Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/02/2016

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES

Les 26, 27 et 28 février

François de Luca : «L’âme du Festival
c’est la course camarguaise»

francoisdelucaPHMALI.jpg

L'an dernier quand François de luca offrait
avec humour du foin à un manadier

Ils n’ont plus d’arènes mais bénéficient d’un club taurin “de compétition”. Ils n’organisent pas de courses mais, depuis 19 ans, font vibrer les afeciouna... Paradoxe d’une petite ville où la passion des taureaux camarguais et des pratiques de la piste s’expriment par l’image rééditant chaque année l’exploit de déplacer quelques milliers de spectateurs. L’Union taurine a la course camarguaise dans les gènes et son Festival en contient tout l’ADN.
Une seule direction donc ce week-end : Saint-Geniès-de-Malgoirès et son Festival du film taurin et camarguais.
« La course camarguaise c’est le fleuron, la locomotive. Le jour où elle se se sent mal, tout le monde va mal..., attaque François de Luca, la course camarguaise c’est l’âme du festival ». Et si les projections font la part belle aux traditions, au costume, aux chevaux, aux grandes figures de tous les temps, à l’environnement, aux archives... ce sont les cocardiers, leurs éleveurs et les raseteurs qui font vibrer. « 2015, c’est la saison du renouveau, avec les jeunes raseteurs qui nous ont fait palpiter tels Katif, Zekraoui, Cadenas et des événements comme la Cocarde d’Or, le taureau Greco à la finale des As, ou la dernière année de Garlan... les films sont là pour en attester ».
francoisdeluca2PHMALI.jpgDes images coups de poing, du rythme, du son qui tiennent les spectateurs en haleine.... Karine Vianès et François de Luca à la présentation, un jury présidé par Thierry Bourdy pour le concours, et des invités de prestige tels Mandy Graillon, Reine d’Arles, les organisateurs arlésiens ou les héros de la Cocarde d’Or...
Avec un enthousiasme toujours renouvelé, l’Union taurine et son président Robert Féline ont élaboré l’ordre des films, ont apprêté les salles de projection, préparé des matinées animées (samedi et dimanche, festivals d’abrivado) et prévu des tentes chauffées pour les repas. A Saint-Geniès pas de chichi ponpon, mais du dévouement, de la spontanéité et du savoir-faire pour du plaisir, de l’humour et des émotions à partager.


MARTINE ALIAGA


*Si les abrivado, samedi ou dimanche, étaient annulées par la météo, les organisateurs ont prévu une projection de films entre 10 h 30 et 11 h.

LE PROGRAMME

FRANCOISDELUCA3PHMALI.jpg

Vendredi 26 février : 18 h, ouverture avec “Le Pont de Laute” (Michel) vainqueur 2015 et “Les portiers” ( Vigne). 
Projections : 21 h : “Impression taurine autrement” (Soler, Deluca), “Ventadour” (Delon,Curran), “Au-dela des risques” (Quesnet), “Fabien Grammatico” (Studio FM), “Orthèses” (Vigne), “Au cœur de la roussatine” (Bonnet).
Samedi 27 février : 9 h, déjeuner sur le site, 10 h, festival d’abrivado (11 manades). 11 h, course de la manade Thibaud.
Projections : 15 h 30, “Si je vous parle d’elle” (Montjaux), “Au pays des Moines Citeaux” (Osty), “Parodie Poujol”, “Charles Fidani” (Studio FM), “Toril” (Berizzi), “La passion l’emporte” (Hucheda), “La Camargue gardoise” (Michel), “La Rencontre François - Garlan” (Vigne, Masse, Michelier, Arnaud, Deluca).
A partir de 21 h, “Course libre” (Montjaux), “Luc Mézy” (Vigne), “Fleur de rocaille” (Ripert), “Jan Matiéu” (Auguste, Brun ), “Le petit Lucas” (Roux), “Cuillé, 5 Biòu d’Or” (Studio FM).
Dimanche 28 février : 9 h déjeuner sur le site. 10 h, festival d’abrivado (11 manades), défilé camarguais, animation “Les fanfarons”.
Projections : 14 h 30, “Mon idéal” (Auguste), “La Requête” (Lou Pissou), “Il était une fois nos arènes” (Deluca, Faget). “Greco, 15 minutes de bonheur” (Studio FM). 16 h 30, palmarès en présence de la Reine d’Arles. 17 h, projection du film vainqueur. 17 h 30, film “Duel sur le sable, 83e Cocarde d’Or” (Deluca).
19 h, apéritif offert par UCTPR et l’Union taurine de Saint-Geniès-de-Malgoirès.
 
Tout le week-end : restauration possible sur place sous chapiteaux chauffés (14 €, enfants 8 €), vendredi soir, samedi midi et soir, dimanche midi. 

 

Les commentaires sont fermés.