Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2015

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 02 Août 2015

LA BELLE FOURNÉE DE BASTIEN FOUR…

trophée des maraîchers

 Bastien Four très actif à la tête
de l'excellent cocardier Bayle
(Manade Vinuesa)

Entrée: ¼ Organisateur: TAC Présidence: P Gibert Droitiers: Auzolle, Chekade. Gauchers: Clarion, Four, Ibanez, Martin, Zbiri. Tourneurs: Fouque, C Garcia, Labrousse, Lieballe, Rado.

Bastien prend les commandes du Trophée des Maraîchers avec 34 points devant Auzolle (26) et Chekade (24). Le Saintois au four et au moulin permet de se retirer sur une note moins pessimiste secondé par Auzolle et Clarion. Chekade est en dessous. La première partie malgré un bon Athos fut assez monotone. La seconde va crescendo et amène son lot d'émotions cocardières (Bayle) et barricadières (Médoc et Éos). Présidence généreuse.

Face à des mousquetaires blancs décidés, ATHOS (Les Baumelles) défend méchamment ses rubans cinq minutes. Aux ficelles (qu'il garde), le rythme baisse mais le bioù ne fléchit pas jusqu'à sauter après Clarion et frapper derrière Four en bon premier. 3 Carmen et rentrée.

C'est un bon PRINCE (Chauvet) qui se livre avec vaillance et cède ses pompons en deux minutes trente. Avec noblesse il enchaine quelques séries mais au fil des minutes il perd son placement et les hommes leur envie. 2 Carmen et retour avec ses ficelles.

Le calife noir SULTAN (Nicollin) perd ses rubans d'un seul maître coup de crochet de Bastien (Carmen). Abordable aux ficelles, il en cède une sans subir. Il rentre la seconde en musique jouée 3 fois après une course vaillante sans plus.

Placé, BAYLE (Vinuesa) ne se laisse pas manœuvrer et tient les blancs à distance. Première série à la 5ème et cocarde pour l'inusable Four. Cul aux planches, il défend avec autorité son périmètre et change intelligemment de terrain. Il ne perd son premier gland qu'à une minute trente du terme. Un excellent cocardier qui ramène un gland à son pélot. Un Carmen et retour.

Sur la première vrai attaque, MARI-PEÙ (Gillet) frappe après Four. Sur un faux rythme, il se livre et quand l'attaque est sincère le final est explosif. Malheureusement il n'aura pas le travail suffisant pour se mettre de mauvais poil gardant trop le centre sur la fin. Ficelles au toril. 2 Carmen et retour.

Les hommes prennent du moral avec MÉDOC (Saumade) qui semble manquer de reins mais méfi sur Four l'envolée jusqu'au burladéro du toril donne le frisson. Par la suite il fait monter les degrés et se bonifie. Il percute sur Zbiri, brise les planches derrière Four et s'envole à l'ultime minute jusqu'au mur après Clarion pour un final spectaculaire et dominateur. 4 Carmen et retour.

Puissant, ÉOS (Saumade) fracasse d'entrée les planches. Rapide, il saute après Zbiri sur un raset de loin et c'est encore Four qui s'y colle pour trois actions surpuissantes avec bris de planches ou saut. Il perfore un panneau complet et termine par un coup de barrière sur Chekade pour enfin de l'animation. De la violence à l'état avec 6 Carmen et rentrée.

 trophée des maraîchers

Loic Auzolle à la tête de Athos (Manade Les Baumelles) 

trophée des maraîchers

Jérôme Martin avec Prince (Manade Chauvet)

trophée des maraîchers

Arrivée percutante de Bayle (Manade Vinuesa) 

trophée des maraîchers

Grosse arrivée de Mari-Peù (Manade Gillet) sur Four.

trophée des maraîchers

Envolée de Médoc (Manade Saumade) sur Four ci-dessus et Clarion ci-dessous

trophée des maraîchers

trophée des maraîchers

Toute la puissance d'Eos (Manade Saumade)
explosif derrière Bastien Four.

 Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée des As: Four (27) Auzolle (15) Chekade (6) Martin (3).

Trophée des Raseteurs: Clarion (10)

Les commentaires sont fermés.