Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/11/2015

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE

Dimanche 15 novembre 2015

Les Bajans marsillarguois
clôturent à Saint-Laurent-d'Aigouze

saint-laurent-d'aigouze,marsillargues,ct les bajans,manade occitane,course camarguaise

Ajax a conclu en force
cette belle complète de la manade Occitane

Il a fallu aux jeunes du Bajan une bonne dose de passion pour pouvoir clôturer leur saison après la fin de non recevoir de la mairie de Marsillargues. Heureusement, la solidarité a joué à plein et les voisins saint-laurentais, leur maire Laurent Pellissier et le CT Lou Bandot leur ont ouvert leurs portes. C'est donc la piste gardoise voisine qui a profité de l'affluence des spectateurs à l'heure de la capelado. L'intérêt pour les pensionnaires de la manade Occitane toute proche n'y est pas étranger, mais aussi l'envie de voir les derniers cocardiers de la saison, et le contexte tout particulier de ces journées post-attentats de Paris. 

L'Occitane a présenté sept cocardiers de qualité, notamment des jeunes plein de fougue. Prévoir les taureaux pour la grande piste de Marsillargues et se retrouver dans un espace moindre à Saint-Laurent, c'était la difficulté du jour. Mais le pelot Etienne Villiet n'avait pas besoin de se ronger les sangs à la terrasse contre l'église, la complète a tenu la route, finissant en apothéose avec Achille et Ajax. Dans l'équipe blanche, deux hommes se détachent - Cadenas et Bouhargane - et Clarion se démultiplie surtout sur la fin.

Bel Ami, c'est une force de la nature. Ses engagements brutaux en témoignent. Bien meilleur bien sûr quand il garde le terrain des planches comme ces actions poussées après Bouhargane et Cadenas. Solide premier comme il se doit, un peu raide sur la fin, rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.

Le jeune Boxer (6 ans) montre sa volonté et se livre bravement dans de longues séries (2 Carmen) avec un placement flottant certes mais beaucoup d'envie. 11'30.

A grandes foulées, Patou repousse les hommes qu'il balade et tient à l'oeil. Ne reste pas longtemps en place, mais bien emmené, il s'engage comme un bolide aux trousses de Cadenas et bascule. Quelques enfermées époustouflantes (Cadenas, Bouhargane). Il surprend les blancs par ses départs intempestifs, attentif à tous mouvements. Très intéressant. Rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Brenus affiche d'entrée une grosse autorité. Offensif, il termine au minimum cabré. Trouve vite le bon placement et de là anticipe les départs. Une série furieuse et les hommes calculent. Brenus s'impose même s'il semble manquer de place par moments. Les blancs ne lui font pas de cadeaux. Mais lui s'engage méchamment après Vic, Bouhargane, puis cette formidable et pétante action après Bouhargane raccompagné haut et fort sur les tubes. Très bon, rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Fougueux et brouillon, le jeune Castillan (5 ans) se disperse beaucoup mais ne rate pas le cite de Bouhargane qu'il conclut vigoureusement (8e minute). Il perd beaucoup d'énergie en contre-piste, mais serre encore Bouhargane de près. 1 Carmen et retour avec une ficelle.

Avec Achille, la première tentative de Clarion termine en tampon monumental. Fier, tête haute, brutal... Il se joue des planches qu'il explose volontiers au terme des enchaînements prudents des raseteurs. Mais Cadenas, Bouhargane et Clarion vont le défier. Cadenas passe en force, Ulysse conclut méchamment. Clarion s'élance, la sentence est au bout. Après Cadenas, il traverse les planches ; après Bouhargane, il explose, encore après Vic, Méric. Des coups à l'ampleur allant crescendo pour un quart d'heure de haute tenue. Les ficelles à la maison. 7 ans et beaucoup de domination, on a hâte de le revoir. Des Carmen à la hauteur de ses qualités.

Attendu en vedette, Ajax n'a pas déçu. Dès sa sortie, il surveille tout et maîtrise piste et contre-piste. Une tour de contrôle où les hommes sont priés d'ajuster leur sortie de raset. Peu osent le défier. Clarion met ses dernières forces dans les duels, Ajax traverse après lui, Cadenas pas en reste le sent passer près, un en biais après J. Martin, ça passe juste ! Cadenas et Clarion pour les derniers essais. Ajax signe Furax et justifie au mieux sa réputation. Les glands au toril pour 10 minutes excitantes. Des Carmen.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER

Entrée : plein. CT Lou Bajan. Président : Aurélien Laget. Raseteurs  droitiers : Cadenas, Roig, Vic. Gauchers : Bouhargane, Clarion, Méric, J. Martin. Tourneurs : Ull, Grando, Lopez.

 

Les commentaires sont fermés.