Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/09/2015

SAINT-MARTIN-DE-CRAU *VACHES COCARDIERES*

 saint-martin-de-crau,finale des vaches cocardières,valsière de chaballier,courses camarguaises

Samedi 12 Septembre 2015

Valsière, Baïonnette, Comète, l’au-delà !
 
Venu le temps des finales, c’est le Trophée Philippe-Thiers qui a ouvert les débats en ce samedi sous un temps très clément. Après une mise en scène des grandes occasions signée Patrice Blanc, une remise de cadeaux par le CT St Martinois à la manades Lescot qui fête son 140e  anniversaire, la capelado a  vu défiler 15 tenues blanches (11 + 4), qui n’étaient pas venues pour faire de la figuration… "Au moins ça a raseté", pouvait-on entendre des gradins clairsemés.
Si Rémi Guyon, invité, allait s’octroyer le prix du raseteur le plus méritant de la journée, Loïc Auzolle, également invité, pouvait y prétendre sans conteste et ce, même si le leader du Trophée, Thomas Dumont a été l’auteur de bons passages tout comme Marc Sanchez.
Malgré une ambiance des plus tendue en pistes (querelles, tension), les cocardières sélectionnées pour cette XXXVème Finale, à trois voire quatre exceptions près, ont donné satisfaction. Si Octopussy (Cocardière d’Argent) "sauve" la première partie, Valsière (Cocardière d’Or), Baïonnette et Comète se taillent les suffrages en seconde partie alors que Gypsie (lauréate des courses de sélection) tire son épingle du jeu.
La course :
Sans défense, mais alors aucune, Florette (Gros – n°001) se demande encore ce qu’elle est venue faire là, le public aussi d’ailleurs. 4 minutes vont lui suffire pour se faire dépouiller après s’être signalée derrière C. Clarion et J. Ferriol pour 2 Carmen. 
Upsa (Ricard – n°550) d’entrée domine les hommes qui très vite vont lui prendre le dessus. Alors, elle gagne le centre, acquiert un coup de tête et se montre très désordonnée et irrégulière. 5 Carmen malgré tout pour 5 finitions (T. Dumond 2, L. Auzolle, R. Guyon, J. Ferriol). 2e gland sur les cornes, elle retourne au toril avec l’air de Bizet.  
saint-martin-de-crau,finale des vaches cocardières,valsière de chaballier,courses camarguaisesPHOTO:
Auzolle et Octopussy
Octopussy (Chapelle – n° 855) va remettre un peu d’ordre par son placement, d’où elle sort à vitesse grand V pour poursuivre en accélérant jusqu’aux planches où elle menace l’homme de la corne (J. Ferriol, L. Auzolle 2, C. Miralles, C. Clarion) avant de se dresser derrière C. Miralles, C. Clarion ou L. Auzolle. Prenant l’ascendant sur les hommes en fin de course, elle conserve son 2e gland et entend son 7e Carmen à sa rentrée.
saint-martin-de-crau,finale des vaches cocardières,valsière de chaballier,courses camarguaisesPhoto:
Athéna - Guyon
Avant la pause, Athéna (Les Baumelles – n°665) ne parviendra pas à s’imposer face au rythme imposé par les hommes. Après avoir tapé sur C. Miralles, elle va se mettre en valeur dans de jolies enfermées derrière R. Guyon (2), M. Sanchez ou encore des échanges plus ou moins réguliers. 9 minutes saluées par un nombre démesuré de Carmen renouvelé à sa rentrée.

saint-martin-de-crau,finale des vaches cocardières,valsière de chaballier,courses camarguaises

▲ Valsière, manade Chaballier, Cocardière d'Or
et Stéphane Sanchez
Après la pause, place à la Cocardière d’Or tout fraîchement élue, pour son 3e titre, Valsière (Chaballier  - n°605). Dès la trompette d’attaque les planches vont briser aux trousses de R. Guyon. Vaillante certes, volontaire certes, spectaculaire surtout, elle va faire chavirer la course… Ses percutantes finitions, une quinzaine au total (J. Ferriol 3, R. Guyon 4, M. Sanchez 2, L. Auzolle 4, D. Maurel) et le déchaînement des hommes vont emballer et régaler le public. Seulement 5 Carmen pendant (?) rejoué à sa rentrée porteuse de sa 2nde ficelle. 

