Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/09/2015

FFCC (2)

Vendredi  25 septembre 2015

Et maintenant ?

Après l'assemblée générale de mardi dernier,
le comité de pilotage se met en place

crise à la ffcc,course camarguaiseLes difficultés de trésorerie de la FFCC sont-elles insurmontables? Quelles sont les dispositions à prendre pour assurer le court terme et les perspectives de redressement possibles? Ce sont les questions auxquelles devra répondre le comité de pilotage chargé du plan de restructuration, voté par les adhérents réunis en assemblée générale mardi dernier à Vauvert.

Le temps presse pour “sauver” l’instance fédérale mise à mal par les irrégularités présumées commises par son ancien trésorier, et des problèmes chroniques financiers dont la dégringolade au fil des ans du montant des subventions des collectivités territoriales.

Pour l’instant, comme l’a développé, lors de l’AG, Michel Delacoux, représentant l’assureur AXA, qui a accepté de repousser l’échéance des assurances de deux mois «les garanties sont acquises, les raseteurs et les cavaliers sont assurés».

Pour Francis Trinquier, président de la Ligue LR: «Il faut assurer l’avenir, le temps n’est plus aux querelles. La baisse des subventions n’a pas été anticipée, les statuts obsolètes... Il faut établir un prévisionnel, un tableau de bord à suivre, “monter” des projets, repenser la communication, faire appel à des mécènes...»

Reste que le redémarrage va être difficile, les économies à réaliser drastiques et les possibilités restreintes. Si le prêt de restructuration de 45000€ maximum ne suffisait pas à parer au plus pressé, il resterait le dépôt de bilan ou la vente du siège fédéral à Nîmes.

Le travail est conséquent pour le groupe de travail, une fois celui-ci composé. Le président Gérard Batifort proposant que chaque association adhérente désigne ses représentants: 2 pour les manadiers, 2 raseteurs, 2 clubs taurins, 1 organisateur privé, 1 président de course, 1 gardian non salarié, 1 gardian professionnel, 1 juriste, 1 membre du comité directeur, 1 banquier... 

La première réunion du comité de pilotage s’est déroulée hier soir au siège de la FFCC, rappelons qu’il pourra prendre toutes les décisions utiles (y compris demander des démissions) et avoir accès à tous les documents.

Les adhérents présents à Vauvert ont voté pour que vive la Fédération et la course camarguaise, au comité de pilotage de mener sa mission dans l’intérêt général.

MARTINE ALIAGA

Les premiers noms évoqués pour le comité de pilotage: Jacques Mailhan, Françoise Peytavin, Hadrien Poujol, Sabri Allouani, Aimé Hugon, Alain Laget, Serge Evesque, René Serme, Marc Moucadel, Christian Vallat.

 

Vendredi 25 septembre

Le comité de pilotage

Comme décidé mardi dernier (22 septembre) en assemblée générale ordinaire, le comité de pilotage s’est réuni jeudi après-midi (24 septembre) pour s’attaquer au plan de restructuration de la FFCC.

Le groupe de travail est composé comme suit :  juriste Maître Gilles ; conseiller bancaire Francis Trinquier ; représentant les manadiers, Jacques Mailhan et Françoise Peytavin ; les raseteurs, Hadrien Poujol et Sabri Allouani ; les clubs taurins, Aimé Hugon et Alain Laget ; le comité directeur, Christian Vallat ; AGNS, Serge Levesque ; gardians pro., René Serme ; présidents de course, Marc Moucadel ; organisateurs privés, Thierry Ferrand. Plus le président de la FFCC Gérard Batifort et la secrétaire fédérale Catherine Clément.

 

************

Les commentaires sont fermés.