Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/07/2015

VESTRIC-ET-CANDIAC *VACHES COCARDIERES*

Jeudi 30 juillet 2015

De sacrés caractères…… ces vaches !
 
En ouverture de sa vote 2015, le village gardois de Vestric-et-Candiac ouvrait les hostilités avec un concours de manades de vaches cocardières, qui fut d’un excellent niveau avec du bétail qui avait décidé de donner le meilleur de lui-même. Mais pour cela, encore faut-il que les raseteurs lui en donnent les moyens. Et aujourd’hui, les 6 tenues blanches (+ 3 tourneurs) ont joué le jeu en adaptant leur travail régulier au comportement de chacune des vaches. Mais, comme dans toutes disciplines, il y a toujours des mécontents. Pour certains ça a mal raseté, pour d’autres trop ou il aurait fallu que……. Bref, on pourrait en parler toute la nuit.  
L’essentiel à la sortie étant d’entendre de la bouche du public : « On s’est bardé ! ». Et là ce fut le cas !
 
vestric,vaches cocardières,courses camarguaisesPhoto:
Héléna - Miralles
En première, Héléna (Blatière-Bessac – n°745) ne va pas mal s’acquitter de sa tâche. Bien que ne se fixant rarement, mais sans jamais quitter les planches, elle répond volontiers en mettant un peu d’application quand la pression monte, notamment  dans des conclusions derrière Dumont (2), Miralles (2) et Charnelet. Glands sur la tête, elle entend son 5e Carmen à son retour.
vestric,vaches cocardières,courses camarguaisesPhoto:
Carioca et Ferriol
Quel métier et quel punch pour Carioca (Raynaud – n°415). Elle s’engage promptement sur le raset pour ne lâcher prise qu’au bord des barrières où elle tape de la corne. A mi-course, bien que devenant plus difficile à manœuvrer elle ne refuse rien et conserve ses ficelles en musique pour la 5e fois.
vestric,vaches cocardières,courses camarguaisesPhoto:
Ninon - Charnelet
En troisième, Ninon (La Clapière – n°741) débute d’entrée par une grosse action sur Charnelet (Carmen). Par la suite elle accepte tout mais ne termine pas ses entames si ce n’est derrière Ferriol. Tenant le bord de la piste aux ficelles elle se fait davantage respecter et conclut sur Charnelet. Autant de fois le disque que d’actions,  renouvelé à sa rentrée.
Pour conclure la première partie, Valserine (Chaballier – n°143), ne va pas faire dans la dentelle. Rapide comme l’éclair, elle part sur tout et termine tête engagée sur les planches. Volontaire, elle répond à tout, brillant ainsi dans des séries récompensées par le disque répété en fin de course.
Octopussy (Chapelle – n°855) a manqué un peu de pression pour fournir le petit plus. Il faut dire que son positionnement, le plus souvent central n’a guère motivé les blancs, qui s’en sont adaptés tout de même. Vive, elle vient au bout. Ses arrivées serrées sur Ricci (2) et une série lui vaudront les honneurs par 3 fois, retour inclus porteuse de sa cocarde seulement coupée.
vestric,vaches cocardières,courses camarguaisesPhoto:
Comète - Dumont
Avec Comète (Raynaud) n°814), la course allait monter en intensité. Bien que subissant d’entrée le travail des hommes en honorant tout, lâchant même parfois, on aurait pu croire que…. Mais pensez-vous donc. Elle va alors nous transporter à des millions d’années lumières dans une course, pleine de méchanceté, de volontarisme et de spectaculaire. Entre coups de barrière (Ricci, Charnelet) et envolées de plus de plus intenses au fil du temps (Dumont 2, Miralles 2, Ricci 3 dont une à hauteur des tubes, Charnelet et Ferriol) les poursuites sont serrés (Miralles, Charnelet, Ricci). Des Carmen (8) et des bravos la raccompagnent porteuse de sa 2nde ficelle).
vestric,vaches cocardières,courses camarguaisesPhoto:
Clémence - Ricci
Bien dans lignée de sa marque, Clémence (Blatière-Bessac – n°541) a la hargne en elle et le diable dans le corps. Elle part sur tout ce qui bouge, tape sur tout. Miralles, Charnelet, Clarion, Ricci se feront tamponner aux planches. Une série en fin de course la rend plus vulnérable mais le final est tout autant animé. Le tout me musique (7 fois retour inclus).
Pour conclure, Lady Gaga (La Clapière – n°943), sera la moins expérimentée et la moins convaincante de l’après-midi. Très remuante et baissant la tête sur la réplique, les hommes font ce qu’ils peuvent. Fuyarde par moment (5 sauts) elle peut à d’autres se positionner à son avantage et ralentir les blancs. Rentre de ce fait ses glands en silence.
 
Texte et photos
CYRIL DANIEL
 
 
Entrée : Le plein (gratuit). Organisateurs : CTPR La Bouvino. Présidence : Jacques ROUMAJON. Raseteurs : Thomas DUMONT – Jean Louis RICCI – Mickael CHARNELET – Jeoffrey FERRIOL – Cédric MIRALLES – Christophe CLARION. Tourneurs : Gérald SAGNIER – Florian LOPEZ – Denis LABROUSSE

Les commentaires sont fermés.