Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/07/2015

PEROLS *TROPHEE DES AS*

 pérols,marengo,sofiane rassir,course camarguaise

Mardi 14 juillet 2015

Merci Marengo, merci Rassir !

 pérols,marengo,sofiane rassir,course camarguaise

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Service des festivités. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Auzolle, I. Benafitou, Gleize, Cano. Gauchers: N. Benafitou, Oleskevich, Ouffe, Rassir. Tourneurs : Abbal, Garcia,  Tourki.

Si le bouquet final a bien été tiré par Marengo et Rassir, le feu d’artifice espéré vu l’affiche n’a pas eu lieu. Les hommes n’ont pas mis de rythme et ne se sont pas investis malgré les primes conséquentes aux attributs et les points de bonification. Dommage car, après une capelado innovante avec des créatures géantes entre ange et démon, les reprises équestres des cavalières de Renaud Vinuesa et les groupes folkloriques, les cocardiers sortaient avec fière allure, leur cocarde bleu blanc rouge sur le dos et avaient des qualités à exprimer. Pas assez travaillés, ils rentrent 12 ficelles sur 14. La 5e étape du Trophée 3M ne pouvait donc récompenser que Sofiane Rassir et Marengo de Vellas.

Fandango (Blanc).- Un rapide éclair le temps des pompons où il se livre. Une paire d’accélérations mais dès la 6e minute, il se renferme. Un bon passage où il se soulève après Rassir et I. Benafitou (3 Carmen). Les blancs sont déjà au ralenti, les ficelles rentrent.

Lebrau (Cyr).- Chasse prestement les blancs et sa rapidité fait la différence, malgré son placement parfois aléatoire. Incisif au départ du raset, anticipe Rassir par deux fois. Un bon échange sur la fin mais les hommes calent sur la difficulté. Sans pression, il domine sans avoir besoin de sortir le turbo. Les ficelles rentrent sans la musique...

 pérols,marengo,sofiane rassir,course camarguaise

 ▲ Une superbe anticipation de Lebrau sur Rassir

Aparicio (Rouquette).- Stratégiquement au point, il prend deux, trois rasets et part se replacer. 7 minutes les premiers attributs. Forme un duo brillant avec Rassir pour de belles trajectoires. Mais trop peu sollicité rentre se ficelles. 4 Carmen et retour.

Bayle (Vinuesa).- En place, il attend longtemps le premier raset. Quand ça s’anime enfin, au milieu d’un tas de mauvais cites et d’appels illicites des tourneurs, Rassir se fait vivement accompagner jusqu’aux planches. 8 minutes les pompons. Aux ficelles, il ne se donne pas pour rien, il faut le mériter, se soulève après I. Benafitou, Auzolle, Rassir. Rentre ses ficelles à 600 € avec la musique entendue 5 fois.

Gasto Boï (Guillierme).- Sans élégance des blancs au moins vis-à-vis de sa bravoure, les rubans volent vite fait mal fait. Il a du cœur, se livre dans le désordre mais ne rate pas Rassir parti à l’aventure pour un grand envol. 6’30 et I. Benafitou met un terme sans la forme. 3 Carmen et retour.

Icare (Paulin).- Pur barricadier, chaque occasion lui est bonne mais à son rythme. Des coups puissants aux planches, des bascules notamment après Ouffe et Rassir. Gleize fait le 2e gland sur la sonnerie. 6 Carmen et retour.

pérols,marengo,sofiane rassir,course camarguaiseMarengo (Vellas, hp).- A 6 ans, et avec une bonne occupation de la piste, Marengo exprime son caractère bagarreur et explosif. Il raccompagne méchamment, bascule et explose les barrières pour des envolées d’envergure. Ouffe, et surtout Rassir mettent un point d’honneur à bien terminer, Marengo est au diapason. Garde ses ficelles. Des Carmen.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Auzolle, 17 ; Ouffe, 10 ; Rassir, 7 ; Gleize, 7 ; I. Benafitou, 6.

Trophée des Raseteurs : Cano, 4. 

Les commentaires sont fermés.