Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/12/2015

MANADE PAULIN

Dimanche 29 novembre 2015

Les afeciouna ont trinqué à Cupidon

DSC_9064.JPG

Le biou de l'Avenir à Châteaurenard

Bien charpentés, cornes majestueuses et caractère bien trempé... les cocardiers de la manade Paulin “portent beau”. Et souvent la devise héraultaise fait les titres de la presse taurine.
DSC_2532.JPGEn cette fin de saison 2015, c’est en l’honneur de Cupidon que les invités de la journée au Mas des Tamaris ont trinqué. Et à sa couronne de Biòu de l’Avenir récoltée à la finale de Châteaurenard après le vote de la commission du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence. Troisième récompense après Icare en 2012 à Lunel, Ubaye en 2014 à Vauvert. DSC_2615.JPGChez les Paulin, Joël et Bertrand restent modestes: «C’est difficile de sortir des bons taureaux... Après, s’ils sont trop barricadiers, on tremble qu’ils se blessent».
Mais pour l’heure, tous les biòu sont au pré, et c’est un bistournage qui réunit autour des arènes les nombreux afeciouna: «C’est sympathique de réunir les gens, quand il n’y a plus de course, c’est convivial, on discute avec les clubs taurins, les amis...». Discussions pour la plupart taurines bien sûr, et des noms que les amateurs se régalent d’évoquer comme cette nourride de numéros 700 aux noms évocateurs : Colbert, Ubaye (au repos après sa blessure en août à Mauguio et que l’on devrait revoir en piste l’an prochain), Vauban, et bien sûr Cupidon. Sans oublier le jeune Hemingway, 6 ans... Et les valeurs confirmées Queyras, Icare et Camerone.
Nichée entre Mauguio et Candillargues, la manade Paulin trace sa route déjà jalonnée de nombreux trophées.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Les commentaires sont fermés.