Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/08/2015

LANSARGUES *AVENIR*

lansargues,souvenir pierry-gibert,course camarguaise

Dimanche 16 août 2015
 
UNE SECONDE PARTIE UN PEU PLUS RELEVEE

lansargues,souvenir pierry-gibert,course camarguaise

Campagnier et Marc Sanchez

 
Cette 3e et dernière journée du Trophée Pierry-Gibert, et par conséquent la finale, était à la charge du CT Lou Garrot qui, pour l’occasion se devait de clôturer la fête 2015 qui fut d’ailleurs, au point de vue taurin d’un excellent cru. Hélas cette course, comptant pour le Trophée de l’Avenir allait laisser perplexe et spectateurs qui emplissaient un petit trois-quarts des gradins lorsque seuls les 5 invités (+ 3 tourneurs) se présentèrent à la capelado. Nombre réduit à 4 après le retrait de L. Faure à la fin du premier taureau. Après une première partie insipide, sans rythme (et pour cause) et où les bious, hormis peut-être Llorca n’ont guère joué le jeu, la seconde fut un peu plus attrayante avec les prestations de Rex, Campagnier et Mandarin. Chez les hommes, bien secondés par Frédéric Jockin qui effectuait les reprises tout en prouvant qu’il n’avait en rien perdu son savoir de raseteur, Romain Guin, Rodrigue Ortiz, Marc Sanchez et Victor Jourdan se sont surpassés afin que cette course ne tombe pas dans la grisaille la plus complète.
Palmarès : Le 14e Trophée Souvenir Pierry-Gibert est remporté au point sur les trois courses par Marc Sanchez alors que le meilleur taureau allait revenir en toute logique à Bechet de Saumade pour sa course du 15 août. Sur la finale, le prix du meilleur taureau c’est vu attribué à Rex (Campagnier pouvait également y prétendre) et celui du meilleur raseteur animateur à Romain Guin.
 
Pour ouvrir les débats, Sysley (Blatière Bessac  – n°408) se déplace beaucoup, tout en répondant avec un manque de gnaque. A la 8’, il frappe derrière Guin (Carmen). La suite ne sera que la continuité du début. Rentre en silence  ses ficelles.
Que dire de Pescaïre (Rambier – n°988) ? Les hommes (réduits à 4) n’affichent pas une grande motivation et le taureau a du mal rentrer dans la course. Une timide série, une bonne réaction derrière Sanchez en prélude à   3 incursions en contre-piste. Les ficelles pour lui aussi au toril sans le moindre bruit.
lansargues,souvenir pierry-gibert,course camarguaisePhoto:
Llorca sur Ortiz
Juste avant la pause tant attendu, Llorca (Saumade – n°705) va être le plus coopératif. Raseté au compte-gouttes en début,  il va falloir attendre les ficelles (9e) pour que les choses s’organisent. Ortiz l’entraînera avec lui dans de jolies poursuites (Carmen),  Guin se fera sèchement raccompagner aux planches (Carmen) et une série se mettra en place (Carmen) avec l’aide de Jockin. Un point c’est tout. Avec sa 1re ficelle à 250€, il retourne au toril en silence… ?
Mandarin (Cuillé – n°519) défend ses principaux attributs en signant de belles trajectoires durant 4 minutes. Par la suite, aux ficelles, se place et brille par des arrivées serrées (Jourdan – Guin – Ortiz) et  des échanges raccompagnés au fil des barrières pour 5 Carmen renouvelé à sa rentrée avec sa 1ère ficelle à 300 €. 
lansargues,souvenir pierry-gibert,course camarguaisePhoto:
Rex sur Guin
Rex (Janin – n°610)
se livre en toute franchise et limpidement. Les hommes prennent confiance et vont l’amener dans de jolies poursuites conclues par la corne (Martin – Guin – Jourdan). Vaillant, il défend ses ficelles dans plusieurs enchainements. De nombreux Carmen (9) ainsi qu’à sa rentrée, porteur de sa 1re ficelle à 300 €.
Avec Campagnier (Fabre-Mailhan – n°928) le rythme allait être gardé. Même si cocarde et glands sont partis en 2 minutes après avoir sauté derrière Sanchez (Carmen), 5 séries au cours desquelles il va céder 1 ficelle à Sanchez (10’) vont faire tourner le disque, tout comme à sa rentrée avec la seconde.
Pour conclure, Kimono (Janin – n°108) va se montrer volontaire et plein de bravoure, se prêtant au jeu des hommes qu’il honorera sans baisser de régime durant ses 10 minutes de présence car hors-points.
Texte et photos
CYRIL DANIEL
▼ Mandarin et Jourdan

lansargues,souvenir pierry-gibert,course camarguaise

Entrée : petit trois-quarts. Organisateur : CT Le Garrot. Présidence : Michel Bourrier. Raseteurs : R. Ortiz – M. Sanchez – V. Jourdan – R. Guin – L. Faure (se retire au 2nd). Tourneurs : M. Arnel – M. Martin
Tourneur / Raseteur : F. Jockin. Faits marquants : Rex (Janin) remplace Karke du même élevage. Kimono (Janin) remplace Tenor (Nicollin) sans explications données.    
 

Les commentaires sont fermés.