Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/12/2015

FFCC *ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE*

A FOURQUES, vendredi 4 décembre 2015

Ce soir, un vote décisif

Au menu, modification des statuts et budget prévisionnel 2016

ffcc,fourques,ag extraordinaire,course camarguaise

Comme à Vauvert ou à Saint-Gilles dernièrement,
les adhérents FFCC sont appelés à se mobiliser

La crise financière et structurelle que traverse la Fédération française de course camarguaise oblige ses membres, à sauver, en urgence, ce qui peut l’être. Ensuite, à mettre en place un fonctionnement pérenne.
Une remise en question totale imposée après la situation désastreuse présentée par le président Gérard Batifort lors de l’AG du 22 septembre à Vauvert. Ce jour-là (Midi Libre du 24 septembre) les adhérents votaient pour la mise en place d’un groupe de travail chargé de faire le point sur l’état exact des finances et de proposer des pistes pour l’avenir.
Après deux mois de travail, le comité de pilotage conviait les adhérents à Saint-Gilles le 18 novembre pour exposer ses conclusions (Midi Libre du 20 novembre) : résultat de l’audit sur les finances exécuté par Christian Begout, expert comptable ; nouveaux statuts tels que proposés par Maître Jean-Pierre Gilles ; budget 2016 à l’équilibre ainsi que présenté par Francis Trinquier.
Deux questions soumises
à l’approbation des adhérents

Une situation grave qui a mis en évidence l’obligation de toutes les parties de travailler ensemble. Et de fait chacun s’est attelé à la tâche. Comme le dira alors Jacques Mailhan, représentant les manadiers, il faut « s’entendre pour sauver la course camarguaise », propos corroborés par Hadrien Poujol (pour les raseteurs) « on est là pour que la FFCC vive », ou par les représentants des clubs taurins (Christian Vallat et Aimé Hugon) « Ensemble, il faut avancer » et « Ces changements seront faits pour que la FFCC s’autofinance »...
En résumé, les licences et contributions sur les courses seront conséquemment augmentées. Quatre collèges (manadiers, raseteurs, organisateurs et acteurs) représentant toutes les parties prenantes de la course camarguaise seront chargés de travailler en amont. A chacun de choisir ses représentants au comité directeur (six par collège pour un total de 24 membres) qui élira un bureau de 10 personnes.
Ce soir, à Fourques, pour l’assemblée extraordinaire convoquée, aspect financier et modification des statuts feront l’objet de deux votes séparés. « L’idéal est que les deux propositions soient acceptées », espère Gérard Batifort. Avant tout, il faut que le quorum soit atteint. Sinon le vote serait reporté...
La mobilisation des adhérents doit donc être générale. L’urgence de la situation ne peut souffrir d’aucun délai supplémentaire.


MARTINE ALIAGA


Ce soir, salle Georges-Brassens : 18h30-19h30, émargement, vérification des pouvoirs et procurations. 19h30-20h30, rappel des propositions du groupe de travail.
20h30 : vote des deux propositions suivi du dépouillement et proclamation des résultats.

**************


L’ACTO soutient et reste vigilante


L’Association des clubs taurins organisateurs a suivi de près les travaux du groupe de travail multipliant les réunions entre ses membres et y associant tous les clubs taurins (UCTI et autres). Après une dernière discussion vendredi dernier à Jonquières Saint-Vincent, le bureau de l’association a envoyé un courrier à ses adhérents argumentant sa réflexion, préconisant de voter “oui” aux propositions et poursuivant ses pistes de travail pour 2016.
En substance : « Au niveau financier la situation est urgente (...) Le seul moyen actuellement est l'appel de cotisations des licences 2016 qui ne pourra se faire que par la mise en place d'un nouveau comité directeur soit pas avant mi-janvier si la modification des statuts est acceptée.
Par contre un rejet lors du vote de vendredi pourrait amener la FFCC vers la cessation de paiement ou la mise sous tutelle voire la liquidation judiciaire ce qui impliquerait une saison sans biòu en 2016 ».
Et si l’ACTO regrette la perte du nombre des représentants des clubs taurins au futur comité directeur et les augmentations conséquentes, elle planche sur des participations plus équitables quant au nombre de courses organisées ; ou encore une cotisation pour les organisateurs de spectacles nocturnes....
Par ailleurs, l’association appelle à l’intelligence, à la responsabilité et au dialogue entre toutes les parties...

*************

Les commentaires sont fermés.