Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/08/2015

LATTES *AVENIR*

 lattes,course camarguaise

Samedi 22 août 2015 - Trophée 3 M

Cadenas et F. Martin 
deux styles mais la même implication

BLOGLATTESTRELUS_2.jpg

▲ Les vainqueur de cette 7e course du Trophée 3M,
François Martin et Trélus de Saumade

▼ Génépy de Saumade et Joachim Cadenas

lattes,course camarguaise

Si différents ces deux jeunes raseteurs. Joachim Cadenas, surdoué du raset, culotté face aux taureaux et au physique avantageux. François Martin, plus léger, appliqué et infatigable travailleur. Les deux ont enchanté les Lattois et les autres lors de cette 7e course du Trophée Montpellier Méditerranée Métropole. L'équipe en blanc a travaillé de concert et donne le meilleur, Ilias Benafitou et Errik apportant leur expérience. Chez les noirs, la première partie est dense, très rasetée, et cela a servi les taureaux qui ont pu exprimer leurs qualités. Trélus fait un 4e qui complique le jeu à souhait et finit par dominer. Les deux derniers moins rasetés même avec la débauche d'énergie de François - après la sortie de Joachim tamponné par Chicuelo (3e), n'ont pas rendu le panache souhaité. L'étalon Gaudi (5e) de Chaballier a manqué de tonus, quant à Gigolo (6e) de Michel, il lui en est resté de l'énergie sous la pédale.

Les prix du Trophée 3 M vont à François Martin et Trélus de Saumade.

Génepy (Saumade).- Toujours le long des planches, il balade les hommes. Aux ficelles, plus posé, il pousse après les raseteurs (Martin, 2 fois). Les hommes travaillent régulièrement en bonne entente et Génépy aligne les séries où il peut se cabrer en finition. 12'30. 6 Carmen et retour.

 lattes,course camarguaise

▲ Caliste avec Joachim Cadenas

Caliste (Michel).- Volontaire, il s'engage dans des enchaînements rythmées. Une légère anticipation au départ, attentif à tout, il fait le pas sur I. Benafitou (pas de Carmen ?), sur Martin (toujours pas de Carmen ?) et sur Cadenas (enfin Carmen). Un Cadenas qui à chaque raset, donne deux voire trois coups de crochet vers l'attribut. Caliste, lui, se bat jusqu'au bout de ses 15 minutes et ne perd sa 2e ficelle que sur la sonnerie. Musique.

lattes,course camarguaisePhoto
Chicuelo
et Hadrien
Poujol

Chicuelo (Chaballier).- Dans un premier temps, affiche un placement et un comportement aléatoire. Se place ou pas, suit ou pas, attaque ou laisse passer... 5 minutes les premiers rubans. Puis la machine se met en route, frappe après Ilias Benafitou, Poujol et Errik. Un peu de retenue, semble se désintéresser mais ne rate pas l'occasion (à la 12e minute) d'agresser Cadenas, un peu trop dans ses cornes. L'attaque est violente, le raseteur touché (contusion). Termine en roue libre, avec une ficelle. 6 Carmen.

lattes,course camarguaise◄ Trélus (Saumade).- Difficile à placer, difficile à tenir et pas question de le berner. Le beau cocardier ne se laisse pas manoeuvrer facilement. De plus, ses accélérations sont puissantes (I. Benafitou). A nouveau bien entrepris par Ilias, il s'envoie aux planches. Fait réfléchir les hommes, prend le pas sur Martin, se bat et conclut encore sur Ilias. Cadenas quitte la piste. Trélus, dominateur, rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.

lattes,course camarguaisePhoto
Gaudi et Ilias Benafitou
Gaudi
(Chaballier).- Cadenas sorti, Martin se rend indispensable et est de toutes les passes. Mais le jeune tau n'affiche pas une grande forme. Tranquille, le long des planches, il se laisse raseter sans difficulté. 13 minutes.

Gigolo (Michel).- Ah, dommage ! Les raseteurs ont largement baissé de rythme alors que Gigolo ne pense qu'à se laisser embarquer. Martin joue ses dernières cartouches, le taureau frappe. Et même s'il navigue à la recherche de blanc, à chaque sollicitation, il démontre son envie après l'homme (Errik). Un gros coup après Martin et les ficelles rentrent. Des Carmen.

TEXTE ET PHOTOS

MARTINE ALIAGA

GIGOLO DE MICHEL ET FRANCOIS MARTIN

 

lattes,course camarguaise

 

Entrée : plein. Organisateur : CT Lou Tau. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Cadenas (sort au 4e), F.  Martin. Gauchers : N. Benafitou, Poujol, Errik. Tourneurs : Abbal, Ull, Dunan.

 

 

Les commentaires sont fermés.