Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2015

REGION LANGUEDOC ROUSSILLON

Dernièrement à la manade Blatière-Bessac


La Région LR à la rencontre d’éleveurs

REGION1PHMALI.jpg

De g. à d. Jacques Blatière, Magali Saumade, Damien Alary, Dominique Granier 
Henri Laurent, Georges Rouquette, Ferdinan Jaoul.

Une invitation de l'Association des manadiers Languedoc-Roussillon

De l'oignon doux des Cévennes à la viande AOP taureau de Camargue, ce sont les territoires et les identités que Damien Alary a défendus, dernièrement aux Iscles. Répondant à l’invitation de l’Association des manadiers du Languedoc-Roussilon, sur les terres vauverdoises de la manade Blatière, le président de la Région Languedoc-Roussillon a plus précisément rappelé l’implication de la collectivité territoriale : « dans le soutien de la filière élevage dont les manades. Mais aussi les créations et modernisation des bâtiments d’élevage ou d’accueil au public ». Ferdinand Jaoul, conseiller régional délégué aux traditions taurines, recentrait sur « les manadiers qui élèvent des taureaux pour la course camarguaise. J’ai souhaité qu’ils se regroupent au sein de l’Association des manadiers Languedoc-Roussillon, tout cela restant dans les activités rurales et en terres humides. La Région était à vos côtés pour l’assainissement du cheptel (tuberculose), il y a 8 ans, aide aussi à la partie AOP taureau de Camargue. Nous travaillons aussi sur les courses camarguaises (...) et, suite à la crise de la FFCC, nous voyons aussi avec le comité de pilotage si nous pouvons financer des projets ».
Quant à Magali Saumade, manadière, vice-présidente de la Chambre d’Agriculture du Gard, présidente de l’AOP viande taureau de Camargue : « Le soutien de la Région est très important pour les éleveurs. Nous participons à une économie de proximité. En tant que manadiers, la course camarguaise est notre emblème, et nous espérons que la Région soit partenaire, qu’elle nous aide à pérenniser l’élevage et la course camarguaise ». Le mot de la fin revenait à Damien Alary, visiblement séduit par l’environnement typique de la salle des Iscles : « J’ai le respect de la filière agricole. Et je défends ces gens et ces bêtes qui vivent sur ce territoire. La Petite Camargue, ce n’est pas que des paysages... Ce territoire a souffert, il faut faire remonter les problèmes. Le plus important c’est de sauvegarder l’identité, les savoir-faire... Il faut que celles et ceux qui habitent ces territoires puissent y vivre correctement ».
Et dans cette ambiance détendue, Henri Laurent, président de l’Association, pouvait, en remerciement de l’aide perçue suite aux intempéries du début d’année, offrir à Damien Alary et Ferdinand Jaoul, le trident emblématique des manadiers.


Texte et photos
MARTINE ALIAGA


45 940 € ont été octroyés par la Région Languedoc-Roussillon aux manadiers de l’association. Une aide après les intempéries pour financer les clôtures, du fourrage, travaux de remise en état des terres, etc.

Les commentaires sont fermés.