner. Sanchez (4), Albouy, Bakloul (2) seront raccompagnés spontanément aux barricades. En possession de ses ficelles, elle reçoit les applaudissements nourris à son retour.
5/ N°907 (Saliérène) : elle va se contenter de répondre, sans grande défensive, hormis le fait qu’elle baisse la tête sur la longueur des provocations. Péniblement elle résiste son temps et conserve  ses ficelles.
6/ N° 016 (Ricard) : Consentie à blanc, elle termine chaque fois de l’autre côté  de la barrière (Albouy – Ruiz – Sanchez). Mais dès la 5e minute, elle reçoit une série et les hommes vont en prendre la mesure. Néanmoins, à l’ultime minute, l’arrivée est puissante et relevée sur Bakloul… Cédant que la cocarde, elle laisse penser que…
vestric-et-candiac,vaches cocardières,ligue,course camarguaise◄ 7/ N° 104 (Rousty) : d’entrée, une envolée derrière Sanchez à hauteur des tubes…. Malgré ce, les hommes ne vont pas la lâcher et, sans rendre les armes elle va être présente d’un bout à l’autre de son temps de course, sans refus et avec bravoure avant  de conclure par un saut aux trousses de Bakloul… Bon sang ne saurait mentir !
8/ N° 143 (Chaballier) : Pour conclure, c’est la vaillance qui a été de mise. Habile  dans les séries, elle se retourne lestement pour la reprise. Ses réactions sont de plus en plus poussées pour se terminer au fil des planches qu’elle heurte à la poursuite d’ Albouy et Bakloul
 
Texte et photos
CYRIL DANIEL
 
Entrée : 166 entrées payantes. Organisateurs : Trophée Philippe-Thiers.
Présidence : Jacques ROUMAJON. Stagiaires : Jeremy ALBOUY – Jawad BAKLOUL. Raseteurs Confirmés : Yannick PEREZ – Thomas DUMONT – Marc SANCHEZ – Olivier RUIZ.Tourneurs : Patrick RANC – Mickael ARNEL
 
Prochaine Course Mercredi 27 Mai 2015 : 15h à VESTRIC  et CANDIAC. Manades : R. MICHEL – RAYNAUD – LES BAUMELLES – BRIAUX – AGNEL – LA CLAPIERE

18/05/2015

LES SAINTES MARIE DE LA MER *AVENIR*

Dimanche 17 Mai 2015

LES DAUMAS SUPÉRIEURS…

Les Saintes 17 05 21.jpg

Métis (Daumas) dangereux à l'arrivée après Amine Chekade

Entrée: ¼ Organisateur: Gard Toro Présidence: B Pascal Droitiers: Chekhade, Chig, Gautier, Maurel, Marquier, Moutet Gauchers: Ferriol, Ricci Tourneurs: Dumas, Duran, Moulin.

Sans atteindre les sommets, la course met en valeur les pensionnaires de la manade Daumas supérieurs. Ceux des Baumelles ne sont pas dans un bon jour tandis que les Cavallini et l'Amarée sont trop braves. Chez les hommes, bonne activité de Chekade, Marquier et Moutet.

Sans jouer les conquistadors, CORTES (Les Baumelles) à du mal à trouver sa place. Centriste, doté d'un coup de revers, difficile de lui ravir ses attributs. Il n'appuie pas ses poursuites sauf à deux reprises après Chekade (glands puis cocarde sur la sonnerie). 3 Carmen et rentrée. Brave à souhait, LANCIER (Cavallini) voit déferler les vagues incessantes de la cavalerie blanche. Sa franchise ne lui permet pas de résister plus de huit minutes. Cul aux planches, MÉTIS (Daumas) fait calculer. Dangereux mélange de placement et de finitions criminelles cornes aux bois, il domine. La confiance blanche ne vient qu'à la sixième et les actions cornes clouées démontrent un moral intéressant. Une ficelle au toril avec 3 Carmen et retour.

Loin de rugir, ASLAN (Les Baumelles) n'engendre pas l'euphorie. Il n'a pas son mordant habituel et les hommes ne forcent pas non plus. L'ensemble est décousu même si on décèle un léger mieux sur la fin. 2 Carmen et rentrée généreux porteur d'une ficelle. Pas de fausses notes avec GALOUBET (L'Amarée). Il ne refuse rien mais ne pousse pas vraiment. Les hommes font leurs gammes et s'accordent dans les séries qui déclenchent le disque. Dix minutes avec 3 Carmen et retour. Coopératif, ROUGET (Cavallini) tombe dans le filet blanc. Il défend rapidement ses ficelles et n'arrive pas à sortir de l'emprise des raseteurs qui les pêchent les en onze minutes trente gentilles. 1 Carmen et rentrée. Forte nébulosité aux planches avec NUAGE (Daumas) quand Chekade l'allonge, ne s'accroche pas et frôle l'accident en contre piste pour l'action du jour. Spectaculaire, il frappe encore après Chekade (2), Chig et Ferriol et termine sur une bonne note. 5 Carmen et retour.

Les Saintes 17 05 12.jpg

Cortès (Les Baumelles) se dresse après Amine Chekade

Les Saintes 17 05 18.jpg

Amine Chekade à la tête de Lancier (Cavallini)

Les Saintes 17 05 27.jpg

Métis (Daumas) cornes pointées après David Maurel

Les Saintes 17 05 43.jpg

Raset de Damien Moutet au devant d'Aslan (Les Baumelles)

 Les Saintes 17 05 46.jpg

Damien Moutet s'applique à la tête de Galoubet (L'Amarée)

Les Saintes 17 05 59.jpg

Rouget (Cavallini) se soulève derrière David Maurel

 Les Saintes 17 05 75.jpg

 Nuage (Daumas) explosif après Mohamed Chig

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des Raseteurs: Marquier (15) Moutet (13) D Maurel (10) Ricci (5) Chig, Ferriol (3).

****************************************************************************

Les Saintes 17 05 62.jpg

Les Saintes 17 05 63.jpg

Les Saintes 17 05 64.jpg

Les Saintes 17 05 65.jpg

Les Saintes 17 05 66.jpg

Les Saintes 17 05 67.jpg

Les Saintes 17 05 68.jpg

Les Saintes 17 05 70.jpg

Les Saintes 17 05 71.jpg

Les Saintes 17 05 74.jpg

L'action du jour de Nuage (Daumas) après Amine Chekade qui ne s'était pas accroché

***************************************************************************