Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/07/2015

VERGEZE *TROPHEE DE L'AVENIR*

Samedi 26 juillet 2015
 
TRELUS, RABINO, AU PRESENT
GABIER , TOPAZE et TRAQUET AU FUTUR

vergèze,courses camarguaises

Topaze - Sanchis

vergèze,courses camarguaisesPour son avant dernier jour de fête, la Commission des festivités de la cité gardoise offrait un concours de manades comptant pour le Trophée de l’Avenir qui allait être animé par les 6 invités (aidés de 2 tourneurs) qui ne sont pas parvenus à donner le rythme  nécessaire pour combler les temps morts. A leur décharge, être 6 dans cette piste, ô combien à l’avantage des taureaux, est très insuffisant.  Néanmoins, chacun apporte sa pierre à l’édifice pour faire en sorte que ...
► Photo : Gabier - Olivier Ruiz.
Chez les noirs, si Trélus (Saumade) et Rabino (Raynaud) en valeurs sûres s’imposent, les révélations viennent de chez Gabier,  Topaze et Traquet, même si ce dernier fut trop peu sollicité.
Messorgue (Chaballier – n°716) : véritable coureur de fond, il arpente la piste dans tous les sens durant de longues minutes avant de se caler davantage et s’engager sur le raset en toute franchise, mais l’ensemble a un reflet brouillon et indiscipliné (3 sauts). Rentre se 2sde ficelle en silence.  
vergèze,courses camarguaisesPhoto:
Traquet - Charnelet
Traquet (Félix – n°846) : c
lassique, il va imposer les règles du jeu. Placé, il attend le travail qui ne vient pas toujours. Ses répliques sont appuyées derrière Charnelet (Carmen), Sanchis, alors de Miralles ne peut aller à la tête. A 100 euros, la 1re ficelle retourne au toril en musique.
vergèze,courses camarguaisesPhoto:
Trélus - Ruiz
Trélus (Saumade – n°712) : 
c’est lui le patron. Cul aux planches, il attend les vrais rasets pour s’élancer dans une poursuite sévèrement conclue de la corne. Ruiz (3), Miralles, Sanchis vont l’amener dans de belles trajectoires et la menace engagée à l’arrivée sera présente. Cédant un gland en début, Sanchis va s’octroyer sa cocarde à 190€ à la 13e.Les honneurs (pour la 5e fois) le raccompagnent au toril.
vergèze,courses camarguaisesPhoto:
Rabino et Miralles
Rabino (Raynaud – n°360) :
le vétéran de l’étape est venu retrouver l’envie après un début de saison plutôt calme. Sans forcer, il va faire ce que les hommes vont lui demander en passant la vitesse supérieure derrière Ruiz (3), Charnelet, Miralles ou encore Sanchis où il se soulève à l’arrivée. A 120€, la 1re ficelle retourne au toril avec un 7e Carmen.
Après ces deux pointures, si l’on peut s’exprimer ainsi, Topaze (Saint-Pierre – n°721) va défendre vaillamment ses principaux attributs en se signalant aux bois derrière Charnelet (Carmen). Aux ficelles rebelote, il enchaîne  et ramène jusqu’à la limite les rasets sans baisser de rythme avant d’en laisser la 1re dans le crochet de Sanchis à la dernière minutes.
Volontaire, aussi le petit Gabier (Lagarde – n°098) qui avec bravoure et volonté va se défendre en répondant au tac-au-tac. A  chaque arrivée, il tape du frontal ou des cornes et peut se lever (Ruiz 5 – Cartalade – Benoit) ou encore sauter comme en fin de course derrière Charnelet et Ruiz. Cédant sa 2nde ficelle sur la trompette, il rentre avec un 8e Carmen.
En dernier, et hors-point, Omega (Blatière-Bessac) devra attendre sa dernière minute de course pour recevoir le premier raset. Ponctuée de 4 sauts (par ennuis) sa prestation sera faussée. Retour en silence avec la totalité de ses attributs.
Texte et Photos
CYRIL DANIEL
Entrée :   ½ arène. Organisateurs : Commission des Festivités.
Présidence : Claude Chevalier. Raseteurs : Boris Sanchis  - Mickael Charnelet – Cédric Miralles –  Kevin Cartalade – Benjamin Benoît – Olivier Ruiz. Tourneurs : Benoit Joseph – Stéphan Fargier

Les commentaires sont fermés.