Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/06/2015

LA GRANDE-MOTTE *TROPHEE DES AS

Dimanche 28 juin 2015

Le bon dimanche de Léo et d'Amine Chekade

BlogGDEMOTTELEO_2.jpg

Entrée : 1/3 d’arène. Org. : CT Lou Gregau. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Ayme, I. Benafitou, Chekade, Gleize, Jourdan (sort à l’entracte). Gauchers : A. Benafitou, Clarion, Four, Ouffe. Tourneurs : P. Rado, Fouque, Labrousse, Baccou.

Amine Chekade a bien fait de passer par La Grande-Motte. Il en repart avec 24 points et le prix du meilleur animateur. Avec lui, Léo de Raynaud monte sur le podium. Et si Papalino (7e hp) domine totalement faute de combattant, les autres taureaux non plus n’ont pas été submergés. Ah si aux rubans !

Vibre (Lafon).- Vite fait les pompons. Droite-gauche, le long des planches (1 Carmen), sa charge s’amenuise au fur et à mesure du temps qui passe. Un peu d’animation sur sa 2e ficelle ouverte pour 14 minutes sans éclat.

Perceval (Nicollin).- Tricote des cornes et n’est pas trop attaqué. Pourtant, bien emmené, il ne lâche rien jusqu’aux planches (Chekade, Four), conclut au terme d’une belle série (1 Carmen). Les hommes se motivent un peu tard et Perceval rentre une ficelle.

Artiste (Cavallini).- Les premiers attributs volent sur ses déplacements. Bien posté aux ficelles, il se montre bon partenaire, classique et toujours disponible. Répond présent tout le temps jusqu’à serrer Jourdan (Carmen). Régulier, il ramène une ficelle en musique.

Roussillon (Plo).- Rapidement il défend ses ficelles, bien posté mais esseulé. Il attend longtemps entre deux enchaînements. Dommage car, ses ripostes sont vigoureuses et ses longues cornes frôlent les planches à chaque coup. La dernière série lui est dure malgré sa vaillance mais il sauve une ficelle. 2 Carmen.

Phoebus (Lautier).- Se défend de sévères coups de tête et se montre dangereux jusqu’au bout. Véloce, attentif. Mais beaucoup trop de temps morts même si Chekade et Ouffe font l’effort, le travail est nettement insuffisant. Ficelles à la maison.

Léo (Raynaud).- Au début, il prend tout avec bonne volonté et amorce sa rébellion en se jetant après I. Benafitou et Ayme. Petit à petit, se cale bien, de là se livre toujours avec franchise mais avec de forts engagements. Se dégage quand ça chauffe, bombarde Chekade (2 fois), I. Benafitou (2). 13 très bonnes minutes. 8 Carmen et retour.

BLOGGDEMOTTEPAPALINO.jpgPapalino (Chaballier, hp, 12 minutes).- Agressif, il chasse, saute, tape sur tout ce qui bouge, se place... pas un seul vrai raset à l’horizon. Juste deux invites de Four et d’I. Benafitou où Papalino exprime toute sa rage et sa détermination. Rentre un gland. 1 Carmen et retour.

TEXTE ET PHOTO
MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Chekade, 24 ; Four, 16 ; I. Benafitou, 8 ; A. Benafitou, 7 ; Ouffe, 4.

Trophée des Raseteurs : Clarion, 8 ; Gleize, 8 ; Jourdan, 2.

 

Les commentaires sont fermés.