Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/06/2015

VENDARGUES *TROPHEE DES AS*

Dimanche 7 juin 2015

Une petite Main

 vendargues,course camarguaise

▲ Horacio avec Katif

Hier. Entrée : 1/4 d’arène. Organisateur : CT La Muleta. Président : Marc Moucadel.  Raseteurs droitiers : Chekade, Katif, Vic. Gauchers : Allam, Bouhargane, Rassir, Zekraoui. Tourneurs : Jockin, P. Rado, Estève.

Cette course de la 6e journée de la Main d’Or n’a jamais trouvé son rythme ni son ambiance. Certes les cocardiers n'étaient pas du genre à s’offrir mais les blancs n’ont raseté dans le bon tempo qu’à certains moments. Notamment à Horacio où Rassir et Katif ont fait parler l'investissement et la qualité. Mais 12 ficelles sur 14 au toril.

Aladin (Nicollin).- Il a du jus et enchaîne de bon cœur. Cul aux planches, au fil des minutes, affirme sa présence et appuie jusqu’aux planches. Il ne lâche rien, même pas ses deux ficelles qu’il rentre en musique entendue 5 fois.

vendargues,course camarguaisePHOTO Horacio
et Rassir
Horacio
(Cuillé).- Du très bon Horacio qui défend son espace devant le toril mais raccompagne plein gaz. Un zeste d’anticipation, beaucoup de force dans les ripostes. Katif sort le grand jeu, Horacio à ses trousses. Chekade dans les cornes. Rassir écarté, pour des rasets de grande classe et des minutes de qualité. Sur la fin, Horacio complique le jeu avec moins de bonne volonté. Une ficelle rentre. 6 Carmen et retour.

Pharmacien (Cuillé).- Trois temps dans sa prestation. D’abord très brouillon, puis mieux placé, les réponses sont sérieuses et plus abouties. Puis défend rigoureusement son terrain et choisi parcimonieusement son patient jusqu’à finir très sélectif. 3 Carmen et retour avec ses ficelles.

vendargues,course camarguaisePHOTO
Rafiot et Rassir
Rafiot
(Hervas).- Les blancs mettent du temps à trouver le bon timing. Rafiot répond présent après Rassir et Chekade. Tout en mâchant un bout de son pompon qui pendouille, s’engouffre aux trousses de Rassir son meilleur partenaire. Sans s’enflammer, il raccompagne conscieusement jusqu’aux barrières (Katif, Allam, Vic). Mais les blancs ne mettent pas beaucoup d’entrain pour qu’il se chauffe davantage. 6 Carmen et retour.

Mécano (Blatière-Bessac).- Enchaîne à vive allure pour 3 minutes les pompons (Carmen). Aux ficelles, il n’est pas submergé mais chaque demande trouve réponse. Rassir fait l’effort pour des échanges efficaces et un beau coup de barrière. Mais lui aussi manquera de travail. Ficelles au toril.

vendargues,course camarguaisePHOTO Un boulet de canon de Camerone sur Bouhargane
Camerone
(Paulin).- Agressif d’entrée, il ne trouve que des blancs brouillons. Navigue pas mal. Quand chacun trouve sa place, il ne rate aucune occasion de frapper franchement et lourdement. Se chauffe et monte en puissance, enchaîne une dizaine de fois juqu’à se blesser à la patte (13e). 8 Carmen et retour.

Milhaudois (Lagarde, hp, 10 minutes).- Remuant, il bacèle à tout va, s’envoie, bascule pour des actions frappantes à répétition, sans négliger les séries. Offre son cœur et sa 1re ficelle et reçoit 7 Carmen en récompense.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Katif, 12 points ; Chekade, 10 ; Rassir 7 ; Zekraoui, 6 ; Allam, 3 ; Bouhargane, 2.

Trophée des Raseteurs : Vic, 8 points.

************

RAFIOT : "A moi le pompon !"

 vendargues,course camarguaise

vendargues,course camarguaise

vendargues,course camarguaise

Un bout de pompon qui pendouille et Rafiot s'interroge, sent, attrape et machouille, puis continue sa course mais garde jusqu'au bout ses quelques brins de laine blanche.

*************

 

Les commentaires sont fermés.