Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/01/2016

FFCC

Vendredi 8 janvier 2016

CRISE A LA FFCC
LES LICENCIES RECLAMENT DES ELECTIONS

ffcc,courses camarguaises


Dette abyssale, démissions en ribambelle, perte totale de confiance, contrôle fiscal... et maintenant (depuis mercredi 5 janvier), annonce de la cessation de paiement (ou pas ?)... Où va la Fédération française de la course camarguaise ? Et que de temps perdu ! Après que le président Gérard Batifort (qui a démissionné depuis) a averti dès la première réunion de crise, le 23 septembre 2015 : « Il n’y a pas cinquante possibilités, soit vous acceptez le plan de restructuration soit je dépose le bilan... » Après que le groupe de travail a œuvré - bénévolement - pendant plus de deux mois, pour établir un budget prévisionnel 2016 et de nouveaux statuts pour une représentativité équilibrée entre tous les acteurs de la course camarguaise... Après de multiples rendez-vous pour solliciter financièrement les collectivités territoriales en prévision de la reprise... Eh bien non ! Le 21 décembre à Fourques, certes avec des élections pour le moins mal préparées et gérées, le verdict tombait. A quelques voix près, les nouveaux statuts étaient refusés. Entretemps, la majorité du comité directeur avait démissionné, laissant entrevoir une sortie de crise par des élections dès février. Re-non ! Le mardi 5 janvier, les membres restants au comité directeur décidaient d’annoncer sur le site ffcc.info la demande de mise en cessation de paiement... Imbroglio et de précieux jours qui filent encore !
Eclaircie dans toute cette grisaille, la prise de conscience pour de nombreuses personnes du rayonnement de la course camarguaise et la nécessité d’une Fédération en bon ordre de marche. Si les premiers à se mobiliser furent les membres du comité de pilotage et à travers eux les associations parties prenantes, depuis quelques jours, les licenciés eux-mêmes - et notamment les jeunes au travers des réseaux sociaux - organisent le mouvement. Réunis à Nîmes, hier soir, devant le siège de la Fédé, ils ont réclamé de nouvelles élections. Une collecte pour créer un fonds de sauvegarde de la course camarguaise, est même organisée à l’initiative de l’Union des jeunes Languedoc Provence via une adresse sur le net (1).
Ce même jeudi soir, les représentants du comité directeur étaient reçus à la Direction régionale de Jeunesse et Sports à Montpellier pour trouver une issue à la crise. Les hommes politiques et les collectivités territoriales sont aussi à l’écoute. Leurs interventions et promesses d’aide pèseront lourd dans une balance dont le fléau - c’est le souhait de tous - doit pencher vers une gestion saine et représentative... pour enclencher une nouvelle dynamique.


MARTINE ALIAGA


(1) Fonds pour la course camarguaise : https://www.leetchi.com/c/sauvons-la-course-camarguaise


*****************


HIER 200 PERSONNES AU SIEGE DE LA FFCC


ffcc,courses camarguaisesHier soir à partir de 18 h, un mouvement spontané et pacifique d’environ deux cents personnes a pris place au siège de la FFCC à Nîmes. Des licenciés désabusés venus en nombre, exprimer leur inquiétude face à la défaillance de l’actuelle gestion de leur instance. Des adhérents demandant par lettre manuscrite la tenue d’une prochaine assemblée générale élective.
Parmi eux, Geoffrey Montoya, gardian et fondateur du mouvement : « Au début je suis resté passif par rapport à ce qui se passait, mais la dernière réunion à Méjanes m’a interpellé et pas mal perturbé. J’ai donc décidé de créer ce rassemblement afin d’obtenir les signatures nécessaires pour provoquer une assemblée générale élective. Il faut que nous soyons solidaires comme nous le prouvons ce soir. La passion et l’unité nous permettront de nous redresser ».
Hadrien Poujol : « Le comité a pris une décision grave en essayant de mettre la FFCC en cessation de paiement. C’est pourquoi le comité de pilotage et l’ensemble de l’aficion se sont mobilisés avec les élus et la presse pour faire comprendre la gravité de la situation (...). Pour les futures élections, avec le comité de pilotage nous formerons une liste pour appliquer le travail entrepris depuis trois mois ».
Marc Moucadel, président de course : « Nous avons bon espoir de sortir de ce mauvais pas. Il faut un changement absolu et plus de professionnalisme ». Sabri Allouani, raseteur : « Je suis pleinement avec le groupe de travail qui a fait émerger des solutions pour sortir la FFCC de cette situation. Je pense qu’à ce jour l’ex-comité directeur s’obstine à rester alors que nous leur avons promis qu’aucune poursuite ne serait engagée à leur encontre. Il faut avancer si on veut que les courses reprennent au mois de mars ».


ERIC MARC


**************
Une réunion constructive

« Nous avons été très bien reçus, explique visiblement soulagé Norbert Nesti, après la rencontre avec la direction régionale de la Jeunesse et des Sports, hier à Montpellier. Ils nous ont donné des conseils, proposé un accompagnement, écouté nos explications... C’est-à-dire faire des élections tout prochainement (autour de mi-février peut-être), s’autofinancer ce qui devrait, avec l’augmentation des licences, dans un premier temps être possible. Puis monter un projet sportif pour demander des subventions... Au final, les services de Jeunesse et Sports vont valider auprès du Ministère de tutelle ». Norbert Nesti assurerait la coordination jusqu’aux élections. Quid des derniers restants au comité directeur ? « On va voir dans une prochaine réunion certainement lundi soir..., tempère Norbert. Il faut aller de l’avant, et amorcer une sortie de crise ».
La cessation de paiement n’est plus à l’ordre du jour... Le passif financier conséquent hier, paraît aujourd’hui surmontable... Tant mieux ! Mais reste encore du monde à convaincre...


M. A.


*****************


CESSATION DE PAIEMENT ?


Si le communiqué paru dès mardi soir sur le site ffcc.info faisait l’effet d’une bombe dans les milieux taurin, politique et médiatique en annonçant la mise en cessation de paiement de la Fédé, il ne semblait plus à l’ordre du jour mercredi soir. D’après Norbert Nesti (président intérimaire fédéral) : « Certains membres du comité directeur restant veulent une protection juridique. Ils craignent que le déficit financier ne leur soit réclamé. Mais la demande de mise en cessation de paiement n’est pas faite. Je suis contre, notamment parce que nous ne pourrions plus recevoir de fonds publics. » Drôle d’organisation tout de même car jeudi soir, le communiqué était toujours en ligne...


CENTRALISATION DES DEMANDES D’AG


Le formulaire de demande d’assemblée générale par les adhérents (avec photocopie et de N. de la licence) peut être envoyé à Aurélien Jouvenel au Parc naturel régional de Camargue qui est chargé de les regrouper. Son mail : a.jouvenel@parc-camargue
Il faudra 1/3 du total des licenciés pour obliger - si nécessaire - la Fédération à tenir des élections.

*******************

00:28 Publié dans FFCC | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ffcc, courses camarguaises

Les commentaires sont fermés.