Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2015

SOMMIERES *AS*

Dimanche 2 août 2015 - 26e Trophée Emile-Bros

LE FESTIVAL DE JAZZ

 sommières,as,jazz d'hervas,course camarguaise

Jazz aux trousses
de son meilleur partenaire, Sabri Allouani

 Hier. Entrée : archi-plein. Organisateur : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Allouani, Katif, Oudjit, Outarka. Gauchers : Errik, Poujol, Ricci, Aliaga (rentre au 3e). Tourneurs: Estève, Khaled, Lebrun, Daniel.

sommières,as,jazz d'hervas,course camarguaiseLa fréquentation des arènes ne faiblit pas et c’est un grand plein qui encourage l’école de raseteurs face aux emboulés de Lautier, qui applaudit à la capelado, peña, Velout Pescalune et qui ovationne Lahcène Outarka mis à l’honneur par le CT Lou Carmen. Le 26e Trophée Emile-Bros, en présence de son créateur, récompense Ziko Katif, Sabri Allouani et le barricadier de Hervas, Jazz, auteur d’un véritable festival. Et même si la course a un peu ronronné, la fête sommiéroise termine sur une bonne note.

Photo : Emile Bros (à gauche) aux côtés de Guy Marotte, maire de Sommières.

Pélican (Nicollin).- Toujours au petit trot, prend les rasets de passage, force en quelques occasions pour une ficelle qui rentre. 3 Carmen et retour.

Rabina (Guillierme).- Un premier temps où il navigue beaucoup et prend tout. Un second où il se place pour des ripostes plus abouties. Affiche sa volonté dans de longues séries, affirme sa présence et finalement sauve une ficelle. 2 Carmen et retour.

Mollières (Cuillé).- Brouillon aux pompons où il se soulève quand même deux fois après Allouani, aux ficelles, bien cités, il peut s’emporter aux planches ou raccompagner vigoureusement. Vif, il ne se laisse pas manœuvrer, ignore souvent les reprises, choisit ses partenaires et balade les blancs. Katif ouvre et lève la 1re ficelle et Poujol s’octroie la seconde à la sonnerie. 4 Carmen et retour.

Trancardel (Bon).- Un saut pour mesurer les planches, les hommes se tiennent au large mais essaient de le piéger sur ses déplacements. Arrêté, il se livre dans des séries pour 7’30 les rubans. Le travail des blancs manque de liant sur ce cocardier qui gère au mieux son placement et ses déplacements. Enfin Trancardel et les raseteurs trouvent l’harmonie pour de longs enchaînements. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.

Ben Hur (Lautier).- Vif, pointe la corne en finition. Virevolte d’un raset à l’autre, ne rechigne à rien et avale de longues séries sans rien lâcher jusqu’au fil des planches. A mi-parcours, laisse davantage venir mais pointe encore après Allouani, Katif. Rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.

Quo Vadis (Laurent).- Met de l’animation en sautant et chahutant les “jambes pendantes”. Un coup bien frappé après Allouani, bascule après Poujol, prend les séries un peu à contre cœur ne se livrant que s’il sent qu’il peut gagner pour 13’40. 3 Carmen et retour.

sommières,as,jazz d'hervas,course camarguaisePhoto:
Jazz et Katif
Jazz
(Hervas, hp).- Sous la présidence, roule les mécaniques mais ne se jette pas pour rien, il faut le laisser monter en température. Allouani prend les commandes et Jazz décolle ; Katif se présente et un scud pour lui. Enorme, il brise les planches ou passe à travers pour plus de dix actions d’envergure. Contrat rempli, le public est content ! 12 Carmen et retour avec ses ficelles.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Katif, 26 points ; Allouani, 17 ; Poujol, 14 ; Aliaga, 6 ; Outarka, 2.

Trophée des Raseteurs : Errik, 4 ; Oudjit, 4 ; Ricci, 4.

 

Les commentaires sont fermés.