Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/09/2015

LANSARGUES *AVENIR*

Dimanche 20 septembre 2015

 
Une der de qualité !
lansargues,avenir,eos,course camarguaise
 Eos de Saumade pour des pétards et des étincelles au final
 
 S’il est parfois des affiches prometteuses qui déçoivent ou des moyennes qui surprennent, Lansargues a été l’exception. Voilà que l’affiche ô combien porteuse d’espoirs sur le papier a apporté entière satisfaction. De quoi satisfaire les présents mais également les organisateurs, en clôture de leur excellente saison. Après les deux premiers taureaux "solides" mais donnant le jeu qu’il fallait, la course est montée crescendo pour se terminer en apothéose…. Mais, pour cela, il a fallu que les hommes, au nombre de 8 (aidés par 3 tourneurs) s’impliquent du début à la fin. Parmi eux, se sont fait remarquer par leur style et leur assiduité, les jeunes F. Martin et V. Marignan bien secondés par S. Rassir, L. Faure, V. Jourdan, J. Martin, M. Sanchez, et par intermittence, le vétéran H. Poujol. Ajoutez à cela un président de course qui fait tout pour que la mayonnaise prenne, et c’est parti !
Seule ombre noire au tableau, le manque de spectateurs sur les gradins. Pourtant, tout y était !
lansargues,avenir,eos,course camarguaisePhoto:
Norpol - Marignan
En premier, Norpol (Lou Pantaï – n°808), tient parfaitement son rôle. Toujours dans le terrain des planches, il s’engage avec régularité. Ses poursuites sur M. Sanchez, J. Martin, L. Faure   et Marignan sont appuyées et conclues dangereusement par une corne menaçant sur V. Jourdan ou V. Marignan. Seconde ficelle sur les cornes, il entend Carmen à sa rentrée, joué 3 fois pendant.
Dans le même style, Caruso (Saumade – n°717), même si cocarde et glands partent rapidement (1’30). Mais aux ficelles les affaires vont se corser. Collé aux planches, il s’élance avec puissance et raccompagne jusqu’au bout où il glisse le long des planches. S. Rassir (2), L. Faure (2) et F. Martin le tirent au maximum pour de jolies poursuites. 5 Carmen + rentrée   avec ses ficelles.
lansargues,avenir,eos,course camarguaise Photo:
Arlésien
Marc Sanchez
Avant la pause, Arlesien (Chauvet – n°613) dans un tout autre registre, va se mettre en valeur dans de long rasets, conclus plus ou moins engagé aux planches derrière J. Martin (3), S. Rassir, H. Poujol, F. Martin (2), V. Jourdan (2) et V. Marignan. 10 minutes récompensée par le disque joué 4 fois.
lansargues,avenir,eos,course camarguaisePhoto:
Sauvage - Martin
Sauvage (Lautier – n°755) très mobile dans un premier temps, va céder ses principaux attributs en 1’30. Avec plus de placement, il défend ses ficelles avec sérieux. Ses répliques sont appuyées derrière V. Jourdan, S. Rassir, L. Faure et conclues   sur J. Martin et S. Rassir. Raseté sans répit, il conserve sa 1re ficelle fortement primée (300 €). Des Carmen (6) ainsi qu’à sa rentrée.  
Sans refus, Muscat (Blatière-Bessac – n°837) va effectuer une prestation tout en vaillance, sans passer toutefois la vitesse supérieure du fait de sa grosse carcasse. Répondant au coup par coup, il plante la corne dans les planches en conclusion (V. Jourdan, F. Martin, S. Rassir……) avec un 3e Carmen, il retourne au toril   en possession de ses ficelles.
lansargues,avenir,eos,course camarguaisePhoto :
Targueur et Rassir
Sans retenue, Targueur (Plo – n°7105) va lâcher rapidement cocarde et glands (1’20). Raseté au compte-goutte il s’enfuit 2 fois. Consenti, il affiche une belle vaillance où il accélère sur la longueur pour terminer au ras des planches où il se dresse (J. Martin, M. Sanchez 2) ou passe par-dessus (J. Martin, S. Rassir)….   Il réalise une fin de course intense et soutenue mais parvient à conserver sa 1re ficelle (290€)… Des Carmen (5) en course ainsi qu’à sa rentrée.
Quelle bombe !! Quelle brute !! Quel destructeur, cet Eos (Saumade – n°731). Il ne fait pas bon être "planches". A chaque arrivée, elles se fracassent sous la puissance de l’action. On ne les compte plus. Pas plus que les pieds en béton fissurés. Il se jette dans le raset à une vitesse non contrôlée, plante les cornes à l’arrivée……. C’est puissant, c’est fort, c’est brutal mais à quel prix ! 10 minutes (car hors points) de bouquet final en conclusion d’un feu d’artifice qui avait débuté le 24 mai.
Texte et photos
CYRIL DANIEL
 
Entrée : Environ 300. Organisateur : Comité des Fêtes. Présidence : Philip Chabano. Raseteurs : François Martin – Vincent Marignan – Sofiane Rassir – Hadrien Poujol – Lucas Faure – Jérôme Martin – Marc Sanchez – Victor Jourdan.Tourneurs : Mickael Arnel – Didier Dunan – Florian Lopez
 
*************
L'effet EOS

lansargues,avenir,eos,course camarguaise

lansargues,avenir,eos,course camarguaise

lansargues,avenir,eos,course camarguaise

***********************

Les commentaires sont fermés.