saint-martin-de-crau,finale des vaches cocardières,valsière de chaballier,courses camarguaises

▲ Baïonnette de la manade Pagès
aux trousses de Thomas Dumont
La démesure allait continuer avec Baïonnette (Pages – n°802). Facile d’un premier abord, acceptant tout, les hommes vont prendre confiance, la délestant de ses principaux attributs en moins de 2 minutes. Mais aux ficelles, quelle vaillance, quelle bravoure… Alors que certaines (ou même certains) auraient rendu les armes, elle va redoubler d’intensité dans ses répliques, de plus en plus  serrées et ses arrivées, où elle se dresse aux planches une bonne dizaine de fois (R. Guyon, T. Dumond 3, L. Auzolle, M. Sanchez, J. Ferriol, C. Clarion, C. Miralles, F. Aliaoui). A la 8e, C. Miralles pris de court se fait accrocher, chute et se sauve par-dessous les planches. Ouf ! Avec sa seconde ficelle (qu’elle défendait depuis la 5’) elle réintègre le toril avec un 10e Carmen.

saint-martin-de-crau,finale des vaches cocardières,valsière de chaballier,courses camarguaises

▲ Comète de Raynaud et Jeoffrey Ferriol
Jamais 2 sans 3. Avec Comète (Raynaud – n°824), la course allait maintenir le cap. Quelque peu brouillonne dans un premier temps, elle va très vite se reprendre, pourtant les hommes ne lui laissent guère de répit.  Sans difficulté apparente sur le raset (malgré une enfermée serrée sur J. Ferriol et une sur R. Guyon qui ne peut aller à la tête) c’est à l’arrivée que les choses se corsent. Elle peut taper L. Auzolle, J. Ferriol), ou encore s’envoler de plus en plus puissamment (J. Ferriol 2, R. Guyon 2, F. Aliaoui, M. Sanchez). Hautement spectaculaire, elle reçoit pour la 7e fois les honneurs à son retour au toril à la 9e.
saint-martin-de-crau,finale des vaches cocardières,valsière de chaballier,courses camarguaisesPhoto:
Gypsie de Briaux
et Christophe Clarion
Après cette demi-heure, tout feu tout flamme, Gypsie (Briaux Frères – n°007) allait étaler toute sa vaillance durant presque huit minutes où elle s’est mise en valeur dans des échanges rondement menés et raccompagnés jusqu’à la limite où la corne frôle les planches. 3 Carmen  et rentrée.
saint-martin-de-crau,finale des vaches cocardières,valsière de chaballier,courses camarguaises Photo:
Sarah de La Galère
sur Rémi Guyon
Pour conclure, Sarah (La Galère – n°917) ne va pas s’afficher dans un de ses meilleurs jours. Ne parvenant pas à se fixer, elle va honorer chaque raset, mais l’ensemble manque de fil conducteur même si ses finitions derrière R. Guyon (2), M. Sanchez, T. Dumont (2) et C. Clarion où les planches éclatent en morceaux,  font résonner le disque par 6 fois, rentrée incluse avec sa seconde ficelle.  
 
Texte et photos
CYRIL DANIEL
 
*********
 
Remise des prix
 
Raseteurs : 1er. Th. Dumont, 2. JL Ricci – 3. C. Clarion
4. C. Miralles – 5. M. Sanchez
Meilleur animateur de la finale : Rémi Guyon.
 
Cocardière d’Or 2015 : Valsière (Chaballier)
Cocardière d’Argent : Octopussy (Chapelle)
Meilleure vache de la finale : Baïonnette (Pagès)
Lauréate des courses de sélection (Promotion Ph. Thiers) :
 Gypsie (Briaux)
 
************
Entrée : 350 spectateurs
Organisateur : CTPR St Martinois
Présidence : Jacques Roumajon
Raseteurs : T. Dumond – J.L. Ricci – C. Clarion – C. Miralles – M. Sanchez – J. Ferriol – D. Maurel – L. Auzolle – R. Guyon – F. Aliaoui – D. Moine – M. Chig
Tourneurs : M. Arnel - C. Garcia - J. Dumas - G. Sagnier

Les commentaires sont fermés.